Jasmin | Luna Silver & Azaël \!/ 16+

Aller en bas

Jasmin | Luna Silver & Azaël !/ 16+

Message par Azaël Hook le Lun 20 Aoû - 4:32


    

   
Jasmin

   

Libre & Azaël Hook

   




1976- deuxième guerre du Liban.

D’un vert allant de clair à foncé. Parsemé de roux. Quelques taches de doré aussi. Une impression de flotter. Un sentiment de liberté. La beauté, l’émerveillement qu’apportait le paysage à mon âme déchu, c’était simplement indescriptible. Au loin, des arbres à perte de vue, une rivière serpentant le flanc de la montagne, où l’on voit parfaitement un côté plus escarpé, nu, seulement en roche coupé presque au laser, tellement c’est quasi perpendiculaire au sol à 90°. La chaleur que touche mes pieds, les fins grains de sables se faufile entre mes orteils qui s’enfonce dans le sol, cherchant un peu de fraicheur en dessous de la surface. Mes cheveux bougent doucement avec le vent. Mon respire danse avec l’atmosphère. Hotel California des Eagles joue dans une radio en arrière-plan et semble parvenir de très loin. Un chalet peut-être. J’inspire. J’expire. À nouveau humain, j’ai l’impression d’être. Est-ce seulement possible? Ou n’est-ce qu’illusion? Outre le chant des oiseaux, le dialogue des rongeurs, le sifflement des couleuvres, le claquement des faibles vagues contre la plage, aucuns sons ne parvint à mes oreilles.

Soudain, un frisson me parcourt l’échine. Une main se glisse dans la mienne. Ma tête semble coincée, il m’est impossible de la tourner. Sa peau est si douce contre la paume de ma main alors que ses doigts cherchent à enlacer les miens. J’inspire. Jasmin. C’est du jasmin qui parvient à mes nasaux. Cet odeur que seulement elle sait si bien porter. Elle vient se faufiler dans mes poumons, s’extirpant en même temps que j’expire. Puis j’y parvient. Ma tête se tourne vers elle. Ses yeux d’un vert si clair, aussi puissant que la montagne devant nous, sa peau rosée, son petit nez retroussé. Ses lèvres, si fines, ses cheveux aussi, d’un blond brillant, presque blanc. D’un mouvement lent, d’une tendresse jamais connu, je porte ma main libre à sa joue, puis la caresse doucement, replaçant une mèche de cheveux rebelle derrière son oreille. Sans m’en rendre compte, un rictus se forme sur mes lèvres, la faisant sourire. Elle était tellement magnifique. Puis d’un coup, son visage se crispe. Du sang éclabousse sur mon visage. Mon chandail blanc est parsemé d’éclat de son sang. Une larme coule. C’est la sienne. Mes muscles se crispe à mon tour. Je l’agrippe fort, l’enlace du mieux que je peux, ne voulant point la laisser tomber. Nos deux sangs se mélangent. À une seule différence. Elle ne survivra pas, je guérirai. Comme toujours. D’un coup, ma vision se trouble, les larmes perlent sur mes joues. Son visage s’estompe sous la douleur. Puis un autre coup de fusil. Direct au cœur. Je tombe. Elle aussi.

Novembre 2017 – Jackson, Wyoming, US.

Je suis tout trempé, mes mains peines à rester en place dans mes cheveux, tellement je suis en sueur. Replier sur moi-même dans mon lit. Astaroth affiche un sourire malsain sur son visage. Je le foudroie.

T’as aucun droit de jouer avec mes rêves.

Son rire sonne à mes oreilles comme un appel de Satan. Mais il ne me répond pas, se contente de rire plus fort et disparait. Lorsqu’il me laisse seul, même si ce n’est que quelques minutes, je me sens moins observer. J’aime Astaroth, du moins, je l’apprécie puisqu’il me suit depuis si longtemps, mais lorsqu’il agit en petite bitch de quartier paumé, qu’il se joue de mon passé, je le tuerais. Si, évidement, tuer un fantôme était chose possible. Dans des moments comme celui-ci, où je suis plus faible faute de nourriture, tout attaque de la part d’Astaroth ruine à petit feu mon moral de glace. Je me lave en vitesse puis m’habille simplement. Un pantalon de marque *Volcom beige ainsi qu’un t-shirt à manche courte blanc. J’enfile par-dessus un pull noir à fermeture éclaire que je laisse ouverte, histoire qu’on voit le t-shirt à travers. Mes pantalons son légèrement pas porté à la taille, ce qui fait qu’on voit une mince partit de mon sous vêtement si je lève les bras, les femmes en sont folles en cet décennie, à ce qu’il y parait.  

Dehors, le froid de novembre saisit ma nuque en lui procurant un frisson. Je m’allume une cigarette histoire de taire un peu ma soif de sang, faut savoir se contenter dans la vie, et attendre le bon moment. Mon regard se pose sur toute ces jolies femmes que je croise en chemin.  Mon impatience de morde l’une d’elle me donne un air séducteur que jamais je ne saurai expliquer. Le night Club, c’est là que je vais. Oh que oui, vous me voyez venir là, pas vrai ? Depuis déjà un bon moment que sa musique parvint à mes oreilles, mais lorsque je vois l’enseigne lumineuse, je n’ai qu’une idée en tête : me nourrir. Je me dirige droit vers le bar, puis demande un deux shooter de vodka. L’un que je garde, et l’autre que j’offre à la jolie blonde à mes côtés. Son regard déjà ivre me souris, mais cela n’enlève rien à la beauté de cette humaine. Elle sourit à mon offre, le prend. Nous trinquons puis buvons cul sec. Elle me fait signe qu’elle désire danser d’un mouvement de tête, et nous voilà partit. Elle se déhanche au rythme de la musique, les mains derrière ma nuque. N’ayant qu’une envie, je l’embrasse en premier lieux, puis l’hypnotise en lui disant de ne pas crier, qu’elle n’aura aucune douleur.

Et doucement, je descends en lui donnant des petits bisous dans le cou, puis croque. Son sang parvint rapidement à mes papilles avec un de ses goûts qui sont des plus enivrant. Je prends soin de ne laisser aucune trace dans son coup de mon passage et change de victime. Je me nourris d’une bonne dizaine de fille, profitant de la naïveté de chacune d’entre elle, alors que mon copain Astaroth me regarde d’un air approbateur, assis sur le bar.  Dans le dos de ma victime, alors qu’elle se déhanche en frottant son joli petit cul contre moi, je lui lèche le cou de la base jusqu’à derrière l’oreille puis lui donne un petit bisou pendant qu’elle gémit alors qu’au loin, au pas de la porte, une jolie brune attire mon attention. Toi ma belle, c’est certain : tu seras la prochaine.  

codage de whatsername.


Dernière édition par Azaël Hook le Mar 16 Oct - 0:04, édité 1 fois

---------------




DEVIL. ANGEL. AZAËL.
L'ange ne diffère du démon que par une réflexion qui ne s'est pas encore présentée à lui. La mienne s'est présenté à moi il y a fort longtemps. -




couleur de rp #333399
avatar
Azaël Hook


Alors moi c'est : Aze'
On m'appelle aussi : Sam O. Wallace
Je suis agé(e) de : 86 ans
Je suis : un vampire
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Glandeure professionel

Je suis ici depuis le : 10/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jasmin | Luna Silver & Azaël \!/ 16+

Message par Luna Silver le Lun 15 Oct - 20:09

Jasmin
Azaël & Luna



Il fait nuit et je me suis éclipsée de mon appartement pendant que mes colocataires dormaient. Une fois à l’abri des regards, je me déshabille et prends ma forme de louve avant de m’élancer dans cette magnifique forêt. Je vis actuellement à Jackson mais je pense bientôt partir. Rien ne me retient et je n’ai pas trouvé ce que je cherche depuis mon départ du Maine alors à quoi bon s’embêter. Je cours sans m’arrêter, slalomant au milieu des arbres puis je m’arrête d’un coup, levant ma truffe. Mes sens aux aguets, je viens de sentir un lièvre pas loin et j’ai assez faim. J’entame donc la chasse et le rattrape en un rien de temps avant de donner un coup de dents et de me nourrir.

« Joyeux anniversaire à moi-même. »

Je secoue la tête avant de hurler un coup vers la Lune. Je la regarde quelques minutes avant de repartir en direction de chez moi. Juste avant de rentrer, je reprends forme humaine et me rhabille. Puis, à pas de loup, sans mauvais jeu de mots, je me glisse dans mon appartement… Où je trouve mes deux colocataires qui m’attendent dans le salon.

« On peut savoir où tu étais passée ? On t’a cherchée partout !
- Je… Une insomnie, j’avais besoin de prendre l’air et de me détendre.
- Eh bien on va t’aider ! Je te rappelle que c’est ton anniversaire depuis exactement dix minutes donc on va sortir en boîte.
- Non, je n’ai pas… »

Je n’ai même pas le temps de finir ma phrase qu’elles me traînent dans ma chambre pour me choisir une robe noire assez sexy. Je sais que je ne peux pas leur dire non donc je vais faire un effort mais je n’ai pas envie de fêter mon anniversaire.

Une fois prêtes, nous sortons et je les suis jusqu’à entendre une musique de plus en plus forte. Puis, nous arrivons devant une enseigne lumineuse.

« Il paraît qu’il y a souvent de beaux mecs au Night-Club. Qui sait, tu pourras peut-être t’en faire un ?
- Je n’aime pas cette perspective que vous avez de vouloir à tout prix me foutre dans le lit d’un mec pour mon anniversaire et vous le savez.
- Oh allez, bois et amuse-toi, on s’en fout du reste. »

Je balaie ses paroles et rentre d’un pas assuré dans cette boîte. La musique ne me donnant pas l’envie de danser sur le moment, je me dirige vers le bar pour commander un shoot d’un alcool bien fort, peu importe lequel. Alors que je m’apprête à boire, un mec qui a déjà l’air pas mal éméché, m’aborde.

« Bah alors ma jolie, on est toute seule ? Je peux t’offrir quelques verres si tu veux ?
- Va voir ailleurs si j’y suis. »

Il se rapproche de plus en plus de moi et finit par empoigner mes fesses et approche son autre main de ma poitrine. Je lui envoie un coup de poing en pleine tronche qui le fait littéralement tomber par terre et je me rends alors compte qu’une simple humaine n’aurait jamais pu faire ça. Je suis plus violente et ma force est encore plus décuplée que d’habitude. En plus, ma main saigne maintenant. Il avait la mâchoire dur ce con ! Je me lève alors et monte à l’étage pour me cacher de certaines personnes qui auraient pu voir la scène et se poser des questions. J’ai une belle vue sur la piste de danse d’ici. Je peux voir mes deux chères colocataires déjà bourrées sur la piste avec chacune un mec à leur côté en train de leur bouffer la bouche.

C’’est alors qu’autre chose détourne mon attention. Une odeur de sang se répand jusqu’à mes narines, etc e n'est pas celui de ma main que je sens. Elle est de plus en plus intense au fil des temps et, en cherchant d’où cela vient, je remarque un jeune homme allant de fille en fille et reproduisant le même manège pratiquement à chaque fois. Il leur parle, leur embrasse le cou et, comme l’odeur du sang s’amplifie juste après, j’imagine qu’il les mord. J’en conclus qu’il s’agit d’un vampire qui s’amuse à hypnotiser les filles bourrées pour se nourrir. L’odeur finit par être trop forte pour moi et je profite du balcon où personne ne va pour sortir prendre l’air. Je m’accoude à la rambarde et fixe la Lune une nouvelle fois. J’ai bien vu qu’il m’avait regardé mais j’espère qu’il ne compte pas essayer de se nourrir de moi, où il le regrettera.





---------------


Young, Wild and Free
avatar
Luna Silver


Alors moi c'est : Luna
Je suis agé(e) de : 23 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Etudiante et mannequin

Je suis ici depuis le : 12/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jasmin | Luna Silver & Azaël \!/ 16+

Message par Azaël Hook le Mar 16 Oct - 1:10


    

   
Jasmin

   

Luna Silver & Azaël Hook

   





En arrière-plan, de la musique électro dance motive toutes ces jeunes femmes en manque d’attention à des danses toutes aussi torrides les unes aux autres pour attirer bon nombre de garçons avec la libido qui empeste. Je m’attarde quelque peu sur la jolie demoiselle devant moi qui se déhanche toujours, mes deux mains sur ses reins, je bouge un peu en rythme avec gardant toujours un œil sur mon prochain jouet. Je la regarde se diriger vers le bar, là où elle assène un bon coup sur la gueule à un mec un peu trop ambitionné.  Je porte un poing à ma bouche, le visage rieur. Ma compagne de danse, si cela peut être appeler ainsi, n’a absolument rien vue de la scène puisqu’elle est beaucoup trop concentrée à essayer de m’impressionner. D’un mouvement froid et avec aucuns intérêts pour cette fille, je la repousse puis me dirige au bar pour demander à nouveau un shooter de boisson forte. Ma petite gorgée de Téquila avalé, je monte d’un pas rassurer et sans un bruit vers ma nouvelle amie qui semble avoir voulu s’éclipser. Elle n’est plus sur le deuxième étage où la rambarde. Mes yeux se pose systématiquement sur la porte qui mène au balcon. Mais bien sûre, une charmante demoiselle comme elle a évidemment le besoin de prendre l’air après avoir asséné un horrible coup de poing de la sorte à un homme qui fait deux fois sa taille!

Silencieusement, tel un fantôme, je pousse la porte et prend appui sur le seuil de la porte, les deux bras croisés. Des joli cheveux bien coiffés, une robe des plus sexy pour mettre les fines courbes de son corps en valeurs, avec de bons mollets, ce qui me prouve automatiquement que c’est une louve en forme. Parce que, eh oui, vous ais-je dit que cette charmante demoiselle empeste le chien mouillé ? Cela n’empêche en rien la beauté de la demoiselle et l’effet qu’elle produit à mes désirs. D’une voix enjôleuse et séduisante, je prends parole le premier délicatement pour ne pas l’effrayer.

« Bonsoir, charmante dame. »

Mes yeux regardent la lune dans le ciel avant de descendre doucement jusqu’à ses pieds et ensuite se poser sur son cou. Avec de belles veines emplit de sang si chaud et très appétissant. Cependant, je dois vous avouer qu’avec le bon nombre de filles auxquels j’ai planté mes crocs, mon corps n’est plus mené par le désir de se nourrir, heureusement pour cette louve. Leur sang est tellement délicieux! Velouté et presque pétillant. Oui oui! Dans mon dos, je sens la froideur d’Astaroth qui vient de se joindre à moi.

« Oh vilain, tu ne m’avais pas averti que tu avais changé de jeu. »

Je lui coule un regard de côté pour lui intimer de se taire. Mais c’est avec un grand sourire sombre qu’il me répond, se posant à côté de la belle inconnue. Je roule des yeux puis m’approche de la rambarde avant de me tourner et de m’adosser après, croisant à nouveau mes bras.

« D’après moi, si tu réussi à te nourrir après cette donzelle, c’est que plus personne ne peut te résister! AH. Misère, cela devient tellement ennuyant depuis que tu uses d’hypnose! »

Je ne fis que froncer les sourcils. Autant mettre toute les chances de mon côté, mieux vaut ne pas lui adresser la parole, sinon le joli petit chiot à mes côtés va me prendre pour un cinglé. Loin de là mon intention, si je veux réussir à planter mes crocs dans son cou. Je lui fais un sourire charmeur puis tente la conversation à nouveau.

« Dites-moi, que fais une si jolie fille comme vous seule sur ce balcon dans ce froid de novembre? »


Son regard si clair m’intime de la jouer douce. Alors je me détends, décroise les bras et appuie la paume de mes mains sur la rambarde, affichant une mine intriguée.

codage de whatsername.

---------------




DEVIL. ANGEL. AZAËL.
L'ange ne diffère du démon que par une réflexion qui ne s'est pas encore présentée à lui. La mienne s'est présenté à moi il y a fort longtemps. -




couleur de rp #333399
avatar
Azaël Hook


Alors moi c'est : Aze'
On m'appelle aussi : Sam O. Wallace
Je suis agé(e) de : 86 ans
Je suis : un vampire
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Glandeure professionel

Je suis ici depuis le : 10/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jasmin | Luna Silver & Azaël \!/ 16+

Message par Luna Silver le Mar 16 Oct - 22:50

Jasmin
Azaël & Luna



Une fois en haut, je profite du manque de luminosité pour observer un peu tout le monde depuis l’étage. Mise à part ce vampire, je crois qu’il n’y a pas d’autres surnaturels ici. Je grimace légèrement en regardant ma main qui saigne et qui est quelque peu douloureuse. Mais bon, ce gros lourdaud l’a bien cherché, il ne fallait pas emmerder une louve déjà énervée. Je finis par sortir prendre l’air pour échapper à l’odeur de sang. Il y en a tellement que j’ai l’impression que cela me colle à la peau, c’est très désagréable. Puis, je m’accoude tranquillement à la rambarde et respire l’air frais de la nuit en fermant les yeux.

Mes sens restent en alerte et je sens quelqu’un derrière moi mais je ne me retourne pas. Je n’en ai pas besoin, l’odeur du sang me prouve que c’est le jeune vampire de tout à l’heure. Je ne fais pas attention et commence à sortir un mouchoir pour essuyer le liquide rouge qui continue de couler sur ma main. Je pense qu’elle deviendra légèrement bleue d’ici demain mais tant pis, je trouverai une excuse.

Après m’avoir salué, salut auquel j’ai décidé de ne pas répondre sur l’instant, je sens son regard détailler mon corps. Attention petit vampire, ne joue pas trop avec le feu face à une louve sur les nerfs. Je le vois s’approcher et s’accouder dans l’autre sens sur la rambarde également. Puis, il tente à nouveau de me parler alors je souris doucement.

« Cela faisait longtemps que je n’avais pas entendu ce genre de phrase pour draguer une femme. Note bien l’ironie mon petit vampire. »

Je me mets sur le côté pour pouvoir le regarder à mon tour à la lueur de la lune. Je le détaille sans me cacher, à quoi bon, il l’a bien fait avec moi. Plutôt mignon, avec ses cheveux bruns décoiffés, des yeux pouvant hypnotiser rien qu’avec leur belle couleur. Ce vampire a tout pour lui pour séduire n’importe quelle fille ma parole ! Manque de bol pour lui je ne suis pas n’importe quelle fille et il me faudra bien plus que des sourires charmeurs et une belle gueule pour me faire flancher.

« La si jolie fille comme tu dis cherche à éviter le cadeau empoisonné de ses colocataires et les mecs lourds de ce club. Alors quoi de mieux que le balcon du premier étage où personne ne va ? Puis-je savoir pourquoi tu m’as suivi ? Si tu comptes te nourrir de mon sang, sache que je ne suis pas du genre à me laisser faire.»

Sur ces paroles je m’appuie à nouveau sur la rambarde, lui présentant seulement mon profil, et enlève le mouchoir que je tenais sur ma main depuis tout à l’heure. Ma main commence à prendre une petite teinte violacée mais le sang s’arrête presque de couler.


---------------


Young, Wild and Free
avatar
Luna Silver


Alors moi c'est : Luna
Je suis agé(e) de : 23 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Etudiante et mannequin

Je suis ici depuis le : 12/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jasmin | Luna Silver & Azaël \!/ 16+

Message par Azaël Hook le Mer 17 Oct - 4:20


    

   
Jasmin

   

Luna Silver & Azaël Hook

   

« Cela faisait longtemps que je n’avais pas entendu ce genre de phrase pour draguer une femme. Note bien l’ironie mon petit vampire. »

Je ris. Oh, douce demoiselle, les hommes d’aujourd’hui ne savent plus comment séduire les femmes, voilà pourquoi il y a longtemps que vous n’avez entendu ce genre de phrases! Elle se tourne de côté et je peux fin voir son visage comme il se doit. Je dois vous avouer qu’elle a un charmant visage. Des traits plutôt fins et de magnifiques yeux bleus. Un rictus se forme au coin de mes lèvres. Dites-moi, comment ne pas sourire devant une dame qui sait très bien détailler quelqu’un sans aucune gêne tout comme je l’ai fait il y a de cela une minute à peine? C’est qu’elle a du culot la petite, sans compter le fait qu’elle n’a pas hésité une seconde à balancer le fait que je sois un vampire de vive voix. Je glisse un bref regard vers sa main où elle maintien un mouchoir pour, je le suppose, essuyer le sang dont je sens l’odeur si fraiche.

« La si jolie fille comme tu dis cherche à éviter le cadeau empoisonné de ses colocataires et les mecs lourds de ce club. Alors quoi de mieux que le balcon du premier étage où personne ne va ? Puis-je savoir pourquoi tu m’as suivi ? Si tu comptes te nourrir de mon sang, sache que je ne suis pas du genre à me laisser faire.»

Je ris face à ses paroles crus avec un manque de tact. Au moins, sans aucun doute, elle n’hésitera pas une seconde à ne faire qu’une seule bouché de moi si jamais je fais un faux pas. Le rire d’Astaroth me parvient aux oreilles et je serre la mâchoire puis entre-ouvre la bouche, baissant les yeux à la hauteur de ses hanches, fixant la rambarde.

« Vas-y le jeune, mords-là qu’on voit ce qu’elle a dans le ventre!
Hm, non merci! Fis-je à l’attention d’Asta, puis poursuit pour la demoiselle ;

Eh bien, ma douce, il va sans dire que le balcon est en effet un superbe endroit pour éviter tout cela, je m’approche un peu d’elle tournant sur moi-même pour imiter sa position, bien appuyer sur la rambarde les yeux sur la ville en contre-bas et la lune haute dans le ciel. Mais je n’ai cependant nul besoin de me nourrir de votre sang, qui d’ailleurs, à une agréable odeur. »

Je me montre quelque peu désintéresser à elle alors qu’elle retire le mouchoir d’après sa blessure, regardant mes ongles et taillant le coin d’un qui commençait à se faire long et nuisible.

« Je tiens par contre à spécifier que je ne vous ai point suivi. Je me lassais de mon jouet et vous me sembliez fort plus agréable à côtoyer que cette frêle fille en manque d’attention. Dois-je admettre à contre cœur que votre altercation avec ce jeune homme m’a fort impressionné. Chapeau. »

Je lui adresse un magnifique sourire charmeur en arquant un sourcil. Astaroth m’imite en faisait de grand geste et mimant une personne qui parle avec sa main. Je le fixe sans dire mot quelques instant avant de me rabattre sur ma compagnonne de balcon, beaucoup plus joli que ce vieux Asta. Je vous admets, chers lecteurs, que les rayons clairs de la lune mettent en valeurs ses yeux couleur océan. Si je n’avais pas peur de me faire mordre et ainsi risquer ma vie, je vous annonce que je me ferais un plaisir de toucher ses cheveux et de les placer derrière son oreille pour mieux observer son visage. Me rendant compte que j’ai louper les présentations, je lâche la rambarde quelques instant pour lui faire une révérence et tend la main pour espérer avoir la sienne.

« Suis-je bête, je ne me suis même pas présenté! Je m’appelle Azaël, et vous douce donzelle ? »

Je pose des yeux interrogateurs sur elle, puis souris de pleines dents, attendant sa réponse. Quitte à s’amuser, au moins connaitre son nom sans avoir à l’hypnotiser, comme l’a dit si bien Astaroth, ce serait beaucoup moins amusant.
codage de whatsername.


---------------




DEVIL. ANGEL. AZAËL.
L'ange ne diffère du démon que par une réflexion qui ne s'est pas encore présentée à lui. La mienne s'est présenté à moi il y a fort longtemps. -




couleur de rp #333399
avatar
Azaël Hook


Alors moi c'est : Aze'
On m'appelle aussi : Sam O. Wallace
Je suis agé(e) de : 86 ans
Je suis : un vampire
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Glandeure professionel

Je suis ici depuis le : 10/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jasmin | Luna Silver & Azaël \!/ 16+

Message par Luna Silver le Mer 17 Oct - 20:08

Jasmin
Azaël & Luna



Je l’entends rire à ma remarque. Les mecs d’aujourd’hui sont lourds et assez directs, ce qui n’est pas le cas du vampire. Cela me permet de penser qu’il est peut-être assez âgé pour parler ce langage oublié depuis longtemps pour parler aux femmes. Il finit par garder un sourire sur ses lèvres, assez mignon j’avoue. Il doit être surpris de voir une femme le détailler sans gêne comme je le fais. Moi aussi j’ai bien le droit de me rincer l’œil après tout, non ? Je le vois jeter un coup d’œil à ma main mais je ne dis rien, me contentant d’essuyer davantage le liquide rouge. Il a dû sentir mon odeur et ça peut être très mauvais pour moi si elle lui plaît.

Il rit à nouveau mais cette fois baisse le regard. Je ne sais pas si son regard s’est perdu dans un point infini ou s’il fixe mes courbes alors je ne dis rien et j’attends qu’il me réponde. Je tique légèrement lorsque je l’entends parler sans s’adresser à moi mais je ne relève pas. J’ai peut-être rêvé qui sait. Je le laisse s’approcher de moi, il n’est pas menaçant ou n’a pas de mouvement déplacé pour le moment alors je le laisse faire, je veux voir jusqu’où il veut aller.

« Le balcon est parfait oui, c’est mon cadeau d’anniversaire à moi-même, après ma chasse, ce petit coin tranquille et reposant, loin de l’ambiance de la boîte. Tant mieux, je préfère garder toutes mes forces. Et… merci ? J’imagine que c’est un compliment. »

Je souris doucement, chacun à des compliments associés à son espèce j’imagine. Je hausse les épaules et plonge mon regard dans le sien. Il me dit alors qu’il ne m’a pas suivi, au contraire.

« Alors comme ça tu ne m’as pas suivi ? Tu ne peux pas être arrivé ici par hasard mais soit, je te laisse le bénéfice du doute. Cet homme est allé beaucoup trop loin à mon goût mais je me suis éclipsée uniquement pour ne pas attirer l’attention. Je n’ai pas maîtrisé ma force et il l’a sentie autant que moi voire beaucoup plus, je pense. »

Cela ne m’étonne pas qu’il l’admette «à contrecœur» comme il dit, je reste une femme après tout. Mais je suis une louve et, qui plus est, je suis relativement puissante, surtout lorsque je suis énervée. Son petit sourire charmeur est… comment dire, intéressant quant à ses motivations me concernant. Ça lui donne un air angélique mais qui n’est que façade vu que c’est un vampire. Mais pour le coup, je me laisserai peut-être tenter. Mais va falloir me convaincre mon petit vampire. Il est fixé sur mes yeux et mes cheveux. Serait-il un peu hypnotisé ? J’avoue que ça me ferait rire, c’est lui qui est censé hypnotiser ses victimes, même s’il n’a aucun pouvoir sur moi.

C’est alors qu’il relâche la rambarde du balcon pour faire une révérence et me tendre sa main. Il s’attend peut-être que je lui tende la mienne pour qu’il la prenne ? J’hésite un instant et reste silencieuse. Mais avant que ce silence ne devienne gênant, je me décide à lui tendre ma main, ne sachant pas vraiment ce qu’il compte faire. Un baisemain peut-être ?

« Eh bien, enchanté petit vampire. Je m’appelle Luna, je sais, aucune originalité quant à ma… race. »

Je lui souris à mon tour. Maintenant que les présentations sont faites, je pense que le jeu entre nous va enfin commencer.



---------------


Young, Wild and Free
avatar
Luna Silver


Alors moi c'est : Luna
Je suis agé(e) de : 23 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Etudiante et mannequin

Je suis ici depuis le : 12/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jasmin | Luna Silver & Azaël \!/ 16+

Message par Azaël Hook le Jeu 18 Oct - 4:33


    

   
Jasmin

   

Luna Silver & Azaël Hook

   


« Le balcon est parfait oui, c’est mon cadeau d’anniversaire à moi-même, après ma chasse, ce petit coin tranquille et reposant, loin de l’ambiance de la boîte. Tant mieux, je préfère garder toutes mes forces. Et… merci ? J’imagine que c’est un compliment. »

Son cadeau d’anniversaire ? Comment un balcon peut-il être un cadeau d’anniversaire, quelqu’un m’explique ? Je ris face à l’incertitude de mon commentaire face à l’odeur de son sang. Il est vrai qu’il ne doit pas être très commun d’avoir ce genre de remarque de la part des autres normalement. Le rire d’Astaroth résonne dans mes oreilles tel un mauvais rêve. À croire que ce dernier trouve la situation bien ennuyante puisque du coin de l’œil je le vois étirer son bras et regarder ses longs doigts maigrichons et sombre tout en les remuants un peu probablement à se demander lequel de ses doigts est le meilleur. Merveilleux, s’il se désintéresse à la scène devant lui, il ira peut-être voire ailleurs pour se divertir. La demoiselle me laisse le bénéfice du doute quant au fait de savoir si je l’ai suivi ou non, et je ris d’une manière nonchalante avant de pencher la tête et de la redresser sur la ville en arrière-plan.

« Je ne vous ai suivi, comment oserais-je ? ‘fin bref, ce type ne méritait qu’une bonne raclé. Je m’en serais volontiers chargé, mais comme vous l’avez deviné j’avais d’autres occupations à cet instant. »

À mon grand étonnement, ce que je ne laisse pas paraitre dans mon expression, elle me tend sa main en acceptant ma requête. Je m’empresse d’aller délicatement déposer un bref baiser sur celle-ci avant de lui rendre tel un gentleman. Est-ce que j’en fais trop ? Naah, il n’y a pas de place pour le doute dans mon esprit. Son prénom vient se fouetter à mon ouïe comme une vague mourant sur la plage. Et, comble de l’ironie, je ne pus m’empêcher de m’esclaffer de rire encore une fois. Sa remarque est fort bien amusante. Je suis tout à fait en accord que niveau originalité, les parents l’ont eu avec un gros zéro. Pourquoi pas Wolfie tant qu’à y être ?  Je m’humidifie les lèvres, gardant un faible sourire accroché, puis m’appuie sur un seul bras à la rambarde.

« Dites-moi, charmante Luna, commençais-je avec un accent du Sud, que diriez-vous de quitter cet endroit avec à votre bras un pur inconnu ? Vos amies en seraient sans doute ravies, et vous pourriez par la même occasion quitter ce foutoire remplit de gamine. »

Je me relevai et joint mes mains dans mon dos, abordant une posture plutôt droite tel un soldat, mais avec un côté décontracté. Depuis que j’ai posé mes yeux sur cette charmante Douce, je vous mentirais si des idées obscènes ne m’avaient pas parcouru l’esprit. Et à l’instant même, mon regard séducteur sonnait probablement plein de sous-entendus, mais je m’en fichais. Une très faible partie de moi-même avait vraiment envie de passer du temps avec et de lui faire quitter ce bordel, alors que le démon en moi n’avait qu’une envie, s’amuser de ce jouet. J’arquai un sourcil en redressant ma tête choisissant de me munir de l’un de mes plus charmant sourire.

« Je ne vous oblige en rien, de toute façon vous devez bien savoir que je ne peux vous hypnotiser, et lorsque vous êtes lasser, vous m’en faites part et je vous ramène chez vous. »

Je fis un pas vers elle, me montrant positif et je l’espère, persuasif. J’étais tellement concentré sur Luna que je n’avais même pas remarquer le départ de mon adorable Astaroth. Le pauvre, il avait dû se tanner de notre conversation à n’en plus finir.

« Et si jamais vous hésitez, je me permet d’ajouter qu’entre vous et moi, qui peux bien vouloir fêter son anniversaire dans un bar miteux ? »

Mes yeux se montraient coquins, tout comme mes désirs. Une louve comme compagnonne de nuit, cela pourrait être premier test pour savoir si elles en valent vraiment la peine, ou si je m’acharne pour rien. Mon sourire s’agrandit, puis je tends la main vers elle.

« Allez, je suis même un très bon comédien si vous voulez impressionner vos amies. Me permettez-vous une danse sur la piste ? »

?! Et on entend bien sûre par le mot danse, un étrange déhanchement sexy et des attouchements un peu partout sur le corps qui semble être morale d’un point de vue humain. Eh boboy, je m’ennuie des danses de ma jeunesse. Je lui fis un clin d’œil, et je ne saurais dire pourquoi l’idée de me rapprocher un peu plus d’elle au plan physique réveillait une parcelle d’humanité que j’avais fait taire dans mon fort intérieur après que j’eu quitter le Liban en 1976. Cette minime partie qui fait que l’on s’intéresse un peu plus aux gens avec qui l’ont joues alors que dans mon cas je ne m’en sers que pour parvenir à mes fins. Suis-je si méchant ? Mais où est Astaroth quand j’ai besoin de ce démon ?!

codage de whatsername.

---------------




DEVIL. ANGEL. AZAËL.
L'ange ne diffère du démon que par une réflexion qui ne s'est pas encore présentée à lui. La mienne s'est présenté à moi il y a fort longtemps. -




couleur de rp #333399
avatar
Azaël Hook


Alors moi c'est : Aze'
On m'appelle aussi : Sam O. Wallace
Je suis agé(e) de : 86 ans
Je suis : un vampire
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Glandeure professionel

Je suis ici depuis le : 10/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jasmin | Luna Silver & Azaël \!/ 16+

Message par Luna Silver le Lun 22 Oct - 22:28

Jasmin
Azaël & Luna



A sa tête, je me rends compte que ce que je viens de dire n’est pas du tout clair. Je réfléchis un instant pour rattraper la chose.

« Je me suis mal exprimée, je crois. En fait, je m’offre surtout le bonheur d’avoir un peu de calme sur ce balcon. Je pense que tu peux comprendre qu’avoir constamment les oreilles qui bourdonnent à cause des conneries que certains humains racontent finit par rendre fou, non ? »

Je crois que ce que j’ai pris pour une sorte de compliment peut paraître bizarre en soit, mais je n’ai pas vraiment eu l’occasion de parler à d’autres vampires alors, finalement, je ne sais pas vraiment non plus comment réagir. Il a l’air un instant perdu sur un point derrière moi mais il finit par m’adresser à nouveau la parole.

« Je ne vous ai suivi, comment oserais-je ? ‘fin bref, ce type ne méritait qu’une bonne raclé. Je m’en serais volontiers chargé, mais comme vous l’avez deviné j’avais d’autres occupations à cet instant.
- Les vampires qui n’osent pas, je n’en ai jamais rencontré. Je n’ai pas besoin de garde du corps, je sais me défendre, la preuve tout à l’heure. Mais c’est vrai que les humaines au sang chaud prenaient tout ton temps et toute ton attention. »

Comme je l’avais pensé, le vampire me fait un léger baisemain. Je suis tout de même surprise par la délicatesse du geste et rougis légèrement. Je détourne le regard pour cacher mes joues rosées, le temps qu’elles reprennent une couleur normale. Il rit à l’entente de ma remarque sur mon prénom. D’abord légèrement vexée, j’essaie de rien laisser paraître et finis par laisser un léger sourire flotter sur mes lèvres. C’est alors qu’il s’accoude à la rambarde et commence sa phrase en changeant son accent. Mais qu’a-t-il prévu ?

« Dites-moi, charmante Luna. Que diriez-vous de quitter cet endroit avec à votre bras un pur inconnu ? Vos amies en seraient sans doute ravies, et vous pourriez par la même occasion quitter ce foutoire remplit de gamine.
- Je dirais que c’est assez osé comme demande. Tu n’as pas froid aux yeux, j’aime bien. Mais, je ne vais pas te donner ma réponse de suite. J’ai envie de réfléchir et de te faire patienter un peu. »

Il change de position et je fais de même, m’appuyant sur le côté sur la rambarde pour lui faire face. Son regard me fait vite comprendre ce qu’il a en tête et, bizarrement, l’idée m’attire beaucoup plus que ce que je pensais. Passer une nuit ou plusieurs avec ce vampire risque d’être fort amusant et pourquoi pas beaucoup plus intéressant qu’un simple humain. Les nuits doivent être torrides et j’ai bien envie de voir ça. Je risque de ne pas tenir bien longtemps tant ce vampire est sexy.

« En effet, pas d’hypnose. Je resterai maîtresse de mes choix mais je sais que tu ne te priveras pas pour essayer de me dominer. Tu me ramènerais sans condition ? Je doute que ton côté… comment dire, celui que tu caches derrière ce regard séducteur et qui ne demande qu’à me voir nue dans ton lit, me laisse partir sans n’avoir rien obtenu de ce corps. »

Je le vois s’avancer vers moi d’un pas assez certain. Je pense qu’il est presque persuadé que je vais accepter sa proposition mais il se permet d’ajouter une chose pour me convaincre.

« Et si jamais vous hésitez, je me permet d’ajouter qu’entre vous et moi, qui peux bien vouloir fêter son anniversaire dans un bar miteux ?
- Je dois avouer que je préférerai passer la nuit dans le lit d’un vampire aussi sexy que toi. Le cadeau d’anniversaire est beaucoup plus… intéressant. »

Je souris et me lèche les babines en le regardant. La main qu’il me tend après m’avoir proposé une danse lui permet de me convaincre totalement. Je pose alors ma main dans la sienne et me rapproche de son oreille.

« Tu aurais peut-être voulu que je te vouvoie, petit vampire ? »

Je me colle un instant à lui, espérant commencer à déjà lui faire de l’effet puis lui chuchote :

« Mais allons-nous déhancher sur cette piste de danse, tu vas apprécier les danses de maintenant, je te le promets. »

Je l’entraîne vers l’intérieur, sa main toujours dans la mienne. J’approche alors nos mains de mes fesses pour qu’il puisse déjà sentir ce postérieur que je vais bientôt frotter contre certaines parties de son corps.



---------------


Young, Wild and Free
avatar
Luna Silver


Alors moi c'est : Luna
Je suis agé(e) de : 23 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Etudiante et mannequin

Je suis ici depuis le : 12/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jasmin | Luna Silver & Azaël \!/ 16+

Message par Azaël Hook le Mar 23 Oct - 1:08


    

   
Jasmin

   

Luna Silver & Azaël Hook

   


«  Je me suis mal exprimée, je crois. En fait, je m’offre surtout le bonheur d’avoir un peu de calme sur ce balcon. Je pense que tu peux comprendre qu’avoir constamment les oreilles qui bourdonnent à cause des conneries que certains humains racontent finit par rendre fou, non ? »

Je lui souris de pleines dents. Oh si seulement tu savais à quel point c’est amusant tendre Luna de rire justement de ce que ces humains racontent. Mais oui, je suis d’accord que ça doit rendre fou. Suis-je moi-même considéré comme étant fou ? Faut avouer que je vois les morts et que je les entends, donc est-ce que tout ceci fait de moi une personne encore plus folle que les humains ? J’acquiesce donc son commentaire avec un hochement de tête.

« Soit. Je vous l’accorde.

- Les vampires qui n’osent pas, je n’en ai jamais rencontré. Je n’ai pas besoin de garde du corps, je sais me défendre, la preuve tout à l’heure. Mais c’est vrai que les humaines au sang chaud prenaient tout ton temps et toute ton attention

- Comment aurais-je pu résister à ce sang chaud et bouillonnant dans leurs veines, qui n’attendaient qu’à me rencontrer ? c’est le rêve de toute adolescente que de se faire mordre par un vampire !  Et je n’ai jamais dit que vous aviez besoin d’un garde du coup, je doute fort que vous soyez dans l’impossibilité de vous défendre contre un simple humain. ».[/right]

Je sens la demoiselle surprise par la délicatesse de mon geste et la rougeur qui apparait sur ses joues me fait afficher un sourire de satisfaction. Qui a dit que les vampires ne savaient pas être délicats ? Elle fuit mon regard mais je ne tente pas de m’interposer et de l’obliger à me regarder. Quoique, une fille gênée, c’est vraiment cute ! Je chasse cette idée de ma tête d’un mouvement bref de la tête et pose mes yeux sur la louve.

« Je dirais que c’est assez osé comme demande. Tu n’as pas froid aux yeux, j’aime bien. Mais, je ne vais pas te donner ma réponse de suite. J’ai envie de réfléchir et de te faire patienter un peu. »

Je ris sans le vouloir en relevant la tête faiblement puis je roule des yeux avant de poser un regard charmeur sur la demoiselle. Si elle trouve cette demande osée, je n’imagine même pas sa tronche si je lui avais directement dit les sous-entendus de cette requête. Mais c’est qu’elle est coquine la petite de me torturer ainsi sans me donner de réponse immédiate ! Je me mords la lèvre comme toute réponse. Cette nana va me rendre dingue tant son regard sensuel me donne des idées.

« En effet, pas d’hypnose. Je resterai maîtresse de mes choix mais je sais que tu ne te priveras pas pour essayer de me dominer. Tu me ramènerais sans condition ? Je doute que ton côté… comment dire, celui que tu caches derrière ce regard séducteur et qui ne demande qu’à me voir nue dans ton lit, me laisse partir sans n’avoir rien obtenu de ce corps.

- Tout à fait ! Je te promets de te ramener sans conditions, et ce, même si je n’ai rien obtenu de ce joli petit corps.  Je suivi les courbes de ses hanches avec mes mains dans le vide et mordis ma lèvre inférieur en haussant les sourcils. Et oui, même si je l’avoue, j’adorerais vous voir nue dans mon lit. »

Je lui propose ensuite que quoi de plus triste que de fêter son anniversaire dans un bar miteux ou bien passer la nuit avec moi. Sa réponse n’aurait su me satisfaire plus amplement. Tellement que je ressens un léger picotement de désir à l’intérieur.

« Je dois avouer que je préférerai passer la nuit dans le lit d’un vampire aussi sexy que toi. Le cadeau d’anniversaire est beaucoup plus… intéressant.  Tu aurais peut-être voulu que je te vouvoie, petit vampire ? »


Avec des yeux fougueux, j’agrippe délicatement sa main mais sauvagement à la fois, puis elle vient se coller à moi. Oh làlà, surtout, ne chuchote pas à mon oreille. Ne fais pas ça.  Mais je dis pour rien parce que vous savez quoi ? Je sens déjà l’excitation me monter aux cerveaux et créer plein de micro choc dans mes ondes cérébrales. C’est fou comment une femme peut rendre un homme cinglé !

« Mais allons-nous déhancher sur cette piste de danse, tu vas apprécier les danses de maintenant, je te le promets. 

- Il n’est pas nécessaire, non, de vouvoyer, je peux très bien tutoyer aussi. Je chuchotai à mon tour à son oreille, impatient de la voir se déhancher contre moi. Je te suis avec plaisir, sexylady. »[/right]

Je me laisse entrainer vers l’intérieur, entourant mes doigts autour des siens, sentant ses fesses sous le revers de ma main. Je pousse un faible grognement de désir, roulant des yeux vers le haut. La musique que j’avais simplement décidé d’ignorer à l’extérieur entre tel un ouragan dans mes tympans au moment de franchir la porte, mais mes yeux ne cessent de regarder les jolies petites fesses de Luna qui bougent en rythme avec ses jambes.

Au passage, je ramasse 4 shots de boissons forte qu’un serveur trimballais sur un plateau puis l’hypnotise en une fraction de seconde en lui disant merci et d’aller en chercher d’autre. Je m’interpose devant mon interlocutrice, lui montre les verres de shooter avec un magnifique sourire, puis lui en tend deux. J’approche mon torse du sien, portant mon autre main sur son omoplate, remontant vers son cou.

« Aller, une jolie femme comme toi est capable d’en prendre en masse ? »


Lui murmurais-je à l’oreille, pis je vins feindre un baiser juste en bas du lob de l’oreille approchant mes lèvres de sa peau, sans y déposer un baiser avant de reculer un peu mon buste sans lâcher son regard des yeux. La musique se déchainait en arrière-plan, tout comme les jeunes tout autour. Je trinquai avec la charmante demoiselle puis calla un à l’arrière de l’autre les deux shots, ramassant les verres de Luna pour le déposer sur une table tout près. Je reporte mon attention sur sexylady devant moi puis pose délicatement mes mains sur ses hanches, suivant le rythme de la musique tout en collant mon corps contre Luna. J’approche ma tête de la sienne, parlant contre son oreille

« Sais-tu seulement à quel point tu fais saliver des dizaines de gars remplit de testostérone alentours ? »

Je restai dans la même position, mes mains parcourant son corps et lui désignant quelques types des yeux, alors que j’entamai de venir déposer un délicat baiser sensuelle à la base de sa clavicule puis remontai doucement vers sa joue, gardant un calme exceptionnel pour un vampire sans même ressentir le besoin de la morde. L’envie était là, je reste un vampire, mais je passai outre dans le simple but de parvenir à mes fins. Oh toi ma tigresse, tu vas passer une nuit d’enfer avec ton copain le Diable !



codage de whatsername.



---------------




DEVIL. ANGEL. AZAËL.
L'ange ne diffère du démon que par une réflexion qui ne s'est pas encore présentée à lui. La mienne s'est présenté à moi il y a fort longtemps. -




couleur de rp #333399
avatar
Azaël Hook


Alors moi c'est : Aze'
On m'appelle aussi : Sam O. Wallace
Je suis agé(e) de : 86 ans
Je suis : un vampire
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Glandeure professionel

Je suis ici depuis le : 10/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jasmin | Luna Silver & Azaël \!/ 16+

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum