"On rencontre vraiment n'importe qui dans les bois."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"On rencontre vraiment n'importe qui dans les bois."

Message par Jayden P. Foster le Mar 11 Avr - 22:44

On rencontre vraiment n'importe qui dans les bois. Jayden P. Foster  & Ariane Crawford


Le crépuscule venait de tomber sur Fearwood, le moment idéal pour moi pour ma petite balade quotidienne. Aujourd'hui je n'avais pas de travail, ce jour étant mon jour de congé. J'avais alors enfilé ma veste et comme un enfant, je m'étais précipité à l'extérieur comme un enfant. Après un tour de magie pour verrouiller les portes une fois à l'extérieur, je pris le chemin de la forêt. J'y allais souvent seul ou alors en compagnie de Nina. Nus avions l'habitude de nous balader pour trouver des herbes ou bien pour nous y perdre et discuter. Mais aujourd'hui j'avais envie de marcher seul.  
Une fois arrivé dans les bois, je traîna des pieds et balada mon regard un peu partout.
Comment les hommes peuvent-ils abîmer une si belle nature pour construire des objets vide d'âme en métal, acier ou autre matériaux "froids"? C'était une des nombreuses questions que je me posais.

Je continua alors ma route, en sifflotant et observant la nature. J'entendais alors pendant un instant un gémissement animal puis plus rien. Je ne savais que trop bien que ce n'était vraiment bon signe. Poussé par a curiosité, je me dirigea à l'endroit où j'avais cru entendre le bruit et me dissimula derrière un grand buisson.
Regardant à travers les feuilles, j'aperçu alors une silhouette penché au dessus d'un animal, je crois savoir à qui j'ai affaire, du moins à quelle espèce j'avais affaire en ce moment-même.

Je tenta alors de rebrousser chemin, je n'avais jamais traiter avec eux, et je ne voulais pas car on m'avait toujours dit qu'ils étaient tous mauvais. Mais alors que je recula, mon pied écrasa une branche qui fait un gros bruit de craquement.
Mince, pour la discrétions.... Zéro sur vingt mon cher Jayden
, pensais-je alors.


---------------

Look at me and smile
Code by Joy
avatar
Jayden P. Foster


Alors moi c'est : Jayden P. Foster
Je suis agé(e) de : 24 ans
Je suis : un sorcier
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Serveur

Je suis ici depuis le : 18/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On rencontre vraiment n'importe qui dans les bois."

Message par Ariane Crawford le Ven 14 Avr - 20:57

« On rencontre vraiment n'importe qui dans les bois ».  Jayden P. Foster & Ariane Crawford
Le soir était venu, le ciel qui envahissait Fearwood s’assombrissait peu à peu et la ville devint plus silencieuse. Plus loin, un bruit sourd s’approcha de l’habitation d’Ariane. C’était le bruit d’un moteur d’une voiture et c’était la jeune brune qui rentrait chez elle. Une fois garée près de l’entrée, elle se dirigea vers le coffre pour y sortir trois sachets en plastique, elle venait de rentrer des courses. Elle avait acheté de quoi boire et manger pour quelques semaines, cependant, rien ne changera sur le fait que le sang humain ou animal reste un « meilleur repas » pour elle (surtout celui des humains). D’ailleurs, Ariane avait prévu de retourner à la forêt ce soir pour faire quelques stockent de petits animaux dans son frigo, afin de ne pas y retourner à chaque fois. Je sais que cela peut paraître cruel et immonde au premier abord, mais cela était devenu une habitude, un mode de vie, et elle se devait de se nourrir de sang au risque de mourir, c’était son châtiment pour une longue et éternité de vie… Une fois rentrée chez elle, elle posa les sachets sur la table de la cuisine en poussant un long soupir, pour y ranger les contenus dans les placards et frigo. Avant de ressortir de chez elle une seconde fois, elle changea ses chaussures de ville pour en renfiler des plus confortables, car la forêt était plus humide et fraîche le soir. Elle espérait que ça irait vite, six ou sept lapins devraient lui suffire pour tenir quelques jours. Enfin prête, elle prit un grand sac en tissu qu’elle posa sur une de ses épaules, avant de sortir de la maison en prenant soin de fermer la porte à clé.

Il lui fallut quelques minutes à peine pour arriver dans cette dense et immense forêt. Elle connaissait à présent le chemin par cœur. Ses pas se faisaient rapides mais discrets, l’atmosphère était agréablement calme, et c’était à ce moment même qu’elle était loin de se douter qu’une autre personne était au même endroit. Ses prunelles observaient les alentours avec attention malgré la pénombre. Puis une odeur de lapin parcouru l’atmosphère, en un rien de temps, la vampire lui brisa sa nuque grâce à sa vitesse vampirique pour ensuite le mettre dans son sac. Et de un. Encore un pas, deux pas et Ariane se stoppa automatiquement. Mais qu’est-ce que… Un renard ! Il était magnifique, il valait plus d’une dizaine de lapin ! Silencieusement, la jeune brune se recroquevilla pour ne pas se faire remarquer par l’animal, qui était sagement assis sur un tronc d’arbre allongé au sol. Ses yeux ne quittaient pas sa « proie »… Encore un pas, deux pas, trois pas, elle y était presque et lui ne se doutait de rien. Soudain, Ariane sortie de l’ombre en sautant sur l’animal et pratiqua le même châtiment, cela avait été très vite. La vampire prit le temps de l’observer et de caresser soigneusement sa fourrure rousse. Elle ne regrettait jamais le fait de tuer un animal, mais si elle pouvait trouver un autre moyen, elle le ferait sans hésitation. Ainsi, elle déposa le corps sans vie du renard dans le sac et continua son chemin, afin de terminer avec un ou deux lapins finalement. D’ailleurs, en parlant de lapins, elle en trouva un qui venait de sortir de sa tanière, mauvaise idée pour lui… Ariane l’avait vu et elle ne perdit pas de temps en l’attrapant, et cette fois-ci, en le mordant immédiatement dans sa chair encore fraîche. Bon, sur le coup, elle avait vraiment envie de mordre sur quelques choses après avoir chassé un lapin et un renard comme trophée.

Alors qu’elle termina de boire le sang de ce pauvre lapin et de se nettoyer soigneusement la bouche, elle entendit un craquement à quelques mètres d’elle. Instinctivement, elle tourna la tête vers ce bruit en fronçant des sourcils. Il y avait quelque chose d’étrange, elle se sentait comme… observer. Elle n’aimait pas ça du tout, mais alors vraiment pas, surtout en pleine nuit. Qui sait, cela pourrait être un chasseur ? Après tout, il y en avait bons nombres à Fearwood. Sa méfiance étant grandissime, elle se dirigea vers l’auteur de ce bruit, les dents serrées. Tout en s’avançant, elle remarqua une silhouette ressemblant à celui d’un homme faire demi-tour. Ah tu ne vas pas partir aussi facilement ! Sa main de porcelaine se posa alors sur l’épaule de cet inconnu en train de rebrousser chemin, et elle le retourna face à elle sans être violente. Aussitôt fait, elle retira sa main et l’Italienne commença à s’exprimer la première, avec un ton plutôt froid et sournois.

« - Vous cherchez quelque chose ? »

Enfin cela voulait plutôt dire « Qu’est-ce que tu faisais à m’épier comme ça ? », mais elle se contenait de le dire pour ne pas paraître trop « brusque ». A vrai dire, la vampire n’était pas vraiment de très bonne humeur ces temps-ci. Si elle avait remarqué cet inconnu quelques jours avant ou quelques jours après, elle l’aurait laissé filer sans trop faire d’histoire. Malheureusement pour lui, ce n’était pas son jour. Tout en le fixant implacablement dans les yeux, elle remarqua que cet homme n’était pas totalement humain, alors Ariane resta encore plus sur ses gardes.
©YOU_COMPLETE_MESS

---------------

avatar
Ariane Crawford


Alors moi c'est : Ariane Crawford
On m'appelle aussi : Laeticia Baker
Je suis agé(e) de : 415 ans
Je suis : un vampire
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Aucun métier fixe

Je suis ici depuis le : 06/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On rencontre vraiment n'importe qui dans les bois."

Message par Jayden P. Foster le Sam 15 Avr - 0:18

On rencontre vraiment n'importe qui dans les bois. Jayden P. Foster  & Ariane Crawford
J'aurai pu passer une soirée tranquille devant la télévision à regarder des télé-films avec des acteurs qui jouent mal. Ou bien j'aurai observer le ciel de la fenêtre de ma chambre, en notant sur un carnet la position des étoiles et les étudier. Ou j'aurai pu me plonger dans un bon roman disponible dans la bibliothèque de ma défunte grand-mère ou tout simplement mon grimoire pour m'améliorer mes performances magiques; tout ceci en sirotant un bon petit thé dans la chaleur de la grande maison.  Mais non, il fallait que j'ai cette vilaine habitude  qui consistait à traîner dans la forêt tard le soir. Ma grand-mère me grondait souvent à cause de celle-ci.

Ce n'est effectivement pas pour rien que les parents disent à leurs enfants de ne pas se balader la nuit seuls dans les bois.On pouvait alors y faire de mauvaises rencontres. Dans un sens j'avais eu de la chance, car la personne en face de moi n'était pas un chasseur, ce qui aurait été un peu problématique je l'accorde. Mais elle ne semblait pas vraiment me vouloir du bien.  Elle s'était alors rapprochée à une vitesse éclair et elle avait posé sa main sur son épaule. La frayeur qu'avait provoqué la vitesse fulgurante de la vampire me fit flancher et tomber au sol.

"Vous cherchez quelque chose?"

Je savais que si je tentais à lui mentir et bien je ne pouvais qu'aggraver mon cas. Le calme de sa voix me toucha particulièrement. Elle me faisait un peu peur, et je ne pouvais pas fuir. C'était impossible et je ne connaissais pas de sort pour disparaître. Je me redressa, en remettant correctement ma chemise et essayant de ne pas paraître surpris par les facultés de la jeune femme.

"Je me baladais, tout simplement mademoiselle. Ne vous en faites pas, je ne vous embêterez pas  plus. Vous pouvez reprendre vos activités nocturnes. J'ai une simple habitude de me balader dans les bois le soir venu."

J'étais sincère, je n'allais pas continuer à l'épier, je n'en pouvais tirer aucuns intérêt, à part de me faire prendre du sang par cette vampire.

Tout de même je devais noter que la jeune femme était assez jolie.  Je recula encore un peu, espérant qu'elle me laisse m'en aller sans me faire de mal. Après tout je ne savais pas si l’animal lui avait suffit. Mais alors que je tentais à m'éloigner je vis avec une écorchure sur ma main. Lors de ma chute, je n'avais pas pris conscience qu'une ronce était présente là où a main était posé un peu plus tôt. Une seule goutte sortit alors de la plaie, je regarda la femme, espérant qu'elle ne me saute pas dessus. Je priais intérieurement pour que la vampire me laisse partir, je ne pensais pas qu'elle voudrait discuter avec un sorcier. Surtout après un de ses repas, en pleine  nuit.


---------------

Look at me and smile
Code by Joy
avatar
Jayden P. Foster


Alors moi c'est : Jayden P. Foster
Je suis agé(e) de : 24 ans
Je suis : un sorcier
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Serveur

Je suis ici depuis le : 18/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On rencontre vraiment n'importe qui dans les bois."

Message par Ariane Crawford le Mar 20 Juin - 15:48

« On rencontre vraiment n'importe qui dans les bois ».  Jayden P. Foster & Ariane Crawford
À peine Ariane avait-elle posé sa question que l’inconnu tomba subitement à terre par la surprise. Ou par la peur ? Ou peut-être les deux ? A vrai dire, cela ne l’étonnerait pas non plus, c’est un vampire après tout, un monstre tout droit sorti des enfers assoiffés de sang… La jeune femme se contenta donc de l’observer silencieusement se relever. Elle croisa ensuite ses bras contre sa poitrine tout en le fixant avec une pointe de méfiance. Le poids de ses proies entassées dans son sac sur son épaule n’avait pas l’air de l’encombrer malgré le volume de celui-ci. Il n’avait pas l’air si dangereux que cela au premier coup d’œil, mais qui sait, mieux vaut prendre ses précautions.

« - Je me baladais, tout simplement mademoiselle. Ne vous en faites pas, je ne vous embêterai pas plus. Vous pouvez reprendre vos activités nocturnes. J'ai une simple habitude de me balader dans les bois le soir venue.

Ses paroles avaient l’air sincère, cependant, cela serait beaucoup trop facile de partir comme si de rien était avec de simples élocutions de politesse. Ariane n’allait pas en rester là, alors qu’elle tenta de s’approcher de deux trois pas pour mieux s’expliquer vers l’inconnu, celui-ci régressa. Tiens, lui aussi avait ce fâcheux réflexe de se reculer dès que quelqu’un s’approchait d’un « peu trop près ». Curieux.

Soudain et singulièrement, une odeur qu’elle pouvait reconnaître entre mille fit son apparition, celle du sang, et plus précisément celle du sang humain. La brune fronça des sourcils et son regard se porta alors sur la plaie du jeune homme qui se tenait encore devant elle, mais bien vite, elle observa que celui-ci était encore moins à l’aise. Ne me dites pas que… ? Il ne pensait tout de même pas sérieusement que l’Italienne allait lui sauter dessus tel un chien enragé ?! « Du calme, du calme Ariane… » se disait-elle dans sa tête, tu es un vampire, c’est normal qui puisse réagir de cette manière. Le sang de l’inconnu ne déstabilisait en rien Ariane bien au contraire, elle resta parfaitement normale comme au début de leur rencontre. L’odeur était appétissante certes, mais au fil de ses longues années d’existence, elle avait appris à contrôler ses pulsions meurtrières envers les humains et se contenta donc de se nourrir uniquement d’animaux.

Pour finir, elle pencha légèrement son visage de porcelaine sur le côté, comme pour lui montrer qu’elle ne fera rien de tel et décida enfin de lui répondre.

- Tu devrais vite soigner ta main avant que la plaie ne s’infecte.  »

Simple, concis et d’une voix on ne peut plus calme, c’était Ariane tout craché. Elle était réputée pour son calme étonnamment olympien dans n’importe quelle situation.
©YOU_COMPLETE_MESS

---------------

avatar
Ariane Crawford


Alors moi c'est : Ariane Crawford
On m'appelle aussi : Laeticia Baker
Je suis agé(e) de : 415 ans
Je suis : un vampire
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Aucun métier fixe

Je suis ici depuis le : 06/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On rencontre vraiment n'importe qui dans les bois."

Message par Jayden P. Foster le Jeu 22 Juin - 13:18

On rencontre vraiment n'importe qui dans les bois. Jayden P. Foster  & Ariane Crawford
Malgré le sang qui coulait de ma plaie, la femme devant moi ne bougea pas. Elle restait calme, avais-je affaire à une de ces vampires qui ne boit pas du sang humain? Il semblerait... Mais en cette soirée, ci à Fearwood il valait mieux être prudent. Je me remis droit sur mes jambes et l'écouta quand elle me déclara que je devais arranger ça avant que la plaie ne s'infecte. Je souriais en coin et m'admettait mentalement qu'elle n'avait pas tord, mais je ne risquai pas de m'infecter car j'avais ma petite façon de procéder. Et vu qu'elle m'avait tutoyer je me mis à faire de même.

"Oui, merci pour ta suggestion."

Sans ironie dans la voix, je lui sourie et concentra à nouveau mon attention sur ma plaie. Je posa mon autre main dessus et murmura une incantation et ma plaie se referma doucement. Je grimaça quand les fibres de ma peau se régénérait, oui ce n'était pas un processus facile comme dans les histoires de magie destiné aux enfants. Puis mon regard se porta une nouvelle fois sur la jeune femme et je gardais mon petit sourire en coin. Je comprenais alors que la jeune femme était ici pour recueillir de quoi manger. Mais bizarrement elle m'intriguait, je ne me souvenais pas de l'avoir vu avant ou pas, mais je pouvais dire que son visage semblait fait de porcelaine et démontrait d'une douceur et d'une grâce propre aux jeunes femmes. Je repris la parole, désignant de la tête le sac qu'elle avait qui contenait sûrement ses vivres.

"J'espère que votre chasse a été bonne, faites attention à vous. On ne sait jamais, des fois que des chasseurs se promèneraient dans le coin. Sûrement s'ils se rendent compte de ce qu'ils y a dans votre sac"

Simple constatation, mais la compagnie de la vampire n'était pas si déplaisante que je ne pouvais le penser. Je n'avais jamais eut une bonne relation avec les vampires, car comme les êtres dits "normaux" j'avais beaucoup de préjugé sur certains membres de cette espèce.

---------------

Look at me and smile
Code by Joy
avatar
Jayden P. Foster


Alors moi c'est : Jayden P. Foster
Je suis agé(e) de : 24 ans
Je suis : un sorcier
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Serveur

Je suis ici depuis le : 18/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: "On rencontre vraiment n'importe qui dans les bois."

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum