Once Upon A Time

Aller en bas

Once Upon A Time

Message par Invité le Jeu 28 Déc - 14:43

Once Upon A Time
DING ... DING ... DING ...

Il venait de sonner 3 heures. La nuit était particulièrement froide pour la saison. Le givre avait saisi la rosée qui s'était déposée sur les pare-brises des voiture garées dans l'allée principale. Dans le petit hôtel de la ville, une seule chambre était encore allumée. De l'extérieur on pouvait voir une silhouette de femme qui faisait les cents pas dans les petits 7m² mal agencés de la chambre.

La jeune femme était brune, mal coiffée et avait les traits tirés. De larges cernes noirâtres encerclaient ses yeux. Son teint blafard tranchait avec ses yeux d'un bleu lagon. Lélia tournait e rond dans cette microscopique chambre comme un lion en cage. Elle ne savait plus quoi faire de son corps. Elle avait faim. Ou plutôt elle avait soif. Seulement la jeune vampire ne savait pas si elle pourrait se contrôler pour traverser la ville qui était bondée en ce soir de fête.

“ D'ailleurs c'est la fête de quoi ce soir ?! ” bougonna Lélia. “ Il faut que je sorte, je ne vais pas tenir ”

La jeune femme prit ses quelques affaires dans son sac à dos. Mis du liquide pour payer sa chambre sur le lit qu'elle n'avait pas utilisé. Elle se glissa dehors en silence et souplesse et commença  à marcher dans les rues plus ou moins désertes. Cependant quand elle se retrouva dans le cœur de la ville et en plein dans la fanfare, que plusieurs hommes vinrent l'accoster pour lui servir tout un tas de demandes incestes, elle sentit qu'elle allait craquer.

Elle utilisa toute sa vitesse pour sortir de la ville, essayant d'oublier la petite voix qui commençait à lui dire de suivre son odorat afin de trouver une proie savoureuse. Non elle ne voulait pas recommencer à s'en prendre aux humains. Elle en avait trop souffert.

Elle couru aussi vite que possible jusqu'à la sortie de la ville, puis couru encore et encore.

Enfin elle arriva dans une forêt et se mit en chasse immédiatement après qu'une odeur de gibier lui chatouilla les narines. Elle trouva une biche et bu à sa guise. Elle se sentait rassasiée. Elle regarda alors où elle se trouvait mais ne connaissait pas l'endroit. Il était vrai qu'elle n'était jamais venu aussi loin aussi. Un clapotis attira son attention et elle décida de suivre son ouïe pour trouver la source de ce bruit si apaisant. Il s'agissait en fait d'une rivière. Elle s'assit alors au bord de l'eau et écouta les remous des vagues. Elle qui ne voulait penser à rien suite aux ressentiments d'avoir pu faire encore du mal aux humains par soif était bien tombée, les bruits sourds l’emmenait bien loin de sa réalité. Elle décide de rester là, assise, dans le froid (qu'elle ne ressentait pas) pour ne plus penser.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum