Une telle rencontre dans un tel lieu ? [Paul Conant, Lia Marshall & Aurore Sherwood]

Aller en bas

Une telle rencontre dans un tel lieu ? [Paul Conant, Lia Marshall & Aurore Sherwood]

Message par Paul Conant le Sam 22 Juil - 19:55

Lia
Marshall

Aurore
Sherwood

Une telle rencontre dans un tel lieu ?


Dure journée aujourd'hui. Je n'ai que ça à dire. Enfin il faut peut-être que la raconte. Bien, alors attention j'aurai prévenu.. Ce matin, comme tous les matins, je me suis réveillé pour partager le petit déjeuner avec Isis. Seulement, elle n'était pas là, elle me l'avait dit en plus, elle partait en sortie avec le lycée, pour faire une étude sur des.. roches de je ne sais quoi.  Enfin, sortant à peine du lit, je me suis empressé de la retrouver. J'ai appelé sur son téléphone plusieurs fois, bien évidemment elle ne répondait pas, car elle devait être occupée. D'habitude, je me souviens de tout ce qu'elle me dit, je ne perds pas un mot de ce qu'elle me dit ! Seulement, j'ai passé une mauvaise nuit, je me suis endormi difficilement, après le boulot et je n'ai fais que des sales rêves. En ce moment je pense beaucoup à mes parents, ils me manquent tellement.. Notre vie d'avant me manque tellement.. et je ne pourrais jamais la retrouver, ni moi ni Isis.. J'ai fini par l'accepter avec le temps, mais ça va faire 1 an aujourd'hui que tout à changer pour ma sœur et moi et c'est surement à cause de ça que je suis perturbé. En plus, je sais qu'il y a des chasseurs à Fearwood, et qu'une d'entre eux sait pour Isis et je me fais du soucis pour elle. Bref, tout cela pour dire que ce matin, j'ai paniqué pendant près d'une heure avant de voir le petit mot près de la porte d'entrée, écris par ma chère sœur,  disant qu'elle ne serait pas là aujourd'hui.

Heureusement qu'elle est à mes côtés elle ! Elle m'a toujours soutenu depuis que nous nous sommes installés à Fearwood, jamais elle n'a cesser de vouloir m'aider, même lorsqu'elle ne pouvait rien faire, elle cherchait toujours une solution.  Une fois rassuré, je me suis préparé pour aller prendre l'air un peu et me ressourcer. Je devais chasser toutes ces mauvaises choses qui avaient empoisonnées mon esprit toute cette nuit ! Après avoir  pris ma veste, je sorti de l'appartement et je parti en direction de la forêt.

Seulement deux minutes après, le téléphone sonna.. C'était un collègue du bar, qui m’appelait pour que je vienne le remplacer. Bien sûr, en tant que bonne personne, je ne pouvais pas lui dire non, surtout qu'il m'expliqua le pourquoi du comment.. Bref, je retournais au bar, au moins j'aurai quelque chose à faire. Finalement, j'avais passé ma journée derrière le comptoir, à taper la causette aux clients. Puis lorsqu'il était temps de rentrer, je me dépêcha de partir pour éviter que quelqu'un m’accoste de nouveau pour avoir juste "un dernier verre"...  

Une fois sortie du bar, je pris la direction de la forêt, pour me promener un peu, mais je n'avais toujours pas le cœur à oublier ce qui me tracassait. Isis ne m'avait toujours pas envoyé de message donc elle n'était pas encore rentré, ce qui me laissait du temps pour me balader. Plus tard dans la soirée, Isis m'informa qu'elle était rentrée, mais qu'ils avaient fait de l'escalade en montagne et qu'elle n'allait pas tarder à aller se coucher. J'ai donc pris la décision de rester un peu dehors, je pensais qu'il faillait que j'oublie, mais finalement, il faillait peut-être mieux que j'aille me recueillir au cimetière. Je sais que nous avons toujours grandi loin de Fearwood, mais lorsque nos parents sont décédés, j'ai décidé qu'ils soient enterrés ici, pour être près de nous. J'avais comme la conviction que leur place était ici, et que celle d'Isis et moi, l'était aussi.

Ainsi, voilà pourquoi je me retrouve à errer dans le cimetière, à vingt-deux heures, devant deux tombes décorées de fleurs. Je viens souvent ici, je me sens près de mes parents, et je veille à ce qu'ils reposent en paix, dans un lieu sain...

Je suis donc assis par terre, à repenser à tous ces moments que nous avons passé tous ensembles et à imaginer ceux que nous aurions pu avoir, lorsque je sentis une présence lointaine. Je me retourna, et je vis une silhouette se dessiner dans l'ombre. ici l'éclairage était faible, quelques petites lampes éclairaient l'allée principale, le reste n'était  éclairé qu'avec l'aide de la Lune. Curieux, je me redressa et fixait la silhouette, je ne savais qui j'allais croiser à cette heure dans un cimetière, mais je n'avais pas de mauvais pré sentiment.. pour le moment..


---------------


Il y a beaucoup de moments où l'on ne voudrait qu'une seule chose, appuyer sur pause, arrêter le temps et revivre tous ces moments rien qu'une dernière fois.

Crédit - Joy
avatar
Paul Conant


Alors moi c'est : Paul
On m'appelle aussi : Emily Dawson
Je suis agé(e) de : 20ans
Je suis : un sorcier
Et j'adhère à l'alignement des : neutres
Mon métier c'est : Barman

Je suis ici depuis le : 09/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une telle rencontre dans un tel lieu ? [Paul Conant, Lia Marshall & Aurore Sherwood]

Message par Lia Marshall le Mar 12 Sep - 18:45

Lia
Marshall

Aurore
Sherwood

Une telle rencontre dans un tel lieu ?


La journée à été longue. Plusieurs heures de cours et en plus j'ai failli avoir des ennuis, mais ce n'était pas de ma faute, je vous explique. Ce soir a lieu la traditionnelle réunion parents-profs du coup j'ai inventé une nouvelle excuse bidon pour expliquer qu'il n'y aura personne pour moi. Derek est ce qui se rapproche le plus d'une famille pour moi et je le vois d'ailleurs comme un frère mais il est prof ici et personne n'est censé savoir que nous cohabitons. Et c'est à l'intercours que tout s'est compliqué, deux filles de la même classe que moi qui se prennent pour les reines du monde sont venues me provoquer en disant que comme on ne voit jamais mes parents ils n'en n'ont rien à faire de moi et toutes ces petites remarques blessantes. A un moment j'ai vraiment failli perdre le contrôle mais heureusement j'ai réussi à me calmer. Si mes facultés avaient été révélées ça aurait vraiment été très mauvais. Mais bon tout s'est bien terminé alors inutile de revenir là-dessus. Et puis de toute façon ce sont elles qui m'ont provoquée alors si il s'était passé quelque chose elles l'auraient bien mérité non? Bon ok il vaut mieux changer de sujet.

Le reste de la journée s'est poursuivie sans incident mais à été longue et je n'ai qu'une envie c'est de finir les cours. Quand enfin la sonnerie libératrice retentit je sors et m'empresse de rentrer à la maison. Derek est retenu au lycée pour cette fameuse stupide réunion alors je me fais un petit sandwich que je mange en écoutant un peu de musique sur mon téléphone vu qu'il n'y a pas de télé ici. Je me demande comment occuper ma soirée lorsque les visages de mes parents s'imposent dans mes pensées. Comme guidée par mon instinct j'enfile ma veste et ferme la porte de la maison puis me met en marche. Je marche sans vraiment faire attention où je vais et est un peu surprise lorsque je me retrouve devant le cimetière. Après tout oui pourquoi pas, ils me manquent et même si ils ne sont pas enterrés ici ça me donnera un peu l'illusion d'être prêt d'eux. Et en cette heure un peu tardive je ne risque pas de croiser d'autres visiteurs.

Je passe donc la grille et la referme sans bruit derrière moi puis arpente les allées au hasard jusqu'à ce que je trouve un endroit qui m'inspire. Il n'y a que le bruit de mes pieds sur les gravillons qui me vient aux oreilles et quand les gravillons laissent place à des chemins de terre je n'entends plus que les bruits de la nuit, ça m'apaise. Il n'y a que peu d'éclairage et je trouve ça tout aussi bien. Au détour d'une allée je remarque une personne assise devant une tombe. Zut, pour la solitude je pourrais repasser. Je m'apprête à repartir de mon côté quand l'odeur de cette personne m'est familière. Je m'approche un peu et il tourne la tête vers moi. Dans cette obscurité il ne peut pas voir mon visage mais mes yeux sont différents des siens et je le reconnait tout de suite, c'est Paul, on s'est rencontrés il y a quelques jours au café où il travaille. C'est un sorcier alors on a commencé à parler surnaturel et on a sympathisés. Je m'avance jusqu'à ce qu'il puisse voir mon visage et quand je vois qu'il me reconnait à son tour je lui souris et m'avance vers lui sans toutefois m'assoir à ses côtés, peut-être préfère-t-il rester seul.

-Coucou! Alors comme ça on traine dans les cimetières après les heures de boulot? Je ne sais pas si c'est très sérieux!


Evidemment je le taquine, cela s'entend au son de ma voix et j'espère qu'il ne va pas le prendre mal. Et puis si il est lui aussi présent en ce lieux à une heure pareille c'est que lui aussi doit penser à des êtres chers qui ne sont plus la, j'espère ne pas l'avoir dérangé.


---------------


Merci Sam W !

Spoiler:


Merci Cléore!


Merci Derek!
avatar
Lia Marshall


Alors moi c'est : Lia Marshall
On m'appelle aussi : Isis Conant
Je suis agé(e) de : 17 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : lycéenne

Je suis ici depuis le : 04/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une telle rencontre dans un tel lieu ? [Paul Conant, Lia Marshall & Aurore Sherwood]

Message par Aurore Sherwood le Jeu 26 Oct - 23:43

Lia
Marshall

Paul
Conant

Une telle rencontre dans un tel lieu ?


"Une horreur". Voilà de quoi qualifier cette journée. Je n'ai pas d'autre mots, vraiment, c'était l'horreur... Tous se passait bien jusqu'à ce qu'il arrive aux urgences, ce pauvre enfant... Bon, je vais tout raconter vous comprendrez mieux..

Ce matin, comme tous les matins, je me suis réveillée assez tôt pour prendre mon petit déjeuné et aller m'entraîner un peu en forêt. En cette période de l'année les températures sont un peu basse en plein matin, mais le décor est vraiment magnifique. Les arbres perdent tous leurs feuilles, petit à petit, et les sols sont décorés d'un épais tapis aux couleurs orangées et rouges, signe de l'automne. J'aime particulièrement cette saison, même si elle me rappelle une des fêtes que je haie le plus.. c'est-à-dire Halloween... La fête des surnaturels, celle où tout le monde se déguise pour leur ressembler, et celle où le taux de criminalité atteint presque des records, en une seule soirée... Je me demande bien quand est-ce que les gens arrêteront de prôner ces créatures de l'ombre, espérons qu'ils ne s'arrêtent pas lorsqu'il sera trop tard.

Après mon petit footing en forêt, je suis rentrée chez moi et j'ai repris mes occupations quotidiennes qui consistent  rechercher des informations sur les surnaturels que je traque actuellement, ou sur d'autres choses relatives à ce sujet, qui est mon deuxième métier, chasseuse et dirigeante du Conseil. Ensuite j'ai pris mon repas et je me suis préparée à aller travailler à l'hôpital.

Je pris mon service vers quinze heures, tout se passait bien, hormis quelques patients un peu embêtants, mais tout rentrait facilement dans l'ordre et aucun cas vraiment grave n'avait été décelé aujourd'hui ! Je pris ma pause avec mes collègues, j'étais souriante et tout se passait bien, c'était une journée comme les autres. Jusqu'à ce qu'une équipe d'urgentiste nous apporte un cas très grave... Vous allez me dire, mais des patients gravement blessés, ou malades, j'en vois tous les jours.. bien sûr, mais on ne s'y habitue pas, mais là, j'étais carrément dégoûtée.. Cet enfant, qui se baptisait Emilien, avait été victime d'un accident. Mon sang ne fit qu'un tour lorsque j'entendis le mot "accident" et que je vis le patient... Bien sûr que non, il n'avait pas été victime d'accident, mais d'un crime. Et ce, causé encore une fois par une stupide et effroyable créature surnaturelle !! Cette "espèce" me dégoutte de plus en plus. Ce pauvre enfant avait perdu des litres de sang,  il avait des morsures et de griffures sur plus de 70% du corps, je n'avais jamais vu un enfant dans un état pareil... Il n'avait que 7 ans. Malheureusement, c'en était fini pour lui aujourd'hui... Quoi qu'on fasse il sera décédé, ses blessures étaient bien trop graves... Ses parents, qui avaient eux mêmes prévenus les secours, avaient dis qu'il s'était fait attaquer par un animal sauvage dans la foret qui longeait leur jardin. C'était une dure mission pour moi, de m'occuper de cette affaire, ainsi, une fois que tout était fini, je décida de ranger mes affaires et de rentrer plus tôt que prévu. Tout cela m'avait trop bouleversé, j'ai beau être une personne forte mentalement, j'ai tout de même beaucoup de sensibilité pour mes prochains. Et là j'en avait trop vu.

En faite, ce qui me faisait le plus de mal, c'était que cet enfant me faisait beaucoup pensé à un ami, à mon meilleur ami. Il avait.. les mêmes marques.. les mêmes blessures... Depuis ce moment, tout revenait en boucle dans ma tête, je repensais à tout ce que j'avais vécu il y a 5 ans. Cela fait déjà 5 ans..  Une fois chez moi, je m'assied sur le canapé, le regard dans le vide, puis les larmes tombèrent... Je ne pouvais pas les retenir, malgré le temps, Dimitri et mes parents me manquent toujours autant... Et je pense à cet enfant, que ces parents ont perdu de la même façon dont j'ai perdu ma famille, s'ils savaient ce qui a réellement causé la mort de leur fils...

J'avais besoin de me recueillir au près de ma famille et de mon ami ce soir là. Je n'avais pas prévu de chasser de toute façon, sinon je l'aurai fait. Je ne dois pas être faible, je dois surmonter tout ça et les venger, quoi qu'il arrive. Seulement j'ai quand même besoin de me sentir apaisée... C'est pourquoi je suis allé au cimetière tard ce soir. Bien sûr tout mon attirail anti-surnaturel n'avait pas quitté ma veste. Juste pour respecter ce lieu, je ne gardait pas tout sur moi mais dans la voiture. Si une bagarre devait éclatée, je ferai en sorte de m'éloigner du cimetière... Je suis humaine et je respecte ce genre de lieu !

Une fois dans le cimetière, je m'avança vers la tombe que j'avais fais construire pour ma famille, celle de Dimitri ne se trouvait pas loin, seulement plus au fond du cimetière je remarqua la présence de deux autre personnes. Au début, je ne m'en occupais pas, mais après plusieurs minutes, je ne pu retenir ma curiosité.. Je les regardai et arrivait à peine à distinguer qui ils étaient. Ainsi, je quitta mon emplacement et me dirigea vers l'autre sortie qui était près des deux autres personnes pour essayer de voir leur visage...



---------------


Aurore parle en #ff66ff
avatar
Aurore Sherwood


Alors moi c'est : Aurore
On m'appelle aussi : Eleanore May
Je suis agé(e) de : 25 ans
Je suis : une humaine
Et j'adhère à l'alignement des : chasseurs
Mon métier c'est : Directrice de l'hôpital/chef des chasseurs

Je suis ici depuis le : 06/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une telle rencontre dans un tel lieu ? [Paul Conant, Lia Marshall & Aurore Sherwood]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum