High | Seo-Yeong & Samuel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

High | Seo-Yeong & Samuel

Message par Sam O. Wallace le Mar 3 Jan - 7:00

/ & Samuel
« Get High ?»


11h38. Le visage éclairé par la luminosité de l’écran de mon téléphone sur laquelle mes yeux sont fixés, je défile les photos de ma sœur et moi. Son réconfort me manque terriblement. Je m’ennuie des fois où nous sortions la nuit pour aller explorer la ville, moi faire des bêtises et elle tenter de m’en empêcher, ou simplement s’asseoir sur un rocher et discuter. Je m’ennuie de nos moments complices à la table, en trains de souper. De ces moments où j’ai dû l’aider avec des devoirs difficiles. Je passe une main dans mes cheveux en batailles. Hors de questions que je reste enfermé dans ce petit appartement vide tout la nuit. Je dois sortir. D’ailleurs, après 2 semaines dans cette ville, et je n’ai toujours pas profité d’une nuit pour explorer le coin, si ce n’est que j’ai vagabondé quelques fois dans la forêt sous forme lupin.

J’expire. Mon téléphone me glisse des mains. Difficilement je me relève, me morfondant sur ma solitude. J’enfile un chandail, un pull, puis mon manteau.  L’air frais de la nuit de décembre me détend. En tant que loup-garou, j’endure mieux le froid et le ressent moins. Je descends les marches puis me faufile dans une ruelle mal éclairé, passant d’une artère à une autre. Je m’éloigne peu à peu de la grande ville, me dirigeant instinctivement vers un endroit apaisant : Le cimetière. La nuit est accueillante. Sa noirceur m’apaise. Je me sens comme chez moi, lorsque je vivais dans cette vieille maison dans la forêt. La nuit bleutée, avec la lune qui reflète sur la neige qui brille. C’était magnifique, bien que très différent d’aujourd’hui. La lune, à moitié pleine, n’ose même pas se pointer le bout du nez dans cette ville emplit de créatures de la nuit. Peut-être a-t-elle peur d’eux, de nous… de moi? Je soupire. Je tombe.


* * *


C’était il y a 7 ans, j’en avais 16. Je devais aller chercher Elle chez une de ses amies  parce que ma mère ne voulait pas que ses filles se promènent seule, mais à la place, je m’étais retrouvé à un party avec des gens de mon école. Cette soirée-là, j’avais rencontré Sherry, une humaine qui avait fait battre mon cœur à vouloir le faire sortir de mon poitrail. Ca avait été ma première fois…j’étais défoncé et j’avais bu beaucoup mais, c’était magique. Je ne suis pas rentré chez moi cette nuit-là, ça m’avait mérité une petite semaine à dormir enchainé dans le cabanon. Elle m’en avait voulu, mais pas longtemps. Cette petite me pardonnait rapidement. À partir de ce soir-là, Sherry et moi, on se voyait souvent, nous étions toujours ensemble. Ces quelques mois, Elle ne me parlait plus. Et lorsqu’une autre fille m’embrassa à une autre fête sans que je ne le veuille, Sherry non plus ne me parlait plus. J’étais détruit comme pas possible. Je me sens comme ça en ce moment. Détruit. Je n’ai même pas la force de me relever, étendu dans la neige.


* * *


Est-ce de cette façon que je vais finir ma vie ? Enchainé à un corps inconnu, un corps trop souvent incontrôlable. Un fantôme se libère de ma bouche. La faible neige qui tombe doucement recouvrement lentement mon corps inerte, passant presque pour mort sur le sol. Je ramène une main vers moi, serre le poing. J’ai l’impression qu’une main me touche. J’hallucine. Un homme qui me ressemble, avec des traits plus vieux et une musculature plus forte me regarde, les bras croisés. Je cligne des yeux. Il n’est plus là. Je remonte une jambe vers mes côtes, m’appuie sur mes avants bras et redresse mon buste. Assis sur le sol, au beau milieu d’une rue que je ne connais pas passé minuit, je fouille dans ma poche de manteau et sors un joint que j’allume vivement, désirant de me changer les idées. Je tire sur le joint et fait pénétré la fumée dans mes poumons, la gardant un moment avant de laisser sortir, apaisé. Je prends mon temps sur chaque inspire/expire, ressentant rapidement les effets de la mari.

Je passe une main sur le dessus d’une épitaphe, retirant ainsi la fine couche de neige qui s’est accumulé dans la soirée. Je ne sais pas si c’est l’effet de mon joint, ou si c’est parce que je suis vraiment nostalgique mais, la compagnie des morts m’apaise. Ils sont là, mais on ne les voit pas, et on ne peut pas leur parler. Ainsi on ne sait pas quel jugement ils nous portent, mais au moins on n’est pas seul.  Les mains dans les poches, je me faufile entre les tombes, prenant un bon respire. Lentement, mes pas me portent vers un banc sur lequel je prends place. Je m’adosse au dossier puis me laisse glisser un peu pour être à l’aise tout en soupirant. Une autre odeur que celle des morts se glisse dans mes nasaux. Je ne suis pas seul on dirait bien.  P'tête que je divague, je suis peut-être trop High.


Dernière édition par Sam O. Wallace le Sam 28 Jan - 2:04, édité 5 fois

---------------



______SAMUEL________OLIVER__________WALLACE_______________



Couleur de rp #336666
Crazy Sh;t:

JSUIS UN FAN DE BRITNEY  



avatar
Sam O. Wallace


Alors moi c'est : Samuel Oliver-Wallace; ou juste Sam.
Je suis agé(e) de : 24 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : neutres
Mon métier c'est : Étudiant, travail à temps partiel comme infirmier
Meh;
Je suis ici depuis le : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: High | Seo-Yeong & Samuel

Message par Invité le Dim 15 Jan - 22:09

High
feat. Sam & Seo-Yeong
La prochaine fois je ne boirais pas.

Foiré. Ouaip. J’avais encore tout foiré. Je ne sais même pas comment j’ai fait mon compte encore. J’étais actuellement paumée dans un coin sombre, il faisait nuit et le silence était pesant. Ma tête me faisait mal et je voyais un peu flou. Tout ce que je pouvais sentir c’était le froid. Il était partout. Il me fallut un certain temps pour comprendre que ce froid qui mordait mon corps était dû à de la neige. Je portais mon regard autour de moi, restant malgré tout assise dans la neige comme si de rien n’était.

- Aigoo.. Qu’est-ce qui s’est passé ?

Fermant les yeux j’essayais de me rappeler de tous les évènements avant mon arrivée dans cet endroit sombre et plein de neige. Pendant les premières minutes suivant ma décision d’essayer de me souvenir rien ne vint. Et lorsque mes premiers souvenirs revinrent, j’entendais de la musique. Très forte la musique d’ailleurs. Vinrent ensuite des lumières tamisées, pleins de visages flous. Mh ça devenait difficile de mettre toutes les pièces ensembles pour que cela forme des souvenirs précis et exacts.

Et pourtant voilà l’illumination ! J’étais à une fête, voilà donc qui explique les visages flous. Trop de gens partout à danser et à faire un peu n’importe quoi. Et ça explique aussi pourquoi il me restait des bribes de musiques bien trop fortes en tête.

Bien, j’avais une partie de mes souvenirs. Maintenant il fallait que je trouve une solution à ce black out. Mais avant ça il fallait que je bouge. Lentement et quelque peu difficilement je me relevais, faisant en sorte ne pas retomber aussi vite. Une fois ma vision stabilisée je me mis à marcher, observant les alentours. Mon regard s’était enfin habitué au manque de lumière je comprenais enfin où je me trouvais, et autant le dire tout effet d’alcool s’effaça. Reconnaissant des tombes j’ouvris grand mes yeux. Je venais enfin de comprendre que j’étais dans un cimetière.

- Mais qu’est-ce que je fous là ?!

Je soufflais un bon coup. Ce n’était pas le moment de paniquer. Si je n’en n’avais pas eu l’idée plus tôt j’inspectais mon corps à la recherche d’éventuelles blessures, bien, il n’y avait rien c’était déjà ça. Les seuls dégâts que je pouvais remarquer et bien c’était le fait que mes vêtements étaient salis par la neige mais à part ça rien du tout.

Non franchement je ne comprenais pas comment j’avais pu finir ici. Et alors que je déambulais à travers les tombes des lampadaires se firent plus fréquents, l’ambiance devenant un peu moins effrayantes. Bien que traîner la nuit dans le froid était toujours flippant, lumières ou non. Quelques flash de ce qui aurait pu se passer me revinrent en mémoire me firent me stopper dans ma marche plusieurs fois en peu de temps. Au moins maintenant je savais pourquoi j’étais là, suite à un pari stupide je devais passer la nuit dans le cimetière sans téléphone sans rien. Je soupirais et me taper le front.

- Quelle idiote ! La prochaine fois je me ferais pas avoir…

Et alors que je me remettais à marcher pour sortir je remarquais quelqu’un sur un banc. Quelques questions me vinrent en tête. Qu’est-ce qu’il fichait là lui aussi ? Est-ce qu’il allait bien ? Je ne savais pas si c’était une bonne idée de m’approcher, après tout il pouvait très bien s’agir d’un psychopathe de ce que j’en savais. Mais l’idée que c’était peut être quelqu’un qui n’allait pas bien m’inquiétais bien plus. Alors ni une ni deux je me dirigeais vers le banc et posais la question la plus bateau qui soit.

- Hey. Tout va bien ?
.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: High | Seo-Yeong & Samuel

Message par Sam O. Wallace le Lun 16 Jan - 17:32

» Im sorry, what did you say?

Et non, faut croire que je ne suis pas suffisamment sous les effets de la drogue pour me mettre à halluciner des gens. Cette personne est bien réelle. Et cette personne est une fille. Une fille qui parle. J’étais figé, dans la lune. Sa voix retentit dans mes oreilles comme un coup de gong qui réveillerait n’importe qui, même quelqu’un dans le coma. Sa voix est douce, presque mélodieuse. Mais je me répétai sa question quelques fois avant de comprendre ce qu’elle me disait. Elle fait peut-être beaucoup plus effet que ce que je croyais, cette drogue. Ou bien j’ai manqué un tour et si ça se trouve ça fait déjà une semaine que je péris sur ce banc ?

- Hey. Tout va bien ?

Mes yeux se pose sur elle, et je la détaille d’haut en bas rapidement. Je lui souris et me remonte un peu sur le banc, me penchant vers l’avant pour accoter mes avant-bras sur mes cuisses. Si je vais bien ? Je vais amplement bien, je ne pourrais même pas aller mieux qu’en ce moment je crois. D’abords, c’est la nuit et je me sens super détendu avec la dope que j’ai consommé. Ensuite, une jolie jeune fille se tient devant moi.

- Je vais bien, merci. Pourquoi cette question ?

Je lui fais un sourire en coin, et l’analyse à nouveau. Elle devait bien avoir froid avec ses vêtements salis et sûrement mouillé par la neige. D’après ses traits, je ne lui donne pas plus de 20 ans, mais je me trompe peut-être, c’est difficile de deviner l’âge d’une asiatique. Elles ont toujours l’air plus jeune que leur âge. Peut-être qu’elle a 30 ans, dans l’fond. Je mis de côté mes idées stupide, et pensa à moi. Je souhaite ne pas avoir l’air d’un psychopathe, assis sur ce banc de cimetière au beau milieu de la nuit, mon manteau noir laisse paraitre les rebords du capuchon de mon hoodie et je suis persuadé que les psychopathes ne portent pas de manteau, ni même de cagoule ! Mais ça, se doit être encore une mauvaise idée causée par les effets de la mari. Je la regarde à nouveau, et souris. Ça me semble l’affaire la plus logique à faire en ce moment. Je tousse et porte une le poing à ma bouche avant de sourire à nouveau.

- Mais dit moi, que fais une jeune fille comme toi dans un cimetière à cette heure ?

Je tire à nouveau sur le peu de joint qu’il me reste, et laisse sortir la fumée délicatement, la tête vers le ciel. Je tousse à nouveau avec la brûlure que m’a engendré la fumée dans mon œsophage, puis me penche à nouveau vers l’avant. Bon, j’admets que je n’ai peut-être pas l’air d’un psychopathe en ce moment, mais je passe sûrement pour un déranger ou quelqu’un qui nécessite des soins. Ça doit être pour ça qu’elle m’a demandé si j’allais bien ? Hmpf, je ne sais pas. Je lève les yeux sur elle et souris à nouveau, lui tendant le joint.

- T’en veux ?


Dernière édition par Sam O. Wallace le Lun 6 Mar - 20:40, édité 1 fois

---------------



______SAMUEL________OLIVER__________WALLACE_______________



Couleur de rp #336666
Crazy Sh;t:

JSUIS UN FAN DE BRITNEY  



avatar
Sam O. Wallace


Alors moi c'est : Samuel Oliver-Wallace; ou juste Sam.
Je suis agé(e) de : 24 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : neutres
Mon métier c'est : Étudiant, travail à temps partiel comme infirmier
Meh;
Je suis ici depuis le : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: High | Seo-Yeong & Samuel

Message par Invité le Lun 16 Jan - 21:52

High
feat. Sam & Seo-Yeong
Moi me prendre la tête ? Nooon.

Il lui avait fallu du temps pour répondre. L’espace d’un moment je me demandais même si il m’avait vraiment entendu. Je me sentais presque bête et hésitais à rebrousser chemin lorsque l’inconnu se redressa et sembla revenir à la réalité. Sa réponse me fit légèrement pencher la tête sur le côté.  J’haussais alors les épaules et répondis tout tranquillement.

- Pourquoi cette question ? Bah parce qu’il fait nuit, qu’il fait froid et que vous n’aviez pas l’air très très bien. Enfin c’est que mon avis !

Je me frottais la nuque et haussais un sourcil en voyant qu’il me dévisageait. Quoi j’avais quelque chose sur la figure ? Je me souvins ensuite que j’étais quelque peu enneigée. Ha oui. Forcément je devais avoir l’air pas très net comme ça. M’enfin, tant pis ! On y pouvait rien, je ne pouvais pas me changer dans l’immédiat.  Comme d’habitude je me perdais dans mes pensées, oubliant un peu le fil de la conversation jusqu’à ce que j’entende de nouveau la voix du jeune homme. Un petit sourire amusé étira mes lèvres.

- Je pourrais te poser la même question. Qu’est-ce que toi tu fais ici ?

Comme il m’avait tutoyé, je me permettais de faire de même. Et après balancé la même question que lui je répondis tout de même à sa question, c’était la moindre des choses.

- Bah suite à un pari stupide j’étais censée tenir la nuit ici, mais je préfère rentrer. Fait trop froid.

En le voyant fumer, je fis une petite grimace. Même si je me sentais bien mieux qu’avant j’étais encore un peu sous l’effet de l’alcool. Je secouais alors ma tête quand il me tendit son joint. D’ailleurs en le voyant tousser comme il le faisait ça me donnait encore moins envie de fumer. Non sérieusement je n’avais vraiment pas envie de finir encore plus mal que ce que je l’avais été quelques minutes plus tôt. Un trou de mémoire dans la soirée c’était bien suffisant je ne voulais pas risquer d’oublier davantage d’éléments de la soirée.

- Non ça ira merci, c’est sympa de proposer.

Je lui rendis son sourire, je n’avais rien contre un joint de temps en temps alors bon je n’allais pas lui répondre froidement ou quoi que ce soit. Après tout il ne m’avait rien fait de mal non plus hein. Je laissais ensuite mes idées de côté pour de nouveau reporter mon attention vers le jeune homme, quitte à insister un peu sur le fait qu’il aille bien ou non. Tant pis j’allais peut-être avoir l’air lourde mais bon j’étais comme ça !

- Et t’es sûr que ça va ? On dirait que tu vas cracher tes poumons, c’est vachement douloureux à entendre.. J’ai mal pour toi rien que d’y penser !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: High | Seo-Yeong & Samuel

Message par Sam O. Wallace le Jeu 19 Jan - 1:37

» Only si tu veux

- Pourquoi cette question ? Bah parce qu’il fait nuit, qu’il fait froid et que vous n’aviez pas l’air très très bien. Enfin c’est que mon avis !

Je lui souris. Elle marque un point. Inconnu -1, Samuel-0. J’admets que cela peut paraitre étrange qu’un homme – bah si bah si, j’suis un homme! – soit assis sur un banc du cimetière en pleine nuit, sous se froid de janvier. Et peut-être que perdu dans mes pensé je n’ai pas l’air bien, mais ça, tout dépend des points de vue. Elle se frotte la nuque et semble trouver ma question un peu stupide puis je remarque un sourire se glisser sur ses fines lèvres.

- Je pourrais te poser la même question. Qu’est-ce que toi tu fais ici ?

2-0 pour la charmante inconnue. Sa réponse me tire une grimace. C’est qu’elle est futé celle-là. Je porte une main à mon menton, flattant la barbe que je n’ai pas et pose mes yeux dans les siens. Je l’avoue, elle m’a pris de court. Je ne sais même pas quoi répondre. Que suis-je venu faire ici, exactement ? Moi-même je crois que je me le demande. Sûrement rechercher réconfort dans la solitude et l’extérieur, mais pourquoi le cimetière ? J’hésite. Dois-je lui dire que je suis venu avec un pot de bonbons pour attirer les dames dans ma camionnette et les kidnappé ? Ou bien j’y vais plus rationnel …?

- Bah suite à un pari stupide j’étais censée tenir la nuit ici, mais je préfère rentrer. Fait trop froid.

Sa réponse me fait sourire. Suite à un pari stupide, ohoh, je sens qu’on va bien s’entendre si tu es du genre à faire des paris stupides, ma belle. Je bouge un peu sur le banc, inconfortable.

- J’en sais rien, la nuit est belle et, l’endroit est calme…  Je n’ai pas fait de pari pour me retrouver là. J’en avais simplement envie. Mais dit moi, y’a beaucoup d’argent en jeu ? , fis-je avec un magnifique sourire en coin.


Je remarque une grimace suite à ma toux dû à la fumé de la drogue, une anti-narcotique peut-être ? Vue son allure, peut-être, mais faut surtout pas se fier aux apparences, puisqu’à l’évidence, elle me semble assez réchauffé sur l’alcool. Cette simple penser agrandit mon sourire. Faut jamais faire de pari sous les effets de l’alcool jolie demoiselle. Elle refuse mon joint que je lui tends, et je suis tout à fait ok avec ça, en plus, j’arrive sur la fin, donc j’en aurai plus pour moi.


- Et t’es sûr que ça va ? On dirait que tu vas cracher tes poumons, c’est vachement douloureux à entendre.. J’ai mal pour toi rien que d’y penser !


Je tire une dernière bonne fois sur mon joint pour le finir, et ris. On dirait que je vais cracher mes poumons. Pourtant, ce n’est pas si horrible, si on compare à la première fois que j’ai fumé, il y a de cela quelques années. La gorge me brûlait comme pas possible et j’avais l’impression que j’allais vomir. Aujourd’hui, c’est seulement une toux pour faire le méchant si on veut, comme si je m’étais étouffé. Mais bon, la petite n’a pas tort, c’est tout de même douloureux un peu.


- Ca va j’te promets, j’vais cracher mes poumons pour nous deux, puisque tu ne fumes pas. Mais je t’assure, c’est pas si terrible, c’est pas si terrible… c’est pas, eh, Je la regarde avec les sourcils froncés. Je disais quoi moi ? Que c’est pas si terrible ? Bah non, c’est vachement horrible en fait. C’est horrible en fait, je crois…


J’admets que je me sens un peu perdu là. La marijuana que je viens de fumé me cogne dans les neurones comme un boulet dans les murs de Carcassonne. Impulsif, je souris. C’est tout ce qu’il me reste à faire je crois. Puis, en bon gentil garçon que je suis, je me lève de sur mon banc froid et dur, puis retire mon manteau et me dirige vers elle et le pose délicatement sur ses épaules.  Je me recule légèrement, puis enfonce mes mains dans mes poches.


- J’peux t’aider à tenir toute la nuit.


Il fait froid, d’accord, mais c’est une bonne occasion de faire connaissance, n’est-ce pas jeune inconnue, de plus, on va pouvoir se coller puisqu’il fait plus froid, comme un chien et son jouet. J’en suis persuadé, on va devenir les meilleurs amis du monde ! Je souris naïvement, me rendant compte que dans ma tête tout est flou, mais ça, pas besoin de lui dire, elle n’est pas obligé de le savoir. Après tout, elle a bien dû s’en rendre contre avec mon hésitante réponse de tantôt.


- Si tu veux, finis-je avec un doux sourire. Par contre, j’suis un peu poche, j’ai rien à bouffer.



Dernière édition par Sam O. Wallace le Jeu 4 Mai - 17:16, édité 1 fois

---------------



______SAMUEL________OLIVER__________WALLACE_______________



Couleur de rp #336666
Crazy Sh;t:

JSUIS UN FAN DE BRITNEY  



avatar
Sam O. Wallace


Alors moi c'est : Samuel Oliver-Wallace; ou juste Sam.
Je suis agé(e) de : 24 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : neutres
Mon métier c'est : Étudiant, travail à temps partiel comme infirmier
Meh;
Je suis ici depuis le : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: High | Seo-Yeong & Samuel

Message par Invité le Dim 2 Avr - 23:36

High
feat. Sam & Seo-Yeong
Rassurée de pas être toute seule au final.

Ca je ne pouvais pas le nier, pour le côté calme, le cimetière la nuit c’était sûrement l’endroit le plus calme que l’on pouvait trouver. Tellement calme qu’il pourrait s’y passer n’importe quoi personne ne se rendrait compte de rien. A cette idée je frissonne un peu malgré moi. Voilà que je commence à psychoter. Ce n’était clairement pas une bonne idée puisqu’il n’y avait pas de raisons que quelque chose arrive. N’est-ce pas ? Je me giflais alors mentalement. « Reprends toi abrutie, c’est pas le moment de flipper » me répétais-je pour me calmer.

Cependant quand j’entends la question du jeune homme je me fige un peu sur place. Est-ce qu’il y avait de l’argent en jeu ? Est-ce qu’il y en avait beaucoup ? C’était une très bonne question.

- Euh…

Ouaip. Côté réponse convaincante on a connu bien mieux. J’essayais alors de fouiller dans ma mémoire, pour voir s’il y avait quoi que ce soit qui avait rapport avec de l’argent. Mais après un moment qui me parut être une éternité je finis par prendre un air un peu penaud en me frottant la nuque.

- Je dois avouer que je ne m’en rappelle même pas.

Voilà, je passais pour une abrutie face à quelqu’un que je ne connaissais même pas. Bah bien joué Seo-Yeong, bien joué. M’enfin, mon attention se reporta ensuite sur son joint et sur ce qu’il me disait. Ouais ça va enfin, il toussait quand même un peu beaucoup. Néanmoins sa remarque sur le fait qu’il tousserait pour nous deux me fit légèrement rire.

- Sûr de vouloir faire ça ? Ma foi pourquoi pas.

En l’écoutant ensuite se répéter un peu, j’haussais un sourcil. Je crois qu’on l’a perdu le garçon. Sur le coup je reste silencieuse, ne sachant pas spécialement quoi faire. Finalement il termina sa phrase « C’est horrible en fait, je crois… » J’hochais alors la tête.

- Ouais ça à l’air je confirme…

Et avant que je ne comprenne quoi que ce soit, le jeune homme se leva et déposa son manteau sur mes épaules. Je clignais des yeux, étonnée de son geste. C’était très gentil à lui ! Je m’emmitouflais un peu dedans avant de le regarder.

- Oh merci pour le manteau ! Mais.. Tu ne vas pas avoir froid toi ? Et t’es sûr de vouloir m’aider ? ‘Fin pas que ça me dérange hein ! Au contraire. Ca sera même plus rassurant de ne pas être seule ici haha. Mais je ne voudrais pas te déranger !

Comme tout venait de m’arriver en un seul éclair de génie si on peut dire, j’avais parlé un peu rapidement. Sans m’en rendre compte pour me parler à moi-même je m’étais mise à marmonner en coréen.

- Tu vas passer pour une folle de A à Z ma vieille bravo.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: High | Seo-Yeong & Samuel

Message par Sam O. Wallace le Jeu 4 Mai - 17:17


- Euh…

Euh ? C’est tout ce que vous trouver à répondre, jeune demoiselle ? J’arque un sourcil, pas certain de savoir où elle veut en venir avec son « Euh ». Ne me dites-pas qu’elle a oublié la partit la plus importante lorsque l’on fait un pari, c’est à dire : combien d’argent est mis en jeu ? Roh, vilaine jeune fille, vilaine. Un mince sourire se dessine sur mes lèvres, cette situation me paraît bien drôle, surtout avec le cannabis qui m’apporte sur un nuage. Je la regarde se frotter la nuque, la tête légèrement penchée sur le côté et agrandit mon sourire. A-t-elle honte de me dire le montant ?

- Je dois avouer que je ne m’en rappelle même pas.

Je porte un poing à ma bouche, baisse légèrement la tête et lève les yeux sur elle, puis je ris un peu. Woah, si on m’avait dit que j’allais rencontrer une personne aussi drôle dans le cimetière, j’y serais venu les nuits d’avant aussi ! Ou pas ? Une faible confusion s’installe tranquillement dans ma tête. Pop corn avec ça ? Malgré tout, elle rit à ma remarque sur le fait de vouloir tousser pour elle aussi. AU moins elle ne le prend pas mal, et c’est bien comme ca ! Viva les Licorna (Sam, tu ne parles aucunement espagnole…)! Dans ma tête, un mexicain chevauchant une licorne, tenant dans une main le drapeau du Mexique et dans l’autre un sceau plein de brillant me fit un clin d’œil. Je chassai cette image d’un mouvement de tête.

J’acquiesce d’un mouvement de tête pour tousser mes poumons pour nous deux, et elle confirme le fait que de fumer ce truc à l’air horrible. Ais-je vraiment dit ça ? Que c’est horrible ? ce n’est pas si pire que ce que ça peut avoir l’air, le buzz, si je puis dire ainsi, et quand même apaisant. Mais il donne faim. Eh. Ouais, je comprends pourquoi j’ai dit que c’est horrible. Bref. Lorsque je lui donne mon manteau…pardon, que je lui prête, parce que je veux pas avoir à m’en acheter un nouveau hein, il reste à moi quand même si je ne veux pas qu’elle ait froid ! J’ai tout de même suivit des études en médecine car m’occuper du bien être des autres est une valeur importante à mes yeux. Je disais, lorsque je lui prête mon manteau, ses jolis petits yeux clignèrent plusieurs fois et elle se transforma en un genre de sushi – est-ce raciste comme métaphore ? à moitié enveloppé et m’observa. Je recula légèrement, observa mon œuvre et souris, ravi. Un vrai artiste mon Sam !

- Oh merci pour le manteau ! Mais.. Tu ne vas pas avoir froid toi ? Et t’es sûr de vouloir m’aider ? ‘Fin pas que ça me dérange hein ! Au contraire. Ca sera même plus rassurant de ne pas être seule ici haha. Mais je ne voudrais pas te déranger !

Je pouffe de rire. Vraiment. Je ris à en pleurer, plié en deux. Non mais vous entendez ça ? « Tu ne vas pas avoir froid toi ? » Mais non, don’t worry Lady, i’m a wolf, je n’ai jamais froid yehet ! Et non, je ne veux pas t’aider, je vais te dévorer, agreeuuuh. Et vouloir me déranger, c’est magnifique. As-t-elle fait l’école d’humour ? Ou bien c’est la mari’ qui rend tout plus drôle. Un mouvement de tête et je chasse cette vision de moi. Ais-je l’air aussi détruit que comment je m’imagine ? Mystère. Je ris malgré tout, à ses questions.

- Ne t’en fais pas pour moi, je suis un gars ca n’a jamais un froid un homme voyons ! Et bien sûre, tu me dérenges pas du tout, j’étais déjà là, donc c’est pas comme si tu m’avais forcer à t’accompagner…quoique j’aurais sûrement accepté, finis-je à vois plus basse, pour moi-même. Tu sais, ça fait plaisir d’aider les autres, même quand on a plus toute sa tête ahah.  

Elle marmonna quelque chose dans une langue et je souris de pleine dents. Je ne sais pas si c’est l’effet de la drogue, ou simplement parce qu’elle est super mignonne de marmonner dans une autre langue. Sans attendre son autorisation, je lui prends le poignet doucement et l’entraine avec moi à travers les épitaphes pour l’incité à marcher avant de la relâcher. Quitte à l’aider à tenir toute la nuit, pourquoi pas ne pas en profité pour en apprendre davantage sur elle, à commencer par son prénom.

- Puisque j’ai décidé de t’aider à gagner ce pari, qui n’est peut-être même pas rémunérer soit dit en passant, pourquoi vous ne me diriez pas votre nom, jeune demoiselle ?

Demandais-je tout en gesticulant, puis je fis glisser ma main sur le dessus d’une pierre, retirant la fine couche de neige accumulé.

---------------



______SAMUEL________OLIVER__________WALLACE_______________



Couleur de rp #336666
Crazy Sh;t:

JSUIS UN FAN DE BRITNEY  



avatar
Sam O. Wallace


Alors moi c'est : Samuel Oliver-Wallace; ou juste Sam.
Je suis agé(e) de : 24 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : neutres
Mon métier c'est : Étudiant, travail à temps partiel comme infirmier
Meh;
Je suis ici depuis le : 28/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: High | Seo-Yeong & Samuel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum