Un nouveau compagnon de route [Linda Estwood & Sam O. Wallace] [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un nouveau compagnon de route [Linda Estwood & Sam O. Wallace] [En cours]

Message par Linda Estwood le Mar 21 Fév - 17:36

Cela faisait deux bonnes heures que ma journée à l'animalerie avait commencé. Pour l'instant il n'y avait pas beaucoup de client, j'avais donc profité des moments creux pour remplir les rayons et m'occuper des animaux. J'avais préparé une bassine d'eau ainsi que du produit. J'attrapais mon torchon et commença à déplacer les produits et nettoya la première étagère qui se présenta devant moi. J'enchaînais les étagères machinalement et mes pensées commencèrent à divaguer.

Mes pensées me ramenèrent à cette dernière nuit de pleines lunes, il y a cinq jours de là. Je m'en souviens comme si c'était hier. Ce fut l'une des nombreuses nuits de métamorphose, douloureuse. J'adorais être une louve, mais je détestais sentir mon corps se brisait, se transformer, changer de l'intérieur. Cette nuit là je m'étais attaché afin de contenir ma force durant ma transformation, mais comme à chaque fois les chaînes qui me maintenaient cédèrent et une louve fit sont apparition. Cette nuit était particulièrement belle, sans aucun nuage dans le ciel. La pleine lune éclairée pleinement la forêt, une légère brise caressais mes poils. Je m'étais mise à la recherche d'une proie. Je m'étais mise à renifler l'air et le sol. J'avais fini par trouver la trace d'un lapin non loin de là. Un lapin qui se retrouva peu de temps après entre mes crocs, la nuque briser. Je m'étais alors installé un peu plus loin pour déguster mon repas du soir lorsque j'entendis au loin, des bruits de pas. Je m'étais figé sur place, les oreilles en mouvement, cherchant le moindre bruit qui puisse m'indiquer l'identité de l'arrivant. J'avais humer l'air, j'avais tourné la tête et le vis. Un loup traversais mon champ de vision. Je n'avais pas bougé, gardant mon lapin entre mes crocs, l'observant.

J'avais fini mon lapin, le ventre plein, me léchant les babines pleines de sang.

Qui était donc ce loup ?

J'avais imprégné son odeur dans mon esprit, était-il de la ville ?

"Beh oui bien-sûr, tu vas le revoir un jour et il te dira tout sourire, Hey ! salut c'est moi le loup que tu as vu l'autre soir dans la forêt. Non trop facile"

[Je n'ai pas besoin de t'es commentaires. Ma conscience j'aimerais que tu te taise lorsque je suis en réflexion avec moi-même]

"Mais voyons très chère, je suis toi !"

Un bruit sourd me ramena à la réalité. J'avais fait tomber ma bassine d'eau par terre, m'éclaboussant le jean au passage.

-Et zut ! m'exclamais-je.

Je partis dans l'arrière boutique à la recherche d'une serpillère.

-C'est toujours quand on cherche quelque chose qu'on ne le trouve pas.

A peine avais-je prononcer ces mots que mes yeux se posèrent sur l'objet en question.

-Te voilà !

J'avais pris l'objet a pleine main et retourna dans la boutique où je me dépêchais d'éponger ma bêtise.
avatar
Linda Estwood


Alors moi c'est : Linda Estwood
Je suis agé(e) de : 22 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : neutres
Mon métier c'est : Vendeuse en animalerie
Je suis ici depuis le : 13/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau compagnon de route [Linda Estwood & Sam O. Wallace] [En cours]

Message par Sam O. Wallace le Lun 27 Fév - 6:46


5 jours avant.
C’était une belle nuit éclairé. La lune était brillante et ne laissait pas la forêt dans une très grande noirceur comme à son habitude, elle laissait un joli reflet bleuté qui s’amusait à venir se poser sur les arbres et le sol enneigé. Ma fourrure volait dans les airs tout en suivant le mouvement de mon corps qui zigzaguait entre les troncs de bois. Je m’immobilisai, remuant ma truffe et bougeant mes oreilles, essayant de capter quelques odeurs ou sons qui pourraient rendre cette nuit de transformation obligé plus agréable à vivre et moins solitaire. Avant, je passais les majeurs partis de mes nuits de pleines lunes en compagnie de Elle, qui apaisait mes démons. Mais depuis que j’ai quitté la maison pour quête personnel et terminer des études en médecine loin de ma famille, il n’y a que moi...et moi.

Je me lèche les babines, passant ma langue sur mes crocs, percevant une odeur de lapin fraichement mort. Silencieusement, je me dirige, position de chasse, vers l’odeur que pourrait être ce délicieux repas pour la bête en moi. Pourtant, mes tentatives d’être silencieux ont visiblement échoués puisqu’un autre loup en avait déjà fait sa proie, et qui plus est, me regardait. Je redressai ma tête, passant de ‘’en mode de chasse’’ à ‘’je n’ai pas envie d’avoir des ennuis’’. Elle fait peut-être partit d’une meute et elle va peut-être me pourchasser pour que je quitte son territoire si je décide de lui voler son repas. Alors je ne fais rien poursuit mon chemin, voguant vers une nouvelle odeur, suivant un sentier à pas feutré.
* * *

Ça devait faire bientôt une demi-heure que j’étais étendu sur mon matelas, les bras dans les airs à tenir mon téléphone et faire défiler la palpitante actualité de Facebook, cliquant par-ci par-là sur quelques liens qui me semblaient intéressant. Je tombai d’ailleurs sur un article de « Narcity » , soit « 10 raisons pour lesquels tu devrais adopter un chat dès maintenant. » Aussi stupide que ça puisse l’être, le point 3 de leur misérable liste retint mon attention : 3. Avoir un animal est bon pour la santé mentale mais aussi physique. Selon Care 2, posséder un chat entraîne moins de stress, moins de risques de faire des crises cardiaques, une pression sanguine plus basse et des blessures qui se soignent plus facilement. Pas pire quand même comme avantage, non?

Après tout, peut-être qu’adopter un animal m’aiderait à vivre moins seul et à combler le vide dans cet appartement ? J’ai continué à faire quelques petites recherches sur les animaux, puis j’en suis venu à me convaincre que je pourrais sûrement acheter un poisson, ce n’est pas difficile d’entretien, et ça te tient compagnie… à sa façon je l’admets, mais tout de même! Mon téléphone me glisse des mains et me tombe lourdement sur le visage. Je me pleins face à la douleur. C’est lourd ces cochonneries d’engins électroniques merde! Un soupire se glisse hors de moi et je me décide à m’habiller. J’enfile des vêtements simples, soit un t-shirt noir et un pantalon beige de marque « volcom » qui me tombe légèrement sur les hanches. Je prends mon manteau, y glisse mon téléphone dans les poches, verrouille la porte  et marche jusqu’à l’animalerie.

Lorsque je suis entré dans la boutique, il n’y avait pas l’air d’avoir quelqu’un en avant. Ou peut-être n’avais-je simplement rien sentis ? Trop d’odeurs se mélange et fausse les données perceptibles. Je souris à la vue d’une jeune fille qui semble être en train d’éponger un dégât d’eau. Trop balaise pour faire le tour par moi-même de la boutique et vérifier s’ils ont des chats à vendre, je préfère aller lui demander, en même temps, elle pourra me conseiller sur comment bien élever un chat, je suppose. Je n’ai jamais eu d’animal avant aujourd’hui, me disant que de m’avoir moi, c’était suffisant. J’enfonce mes mains dans mes poches de manteaux.

- Excusez-moi ? Est-ce que vous vendez des chats ?

Finis-je avec sourire. La proximité avec la vendeuse apporta une nouvelle odeur dans mes naseaux, je ne saurais dire où j’avais déjà perçu cette odeur, mais elle me disait quelque chose. J’en suis persuadé.

---------------



______SAMUEL________OLIVER__________WALLACE_______________


JSUIS UN FAN DE BRITNEY  

Couleur de rp #336666
Crazy Sh;t:

avatar
Sam O. Wallace


Alors moi c'est : Samuel Oliver-Wallace; ou juste Sam.
Je suis agé(e) de : 23 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : neutres
Mon métier c'est : Étudiant, travail à temps partiel comme infirmier
Meh;
Je suis ici depuis le : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau compagnon de route [Linda Estwood & Sam O. Wallace] [En cours]

Message par Linda Estwood le Lun 27 Fév - 20:37

-Excusez-moi ? Est-ce que vous vendez des chats ?

Ces quelques mots me firent l’effet d’une douche froide. Me voilà bien godiche ! Agenouiller par terre en train d’éponger ma bêtise. Je restais figer un bref instant relevant uniquement les yeux à travers mon épaisse chevelure et pus m’apercevoir de sa proximité et… son odeur… Il y avait un petit je ne sais quoi qui ne m’était pas totalement inconnus.

Je posais la serpillère contre un rayonnage en priant qu’il ne tombe pas une fois que j’aurais le dos tournait. Un beau jeune homme me faisait face.

Je lui souris.

-Oui bien sûr ! Avez-vous déjà eu un chat dans le passé ? lui dit-je en prenant la direction du fond du magasin, où se trouver nos pensionnaires.

L’odeur des chatons me chatouilla le nez et leur miaulement éveillèrent mon ouï.

-Nous avons un petit chaton qui est arrivé il y a quelques mois. Dis-je en prenant en un chaton blanc aux extrémités grises et aux yeux bleus. Je vous présente Roxy. Elle faisait partie d’une portée comportant de nombreux chatons, mais sa mère, trop affaiblie ne pouvant pas tous les nourrir, nous avons dû les allaiter nous même avec des biberons remplis de lait pour chatons. Je me souviens du jour où elle est venue au monde, elle était si faible… si vulnérable… Mais aujourd'hui elle est en pleine forme et déborde d’énergie.

Comme si elle voulait lui prouver que je ne mentais pas elle s’est mise a escaladé mon tee-shirt jusqu'à se retrouver sur mon épaule droite et rejoindre mon épaule gauche.

-Vous ne risquez pas de vous ennuyer avec cette petite merveille. Dis-je en rattrapant la canaille pour la remettre dans mes bras. Sinon nous avons des chats adultes, qui ont chacun leur caractère il faut bien le prendre en compte. Si vous souhaitez un chat qui vous câline, qui viennent vous voire quand vous rentrez à la maison, il y a certains chats vers lesquelles je ne vous orienterais pas, car ils sont plutôt du genre à préférer la solitude.

Je remis Roxy dans sa maison et lui présentât nos différents pensionnaires.

-Ici. lui dis-je en lui présentant un chat roux tigré aux yeux vert. Vous avez Oscar, c’est un mâle de 5 ans, il est du genre bonne patte. Il aime son lit bien douillé près d’un coin chaud, où il aime dormir. Il aime qu’on lui caresse le derrière des oreilles et son jouet préféré c’est celui-ci. Lui dis-je en engouffrant ma main dans sa cage pour en sortie une sorte de petite sourie avec une queue pleine de poils, je secouai la sourie et fit résonnait des grelots. Il adore le bruit lorsque lui secoue sous le nez pour jouer avec lui.

J’ai ponctué ma phrase en secouant le jouet en question.

J’ai continué a lui présentais nos différents amis félins. Pompon, un magnifique chat noir à la poitrine blanche et aux yeux jaune, Scarlett, une magnifique minette grise tigré aux yeux vert, Kalla avec sa fourrure brune, tigré de noir ainsi que la poitrine blanche aux yeux vairons, un œil vert et l’autre bleu. Cookie, un magnifique chat blanc aux tâches rousses et aux yeux bleus. Jena, à la fourrure blanche, grise et légèrement rousse.

Je m’étais retourné vers le jeune homme.

-Excusez-moi, je vous ai donné beaucoup d’information en peu de temps. Vous aviez peut-être des questions en particulier ?

Je lui ai adressé ses derniers mots avec un sourire.
avatar
Linda Estwood


Alors moi c'est : Linda Estwood
Je suis agé(e) de : 22 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : neutres
Mon métier c'est : Vendeuse en animalerie
Je suis ici depuis le : 13/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau compagnon de route [Linda Estwood & Sam O. Wallace] [En cours]

Message par Sam O. Wallace le Lun 6 Mar - 20:42


La jeune fille posa la serpillière contre un rayonnage alors que mes yeux suivait ses mouvement jusqu'à ce qu'elle m'adresse la parole. Elle me fit un sourire et je la détailla du regard. Pas très grande, avec un petit visage plutôt rond. J'esquisse un sourire et elle me dirige vers la chatterie (est-ce que ce mot existe?)

- Oui bien sûr ! Avez-vous déjà eu un chat dans le passé ?

J'enfonce mes mains dans mes poches et remonte un peu les épaules en haussant les sourcils légèrement.

- Pas vraiment... non.

Je la suis à travers les rayons et nous nous retrouvons devant une sorte de vitrine semi cage où plusieurs chats y sont installés. Certains dorment alors que d'autre se pavane contre les barreaux tout en miaulant. Ils sont tous mignon! Je ne peut m'empêcher de sourire face à la vue de ses petites merveilles. L'employée me présente certains pensionnaires en me nommant quelques caractéristique et leur nom. Je l'écoute attentivement, enregistrant dans ma tête chaque caractéristiques des chats qu'elle me présente.  Elle fini par se tourner vers moi, et j'hausse à nouveau les sourcils face à sa question.

- Excusez-moi, je vous ai donné beaucoup d’information en peu de temps. Vous aviez peut-être des questions en particulier ?

Je lui souris et pointe du doigt un chaton au fond couché en boule avant de remettre ma main dans ma poche de pantalon. Noir et blanc, tout petit. Il m'avait tapé dans l'oeil dès le début, et bien que j'avais écouté chacune des informations qu'elle me donnait sur les autres chats, c'est celui-ci qui m'attirait le plus.  

- Ce chaton là, c'est lui que j'aimerais.

Je lui souris de pleine dents en regardant le chaton. Je regarde les autres chats s'activer dans la grande cage et remarque un plat d'eau et un de nourriture. Mais c'est vrai, ca mange ces bebittes-là ! Et ca bois de l'eau aussi!

- Dites, quelle nourriture serait la meilleur pour le chaton, et où puis-je trouver des gamelles ? Vous sauriez me guider pour qu'il ne manque de rien ?

Terminais-je avec un petit sourire en coin, espérant qu'elle me guide à travers les rayons pour que mon nouveau compagnon ou que ma nouvelle compagne ne manque de rien; car elle ne m'avait pas tout présenter les pensionnaires, et celui-ci en faisait partis, je ne savais donc pas si c'est une femelle ou un mâle.

- S'il vous plait.

Ajoutais-je, me rappelant ma mère qui me dirait d'être poli.


Dernière édition par Sam O. Wallace le Mer 10 Mai - 22:40, édité 1 fois

---------------



______SAMUEL________OLIVER__________WALLACE_______________


JSUIS UN FAN DE BRITNEY  

Couleur de rp #336666
Crazy Sh;t:

avatar
Sam O. Wallace


Alors moi c'est : Samuel Oliver-Wallace; ou juste Sam.
Je suis agé(e) de : 23 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : neutres
Mon métier c'est : Étudiant, travail à temps partiel comme infirmier
Meh;
Je suis ici depuis le : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau compagnon de route [Linda Estwood & Sam O. Wallace] [En cours]

Message par Linda Estwood le Mar 7 Mar - 15:10

Je le vis me sourire et pointais du doigt un chaton qui ce trouver derrière moi.

-Ce chaton là, c’est lui que j’aimerais.

Je m’étais retourné en regardant le chaton en question et souris.

-Dites, quelle nourriture serait la meilleur pour le chaton, et où puis-je trouver des gamelles ? Vous sauriez me guider pour qu’il ne manque de rien ?

L’entendis-je me dire.

-S’il vous plait.

J’ouvris la cage de Merlin, le caressa en douceur pour le réveiller tranquillement.

-Hey mon beau… Il y a quelqu’un ici qui aimerait faire ta connaissance.

Comme si le chaton m’avait entendu dans son sommeil, il tourna lentement la tête vers moi et ouvris ses yeux. Deux magnifiques yeux vairons, l’un bleu, l’autre vert. Je le caressais encore un peu le temps qu’il se réveille, puis je le pris dans mes bras.

-Je vous présente Merlin. Un adorable petit chaton, c’est un véritable amour, il adore s’endormir dans les bras ou monter sur l’épaule et s’endormir dans le creux du cou. Je le sais car, lorsque je me retrouvais toute seule j’essayais de passer un moment avec chaque pensionnaire afin qu’il respire l’air libre, se dégourdisse les pâtes et puis pour cerner leur caractère.

Je sentais Merlin grimpé le long de mon bras pour ce caler sur mon épaule.

-Et Merlin adore jouer. Lui dis-je en caressant le museau du chaton. Et bien sûr que je vais vous guider.

Je partais en direction du rayon alimentaire pour les chats.

-Merlin à 4 mois, il est en pleine croissance vous pouvez varier son alimentation avec de la pâté pour chaton, les boulettes sont plus petites que celle qu’on trouve dans les boites pour adulte. Lui dis-je en lui montrant la boite de pâté pour chaton. Vous pouvez aussi lui donner un peu de lait pour chaton, pas besoin de lui remplir une gamelle juste un fond suffis, car ce n’est plus sont uniquement aliment aujourd’hui.

Je pris une petite bouteille de lait de 50cl, et lui montra.

-Vous pouvez aussi compléter son alimentation avec de petites croquettes adapter à son âge. Lui dis-je en prenant le paquet en question.

-Pour se repérer dans notre boutique, tous les aliments concernant les chatons en une bande rose clair.

Je lui montrais la bande en question en bas à droite où était précisé, croquette pour chaton au poulet. Je me dirigeais ensuite vers le rayon où se trouver les gamelles.

-Voici notre rayon de gamelle pour chats, d’un chaton à un chat adulte il n’y a pas de taille à respecter puisque, comme l’un ou l’autre la gamelle est à la même dimension. Mais si vous le souhaitez-vous pouvez plus vous diriger vers ce modèle.

Je pris une gamelle assez basse pour qu’un chaton puisse facilement se nourrir.

-Après vous être libre de choisir le modèle de votre choix pour Merlin.

Je lui souris, m’assura que Merlin était bien installé et alla au rayon des arbres à chat, jouet et confort du chat.

-Voici dans un premier temps nos arbres à chat. Un arbre à chat est utile dans le développement d’un chaton car le tronc va lui permettre de se faire les griffes et éviter qu’il se mette à griffer tout et n’importe quoi. L’arbre à chat va aussi attiser sa curiosité, par exemple celui-ci.

Je me mis devant un arbre à chat qui disposait de plusieurs étages avec des jouets suspendus et différente cachette.

-Le chaton va se demander, mais qu’est-ce que c’est ? Et il va tout de suite avoir envie d’aller voir ce qu’il se passe là-haut. Ces cachettes vont lui permettre de s’isoler lorsqu’il le voudra. Ou si vous ne disposez pas de l’espace nécessaire pour mettre un arbre à chat aussi imposant, vous pouvez opter, soit pour un arbre à chat plus petit, soit pour cette planche griffoir que vous allez fixer au mur à une hauteur assez basse pour qu’il puisse l’atteindre. Avec cette planche il faudra bien montrer plusieurs fois au chaton que la planche est là pour qu’il se fasse les griffes. Ne pas hésiter à lui montrer plusieurs fois par jour, lui mettre les pâtes avant pour lui faire comprendre son utilisation. Merlin adore jouer avec ce genre de jouet.

Je pris une souris au pelage gris tout doux et la secoua, ce qui révéla de petites billes à l’intérieur. Je sentais Merlin bougeais sur mon épaule. Je lui mis sous le nez et il essaya de l’attraper.

-Où sinon, à la maison vous devez avoir de l’aluminium ? Vous pouvez en découper des bandes et en faire des boules, ni trop petite, il risquerait de les avalais, ni trop grande il ne pourrait pas les prendre. Il vous faudra déterminer la bonne taille, vous lui lancez la balle et il jouera avec et si elle est de la bonne taille il vous là rapporteras pour signifier qu’il veut encore jouer.

J’avançais de quelques pas dans le rayon et me retrouva devant des plaides et des coussins.

-Ensuite, vous pouvez lui prendre un coussin pour dormir, ou un plaide tout doux et le mettre sur votre canapé pour qu’il dorme près de vous après une longue journée de travail.

Je sortais du rayon et bifurqua à droite pour me retrouver devant le rayon des litières.

-Etant donné que c’est un chaton, il vaut mieux lui prendre une litière. Il ne devrait pas y avoir de soucis pour la litière, ici il est déjà habitué à la litière. Il faudra juste lui montrer où se trouve sa nouvelle litière. Vous avez des litières classiques, juste un bac, puis vous avez des litières, que j’aime appeler, intégrale, car elles ont les murs, le toit et la porte intégrait. Ces litières sont top car en plus d’offrir une intimité a votre chaton, elle évitera d’avoir pleins de copeau de litière partout autour. Mais la litière intégrale convienne très rarement à des chatons car, ils n’arrivent pas à pousser la porte, ou si vous décidez de prendre ce modèle je vous conseille de retirer la porte. Ensuite, en ce qui concerne la litière, je peux vous conseiller la litière aux copeaux de bois, vous pouvez voir un échantillon juste ici. Lui dis-je en lui montrant une petite boite en plastique dans laquelle se trouvait des copeaux de bois. L’avantage avec cette litière c’est quelle emprisonne les mauvaises odeurs et libère à la place une douce odeur de pins. Lorsque votre chaton vient d’y allez, par exemple pour une petite commission, les copeaux vont devenir de la poudre.

J’ai pris Merlin dans mes bras et le caressa entre les oreilles.

-Et pour finir vos achats vous pouvez prendre un collier contre les puces et différents parasites qui pourraient embêté votre compagnon. Lui dis-je en me dirigeant vers la caisse où se trouver nos collier antis-puces.

-Celui-ci est plus recommandé pour les chatons. Lui dis-je en lui montrant un modèle. Pour finaliser l’achat de Merlin j’aurais besoin de différentes informations vous concernant. Lorsqu’un animal est adopté chez nous on s’engage à lui mettre une puce au nom du future propriétaire et vacciné. C’est compris dans le tarif.

Je m’accroupie sous le comptoir et en ressortie un dossier d’adoption et d’achat.

-Donc, monsieur, j’aurais besoin de votre nom, votre prénom, votre date de naissance, votre numéro de téléphone, votre adresse postale, votre adresse e-mail, votre profession. Lui dis-je en lisant le dossier. Ensuite, quand le dossier sera rempli, vous pourrez venir chercher Merlin dans 3 jours. Cela vous laisse le temps de tout installait pour Merlin avant qu’il n’arrive chez vous. Oh et, lorsque Merlin sera adulte vous pourrez installer de l’herbe à chat chez vous, les chats aiment manger de l’herbe, ils se purgent l’estomac.

Je posais Merlin sur le comptoir et le caressa alors qu’il poussait un petit miaulement.
avatar
Linda Estwood


Alors moi c'est : Linda Estwood
Je suis agé(e) de : 22 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : neutres
Mon métier c'est : Vendeuse en animalerie
Je suis ici depuis le : 13/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau compagnon de route [Linda Estwood & Sam O. Wallace] [En cours]

Message par Sam O. Wallace le Mer 10 Mai - 22:40


J’observa la dame ouvrir la cage et caresser le petit chaton tout mignon du nom de Merlin. Merlin… Je tiquai face à se mot, il me rappelait de mauvais souvenir. Avoir été plus stupide, le simple nom du chat m’aurait fait changer d’idée et j’en aurais choisi un autre, mais il est possible de changer le nom de l’animal lors de l’achat, donc tant pis, il sera rebaptisé ! Elle le prit dans ses bras et le chaton s’anima. La demoiselle me présenta le chat, me nomma quelques traits de caractère du jeunot et me dit qu’elle allait me guider tout en caressant le museau de mon futur compagnon. Je lui souris et la remercies juste avant de la suivre à travers les rayons.

Elle m’expliqua que vue le jeune âge du chat, du pâté pour chaton pourrais être bon pour sa croissance, alors que j’avais lu quelque part sur le net de ne pas trop donner de ce genre de nourriture au jeune chat, pouvant causer de la diarrhée. Elle me parla de lait pour chaton et me montra une bouteille que je pris dans mes mains afin de lire les informations rapidement. Je la remis sur la tablette. Elle me parla de croquettes adapté pour son âge et j’accepta l’idée dans ma tête. Elle me montrât le paquet et je lu les informations à l’arrière aussi, histoire de savoir s’il y a plus de nutriment que de farine dedans. Je pris un format moyen, soit un 15kg et continua de la suivre. Je posai mes yeux sur les petites gamelles en métal, recouvertes d’un matériau semblable à de la silicone, en différentes couleurs et avec différents motifs. Une jolie gamelle verte lime avec un motif d’arrête de poissons attira mon attention et j’en pris 2, soit une pour l’eau et une pour la nourriture.

Nous passâmes au rayons des jouets et arbres à chat, mais malgré les bons points, si je puis le dire ainsi, qu’elle m’énuméra quant au bien faits que ces machins peuvent avoir envers l’animal, je n’ai aucunement l’intention d’acheter ce genre de chose pour le moment. Tant qu’à moi, un chaton peut très bien faire ses griffes où il veut, et dormir là où bon lui semble eheh. Elle ajouta par contre que le prénommer pour-le-moment Merlin adore jouer avec ces bébelles. Je tiquai et enleva cette pensé de ma tête. Par contre, je pris sans hésita un petit emballage comprenant un ensemble de 3 petites souris en polystyrène recouverte de corde et de fausse fourrure, avec des billes que la dame agita pour éveiller mon nouveau compagnon.

Elle parlait tellement vite et j’assimilais tellement d’information que je ne plaçais mot, je ne faisais qu’hocher de la tête à chaque fois qu’elle ajoutait quelque chose. Elle me demanda si j’ai de l’aluminium chez moi et je mis quelques secondes à réfléchir avant d’acquiescer de la tête. Yup! J’en ai, mais je ne pensais pas que ce matériau si merveilleux pour faire cuire de la viande au four pouvait être si délectable pour les petit chats (ou les gros, faut pas faire de discrimination !) Quelques minutes plus tard, j’étais devant la caisse, les mains pleines de nourriture, de jouets, de bac à litière et litière elle-même, puis mon petit doigt tenait un joli collier à motif camouflage contre les puces en silicone. Je déposai le matériel sur le comptoir pour qu’elle puisse scanner les code-barres et observa mon compagnon à poils (c’est étrange à dire, sachant que moi aussi je suis une bibitte à poils parfois... il n’y a aucun sous-entendus ici. NOPE.)

-Donc, monsieur, j’aurais besoin de votre nom, votre prénom, votre date de naissance, votre numéro de téléphone, votre adresse postale, votre adresse e-mail, votre profession. Ensuite, quand le dossier sera rempli, vous pourrez venir chercher Merlin dans 3 jours. Cela vous laisse le temps de tout installait pour Merlin avant qu’il n’arrive chez vous. Oh et, lorsque Merlin sera adulte vous pourrez installer de l’herbe à chat chez vous, les chats aiment manger de l’herbe, ils se purgent l’estomac.

Shit. Ca en prend des chose lorsqu’on adopte un animal… Et c’est quoi cette histoire que je ne peux pas avoir mon chat avant 3 jours !? J’allais m’indigner lorsque Merlin poussa un petit miaulement. Je vais m’ennuyer moi 3 jours sans mon chat ! J’allais lui dire toute sortes d’obscénités mais me retint et garda mon air d’ange. Je lui fis un petit sourire, et ne me souvenant plus de mon adresse, sortis mon permis de conduire et lui tendis.

- C’est n’importe quoi… marmonnais-je pour moi-même. À nom : Wallace. À Prénom : Samuel-Oliver. Mon numéro… je réfléchis quelques secondes, euh, 908, 4,1,5, 71,49. Et je ne vois pas en quoi ma profession vous est utile.. mais je suis infirmier.

Je lui énumérai mon adresse e-mail et lorsqu’elle eut terminer, je repris mon permis de conduire. Je caressai le chaton qui se mit à ronronner et serra la mâchoire lorsqu’elle m’annoncer le montant totale de la facture qui s’élevait à 500$. Qui aurait pus penser qu’avoir un animal coutait si cher ?! J’ai un bon salaire oui, mais jamais je n’avais voulu me ruiner en achetant un compagnon ! Internet à mentit, ca ne coute pas ‘’ presque rien’’ … Pff, ca m’apprendra à écouter une stupide liste de Narcity…Je lui dit merci et partit avec les mains pleines jusqu’à chez moi, attendant patiemment l’arriver de mon compagnon. Elle m’avait clairement dit que quelqu’un passerait me le porter entre 8h le matin et 16h, alors toute la matinée j’avais attendu l’arriver de mon compagnon, oubliant parfois quelques tâches à l’hôpital à cause de la préoccupation que son arrivé me faisait. Il était environ 11h30 lorsque quelque toqua à la porte de mon appartement. Vêtu d’un chandail gris et d’un pantalon gris foncé presque noir, les cheveux en bataille tellement je les avais ébouriffer de fois en regarder les épisodes d’une télésérie angoissante, j’alla ouvrir.


Dernière édition par Sam O. Wallace le Lun 19 Juin - 3:11, édité 1 fois

---------------



______SAMUEL________OLIVER__________WALLACE_______________


JSUIS UN FAN DE BRITNEY  

Couleur de rp #336666
Crazy Sh;t:

avatar
Sam O. Wallace


Alors moi c'est : Samuel Oliver-Wallace; ou juste Sam.
Je suis agé(e) de : 23 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : neutres
Mon métier c'est : Étudiant, travail à temps partiel comme infirmier
Meh;
Je suis ici depuis le : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau compagnon de route [Linda Estwood & Sam O. Wallace] [En cours]

Message par Linda Estwood le Mar 30 Mai - 16:16

Je l'écoutais attentivement m'énumérais les différentes réponses dont j'avais besoin. Lorsqu'il répondit à la question "quelle est votre profession" je notais qu'il était infirmier, autant sur la fiche que dans ma tête.

"Beh bien sûr tu n'en manque pas une !"

[Quoi ? Je ne vois absolument pas de quoi tu parle]

"Mais bien sûr..."

Lorsque j'eus terminais de remplir le formulaire d'inscription, je signais et tamponnais la feuille au nom de l'animalerie. Je là posais à côté de l'écran et me promit de là rangeai une fois mon client parti.

J'ai scanner tous ces articles et lui annonça le montant totale. Je fût un peu surprise en voyant le montant, il me semble bien que ce soit l'une des factures les plus élever que nous ayons eu.

Je le remerciais et lui souhaita une bonne journée. Il parti, les bras chargeaient de matériel, de nourriture, de jouet...

Merlin le regarda partir.

-Ne t'inquiète pas mon petit, tu le retrouvera dans 3 jours, dans ta nouvelle maison.

Je le pris dans mes bras, lui fit un bisous et le remis dans son boxe. J'appelais le vétérinaire et pris rendez-vous pour Merlin, en me présentant comme vendeuse à l'animalerie de la ville.

-Quel sera le motif de votre rendez-vous ? me demanda la secrétaire.

-Je souhaite faire vaciné et pucé un de nos pensionnaire qui a été adopté aujourd'hui et il va retrouver son nouveau propriétaire dans 3 jours. Ainsi qu'un bilan de santé. terminais-je.

-Pour demain 10h, cela vous convient-il ?

-C'est parfait !

Après l'avoir remercié et échanger des formules de politesse, je raccrochais. Je vis la fiche d'adoption et sortie le gros classeur sous le comptoir. J'imprimais également la facture de ce client et l'aggrafa à sa fiche. Je vérifiais, pour être sûr que je n'avais rien oublié et m'aperçus que j'avais oublié de préciser la date, je corrigea mon erreur et rangea la fiche dans une pochette plastique.

Je retourna donc faire le ménage dans le magasin en remettant les articles en avant et en remplissant certains rayons. Ma journée se termina plus vite que je ne l'imaginé.

Le lendemain matin j'arriva plus tôt au travail afin de ne pas être en retard chez le vétérinaire. J'allais voir Merlin mais il dormai a point fermer. Je décidais de le laisser profiter encore un peu. Je pris le classeur et chercha sa fiche d'adoption, je pris un petit carnet et nota toutes les choses importantes que le vétérinaire était susceptible de me demander. Une fois ceci fait, j'allais dans la remise et pris la caisse de transport, j'y installais un linge et allât chercher Merlin qui s'était réveillé.

Fort heureusement le vétérinaire n'était pas très loin de l'animalerie, à peine une dizaine de minute à pied. J'arrivais donc rapidement au lieu de rendez-vous, me présenta à la secrétaire qui me dit de patienter dans la salle d'attente. La salle d'attente était blanche du sol au plafond en passant par les murs. Seul les sièges étaient en couleur. Même si je trouvais que ce n'était pas top niveau couleur mais bon. C'est leur choix. J'avais posé Merlin sur mes genoux.  Une table basse au milieu de la salle sur laquelle était déposé différent magasine, certaines sur les animaux d'autres sur les people. Des affiches étaient accrochées au mur. Je lus certains d'entre elles.

[Chien perdu, chat perdu, chiot à réserver...]

Le vétérinaire me surprit en m'appelant, m'invitant à entrer.


-Bonjour ! Comment allez-vous ? me demanda-t-il avec son accent russe que j'adore.

-Très bien et vous ?

-Bien merci. Alors qui avons nous là ? dit-il en ouvrant la cage.

-C'est Merlin, un petit chaton qui a était adopter hier, il part dans 2 jours chez son propriétaire et je voulais le faire vaciné, pucé et lui faire un bilan de santé avant qu'il ne parte.

-Très bien.

Après l'avoir examiné sous tous les angles, si je puis le dire, il m'informa que Merlin était en parfait en santé. Il prépara les vaccins ce ne fut qu'une question de seconde, puis vint le tour de la puce. Merlin émit un petit cri et ce fut terminé. Je le remis dans la caisse et alla m'asseoir devant son bureau et sortie mon carnet afin de l'aider à remplir le carnet de santé de Merlin au nom de son nouveau propriétaire. Une fois tout régler je payais et repartie avec Merlin.

Ce petit coquin a dormis toute la journée, les vaccins ont dû le rendre un peu à plat.
Aujourd'hui je m'occupais des autres animaux, ainsi que des clients que j'ai eu.


*2 jours plus tard*.


Mon réveille sonna et je faillis l'écraser d'un coup de poing. Je me souvins rapidement que c'était aujourd'hui que notre petit Merlin nous quitter définitivement. J'eus un pincement au coeur, mais me consola en me disant qu'il allait avoir un nouveau maître, une famille et que c'était mieux pour lui. Je me préparais, enfila mon jean, mis un débardeur blanc ainsi qu'une chemise a carreaux dans des tons rouge et noir. Je pris mes basket au passage et fila dans la cuisine me préparer de quoi manger. Pendant que le café chauffer je partis dans la salle de bain me maquiller assez rapidement, du mascara, arrangeais un peu mes cheveux et puis c'est bon. Lorsque je revins dans la cuisine mon café était près, je dévorais plusieurs tartines de confiture de fraise et partie travailler.

Lorsque j'arriva sur place, ma patronne était là.

-Bonjour. lui dit-je en passant près d'elle.

Elle me rendit mon bonjour.

-Est-ce que vous voulez que j'amène Merlin chez son nouveau propriétaire ? lui demandais-je.

-Si tu veux oui, j'ai pleins de paperasse à remplir. Mais avant j'aimerais que tu fasse les litières des boxe s'il te plait.

Je lui répondis qu'il n'y avait pas de problème, avec le sourire.

Je partie donc dans la réserve prendre une petite pelle ainsi qu'un sac poubelle et commença à nettoyé les différents boxe en discutant au passage avec les différents pensionnaires.

Lorsque j'eus terminer il était 11h !

Je cherchais ma patronne du regard. Je partie jeter le sac poubelle et lui informa que j'allais partir déposer Merlin chez son propriétaire. Elle me donna une fiche que je devais faire signez au future propriétaire de Merlin pour confirmer que j'étais passé lui déposer l'animal.

Je prépara le chaton dans la caisse de transport. Avant de partir j'avais sortie l'adresse et l'avais entrer dans mon téléphone. Je suivis mon GPS et je finis par arriver à l'appartement.

Le coeur bâtant, je toqua. J'espère qu'il est là. Je tendis l'oreille et entendis des bruits de pas. Un soulagement m'envahit.

[Ouff, il est là]

Il ouvrit la porte.

Je lui souris.

-Bonjour, je suis Linda, je travaille à l'animalerie.

"Non sans rire ? Je pense qu'il t'avait déjà oubliez"

[Je n'ai pas besoin que tu viennes en rajouter une couche !]

-Je viens vous déposer votre nouveau compagnon. dit-je en présentant la caisse de transport, en souriant. Puis-je entrer ?
avatar
Linda Estwood


Alors moi c'est : Linda Estwood
Je suis agé(e) de : 22 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : neutres
Mon métier c'est : Vendeuse en animalerie
Je suis ici depuis le : 13/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau compagnon de route [Linda Estwood & Sam O. Wallace] [En cours]

Message par Sam O. Wallace le Lun 19 Juin - 3:13







-Bonjour, je suis Linda, je travaille à l'animalerie. Je viens vous déposer votre nouveau compagnon. Puis-je entrer ?

Mes yeux passèrent rapidement de la dame à mon nouveau compagnon. Tout sourire, je lui ouvris la porte en grand, sur mon vaste appartement 3­½  avec le « strict minimum » niveau meuble [well, si tu entend par là qu'un grand sofa en L et une grande télévision à écran plat, quelques consoles de jeux, une table à manger, des électro relativement neufs ainsi qu'un IMac 27 pouces sont le strict minimum yehet]et l'invita à entrer en lui faisant un petit signe de la main.

- Entre entre!

Mes yeux se posèrent à nouveau sur la cage de transport que contenais mon nouvel ami. Je m'agenouilla devant la cage lorsque la demoiselle la déposa au sol et leva sur elle un regard enfantin.

- Je peux ? , fis-je en parlant de la porte de la cage.

Avant même d'attendre d'avoir une réponse, j'appuyer sur les loquets et ouvris la porte de celle-ci pour y découvrir mon petit chaton tout ronronnant.Je pris l'animal dans mes main et vint frotter mon nez contre son museau. Il ferma lentement ses yeux, toujours en faisant cette étrange vibration que font les chats heureux.

- Allo toi! Hiiiiiii mon petit chat, on va être les meilleurs amis eheh!

continuais-je à voix basse, en m'adressant à Merlin. Je lever à nouveau des yeux sur la dame, et remarquant mon énorme manque de politesse, je me relevai rapidement et lui tendis la main.

- Bonjour. Merci d'avoir apporter le chat. Assoyez vous, je vous en pris.

Je lui montrai d'un geste la table et l'invita à s'asseoir. Je me dirigeai vers le comptoir et fit bouillir de l'eau. En tant que vrai Gentleman, je me dois au moins d'offrir à boire.

- Café ? Thé , mademoiselle ?

lui demandais-je, appuyer contre le comptoir, tourner vers elle. Je l'observa un petit moment, de haut en bas. Sans savoir pourquoi, je suis persuadée d'avoir déjà vue cette fille quelque part. Il y a quelque chose chez elle qui me rappelle quelqu'un, mais je ne saurais dire quand et où je l'ai vue. Son odeur reste en mes naseaux comme celle d'un gibier mort [ Ce n'est pas ma meilleur comparaison, pardonner moi ]. Je veux dire, je sais que je l'ai déjà sentis quelque part, ça, j'en suis certain. Par contre, si ca date ou non, ça, je ne sais pas. Pendant que je faisais mes petites observation et que je sortais 1 tasse, Merlin reniflait ça et là chaque recoins de mon appartement (pas tant en désordre pour une fois, seulement quelques chandails et hoodies par ci par là, avec une casquette sur la table, un trousseau de clés, des enveloppe de facture et des lettres non-ouvertes, avec un livre scientifique sur le corps humain). J'alla m'asseoir devant la dame.

- Li....inda, c'est ça ? J'ai jamais eu de chat avant, mais vous auriez quelques conseille à me donner... ?

Je me sentais soudainement un petit peu (vraiment juste à peine, pincer le pouce et l'indexe ensemble, et voici mon niveau de malaise) stupide de demander ça maintenant. je mordis ma lèvre inférieur et lui souris. La bouilloire fit un son qui m'indiqua que l'eau était prête et je lui fit son breuvage avant d'ouvrir le frigo et de prendre une canette d'eau perrier au citron.

- Eeeeh voilà!

Je déposai la tasse devant Lina et pris place devant elle, affichant un sourire en coin.


Dernière édition par Sam O. Wallace le Mar 1 Aoû - 4:17, édité 1 fois

---------------



______SAMUEL________OLIVER__________WALLACE_______________


JSUIS UN FAN DE BRITNEY  

Couleur de rp #336666
Crazy Sh;t:

avatar
Sam O. Wallace


Alors moi c'est : Samuel Oliver-Wallace; ou juste Sam.
Je suis agé(e) de : 23 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : neutres
Mon métier c'est : Étudiant, travail à temps partiel comme infirmier
Meh;
Je suis ici depuis le : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau compagnon de route [Linda Estwood & Sam O. Wallace] [En cours]

Message par Linda Estwood le Mar 11 Juil - 15:17


- Entre entre!

Je souris au jeune homme et entra dans l'appartement, mes yeux ce posèrent brièvement sur ce qui le composait. Je déposais la cage de Merlin sur le sol.

- Je peux ?

Je me retournais vers le jeune homme et avant même que j'ai pus lui répondre il avait appuyé sur les loquets pour ouvrir la porte de Merlin. Il prit son compagnon dans les mains, celui-ci ronronner déjà a plein moteur ! J'eu un petit sourire qui se dessina sur mon visage en les voyants tous les deux. Ils étaient tellement mignons. Mon coeur se réchauffa en voyant le comportement de Sam envers ce petit être. Ils vont être bien tous les deux.

- Bonjour. Merci d'avoir apporter le chat. Asseyez vous, je vous en pris.

Il me montra d'un geste la table et m'invita a m'asseoir. Je prit place sur une chaise et l'observa partir dans sa cuisine.

- Café ? Thé , mademoiselle ?

-thé, merci.

J'inspirais profondément et détecta une odeur familière mélangé a ces odeurs caractéristique de notre quotidien, l'odeur du café, l'odeur de nos vêtements tout juste sortie de la machine, l'odeur d'un nettoyant pour le sol etc. Je remarquais a cette décoration simpliste qu'il vivait seul. Mais cette odeur, me disait quelque chose. La louve en moi c'était réveillé. Je détournais le regard, comme si j'observais cet appartement, alors qu'en réalité je calmé la louve en moi afin d'éviter que mes yeux d'or lui provoque une crise cardiaque.

- Li....inda, c'est ça ? J'ai jamais eu de chat avant, mais vous auriez quelques conseille à me donner... ?

Je tourna rapidement la tête vers lui un sourire aux lèvres. Heureusement, timing parfait ! La louve en moi c'était endormi, ouf !

Néanmoins je sentis son malaise suite à cette question. Ce sentait-il honteux de me poser cette question ?

La bouilloire se mis a chanté, il se leva et j'entendis la porte du frigo s'ouvrire et se fermer. Il revint rapidement s'asseoir.

- Eeeeh voilà!

Me dit-il en déposant la tasse fumante sur la table et pris place devant moi.

Comme à mon habitude j'entourais la tasse de mes mains, j'adorais sentir la chaleur d'une tasse remplis de thé bien chaud. Comme si je pouvais absorber la chaleur qui habitait cette tasse.

-Bien sûr que j'ai des conseilles a vous donnez. Mais avant, pouvons-nous nous tutoyer ? lui demandais-je en souriant.

J'apporta la tasse fumante à mes lèvres, bus une gorger, me pinça les lèvres entre elles. Un peu trop chaud à mon gout, je reposais la tasse sur la table en gardant mes mains sur la tasse fumante.

-Il faut savoir que dans les premiers jours il sera normal de voir Merlin disparaitre ou se cacher. C'est tout à fait normal. Il lui faudra un temps d'adaptation, de quelques jours. Lorsqu'il sera dans une cachette, il ne faut pas le forcer à sortir, mais plutôt le laisser venir de lui-même. Ensuite, pour la litière il serait mieux de la placer dans un endroit calme, comme la salle de bain par exemple, ou une pièce où il y as très peu de passage afin qu'il ne soit pas dérangé.

Je passais la main dans mes cheveux afin de les disciplinées.
avatar
Linda Estwood


Alors moi c'est : Linda Estwood
Je suis agé(e) de : 22 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : neutres
Mon métier c'est : Vendeuse en animalerie
Je suis ici depuis le : 13/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau compagnon de route [Linda Estwood & Sam O. Wallace] [En cours]

Message par Sam O. Wallace le Mar 1 Aoû - 4:24





Elle entoura ses mains autour de la tasse encore fumante et je me replaça sur ma chaise pour être plus à l'aise, mais aussi parce que de la voir faire me fit tiquer. Elle va se brûler, non ? Bon et puis, c'est elle la pire si elle brûle ses petits doigts.

- Bien sûr que j'ai des conseilles a vous donnez. Mais avant, pouvons-nous nous tutoyer ?

Elle me souris et je lui répond alors qu'elle prend une gorgée de son thé encore tout chaud tout chaud.

- Baaah oui! Pas de problème, fis-je tout sourir.

Je l'écoute me donner quelques indications à propos de Merlin *ahum* et hoche la tête au fur et à mesure, enregistrant chacune des informations dans ma mémoire. Bon, donc c'est normal si je ne trouve pas Malcom [Ca y est, tu t’appelles Malcom maintenant, jeune boule de poils!] les premières semaines, il va être caché quelque part dans l'appart. Je pris en compte le fait que j'avais bien fait de mettre la litière dans la salle de bain et souris, fier de moi-même intérieurement. Un faible ''d'accord'' s'échappa de mes cordes vocales, et au moment où elle replaça ses cheveux sur sa tête, une odeur particulière, la même que sentit à l'animalerie vint encore à mes nasaux. Je penchai ma tête légèrement sur le côté et posai mes yeux directement dans les siens.

- Eh, J'suis persuadé de t'avoir déjà vue quelque part. Tu serais pas déjà allée à Riverbend par hasard?! Y'a une odeur, c't'incroyable, j'suis sur de l'avoir déjà senti! , terminais-je pour moi-même.

Je passai une main dans mes cheveux, histoire de les ébouriffer un peu dû à la chaleur et soufflai en même temps, cherchant où j'aurais bien pu croiser cette fille. Puis soudain, alors que Merl..Malcom découvrait le salon de mon coin d'oeil, je compris.
* Elle était là, me fixant de ses grands yeux dorés, son lièvre entre les pattes, les babines immaculé de son sang, ce dernier déjà à moitié consommé. *

Je me souviens avoir passé chemin se soir là, ne voulant pas chercher la bagarre, ce qu'il m'arrive de faire parfois, lorsque je suis en manque d'adrénaline. Cependant, je dois vous avouer que c'est très rare, j'suis plutôt pacifiste normalement, et je laisse les autres me taper *yup, je serais un bon souffre-douleur dans une meute moi, je tolère beaucoup la douleur et les coups*. J'ouvre les yeux grands et les referme de moitié aussitôt. Cette odeur est bien celle d'un loup-garou. Je n'ai pas appris à tous les reconnaitres, mais celle des loups se distingue particulièrement de celle des humains par un petit quelque chose, je ne saurais dire quoi pour l'instant.

- C'était toi! L'autre soir... , souflais-je du bout des lèvres.

Elle m'a très clairement entendu, ca, c'est certain. L'ouï des gens comme nous est plus fine, du moins, c'est ce que dise les livres, et les ''non-mordu'' comme moi sont légèrement plus sensibles au niveau des sens que les mordus. Je sentis d'un coup l'atmosphère s'allourdir, je pense que même Malcom le sentis, puisque s'enfoui sous le sofa, sortant simplement son petit museau.




Pardon, j'ai mis du temps à réponde :c

---------------



______SAMUEL________OLIVER__________WALLACE_______________


JSUIS UN FAN DE BRITNEY  

Couleur de rp #336666
Crazy Sh;t:

avatar
Sam O. Wallace


Alors moi c'est : Samuel Oliver-Wallace; ou juste Sam.
Je suis agé(e) de : 23 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : neutres
Mon métier c'est : Étudiant, travail à temps partiel comme infirmier
Meh;
Je suis ici depuis le : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau compagnon de route [Linda Estwood & Sam O. Wallace] [En cours]

Message par Linda Estwood le Mer 30 Aoû - 14:49

- Baaah oui! Pas de problème

Je souris au bord de ma tasse en l'entendant me dire cela, tout sourire.

Il était particulièrement attentif au moindre conseil que je pouvais lui donner.

Je savourais mon thé bien chaud. Un humain se serait brûlée les lèvres et les doigts à plusieurs reprises. Moi ? C'est une température idéale. J'a-do-re.

- Eh, J'suis persuadé de t'avoir déjà vue quelque part. Tu serais pas déjà allée à Riverbend par hasard?! Y'a une odeur, c't'incroyable, j'suis sur de l'avoir déjà senti!

Je coulais mon regard en biais dans sa direction. Je le vie passais sa main dans ses cheveux, les ébouriffant au passage.

Mon odeur ? Un humain ne parle pas d'odeur ouvertement... A moins que... A mon tour j'inspirais à grand coup de naseaux son odeur, je sentie son déodoran, son parfum, son shampoing, son gel douche et une odeur en plus...

- C'était toi! L'autre soir...

Un humain ne l'aurais pas entendus, mais moi si. Je comprit tout de suite se a quoi il faisait allusion. Ma chasse de l'autre soir dans la forêt, mon lièvre entre les pâtes déchiqueter, son sang autour des babines. C'était donc lui, cette autre loup, dont j'ai senti l'odeur et a laquelle j'ai pensé ces derniers jour.

Je senti une chaleur m'envahir sans que je m'y prépare. Je me raidis instantanément, ma louve tentait de montrer les crocs. C'est une situation qui m'est déjà arrivé par le passé, ma louve voulait absolument sortir et dominer le loup qui était en face de moi, alors que j'étais encore sous ma forme humaine.

Je me cramponnais à la tasse chaude entre mes doigts, mon corps était là, mais mon esprit était parti calmez la prédatrice en moi. Je sentais ma nuque se raidir, je là senti gagner du terrain de seconde en seconde, je sentais mes crocs pointer le bout de leur nez, je gardais la bouche fermer. Je ne voulais pas effrayer Merlin. Je senti le changement en moi, mes yeux je les sentais changer et brusquement je sentis un liquide chaud sur mes mains. Prudente j'ouvris les yeux. Ma louve se calma dans la seconde.

Je venais de briser la tasse, répandant tout sont contenus sur mes mains, une partie de mon jean ainsi que la table et le sol. Je la tenais avec une telle force que je ne l'ai pas senti se briser sous mes doigts.

-Oh je suis désolé ! lui dit-je en ramassant les morceaux de la tasse. Je vais nettoyer.

Je me levais rapidement en direction de la cuisine et trouva un torchon, une pelle et une ballayette. J'entrepris de ramasser les morceaux de verre et remarqua du sang sur le manche de la balayette, je regardais ma main. Je m'étais coupé en brisant la tasse.

-Ce n'est rien ça cicatrisera, mais ta tasse... Je suis vraiment désolé. Ma louve peut être vraiment dominante au mauvais moment. Habituellement, elle ne ce montre pas autant, là je ne sais pas pourquoi elle voulait absolument sortir. lui dit-je en signe d'excuse tout en nettoyant la table. Sinon oui, c'était bien moi dans la forêt l'autre soir avec le lièvre.

Je partie rangeais la pelle et la balayette dans la cuisine et je rinçais le torchon dans l'évier.

-J'ai jamais vécus au coeur d'une meute... ça lui fait toujours tout drôle de croiser un autre loup, c'est la dominance à l'état pur. lui confiais-je en rinçant le torchon.

Je remarqua que ma main était cicatrisé. Trois fois rien. On ne voyait plus que des lignes rougeâtres.

Je retourna m'asseoir sur ma chaise.

-Le premier jour où tu est rentrer à l'animalerie j'ai tout de suite senti ton odeur, sans savoir tout de suite que c'était toi, le loup que j'ai croisé l'autre soir.

Lui dit-je en coulant un regard dans sa direction.


---------
sorry pour le retard :3
avatar
Linda Estwood


Alors moi c'est : Linda Estwood
Je suis agé(e) de : 22 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : neutres
Mon métier c'est : Vendeuse en animalerie
Je suis ici depuis le : 13/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau compagnon de route [Linda Estwood & Sam O. Wallace] [En cours]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum