Cassiopée Harmon [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cassiopée Harmon [Fini]

Message par Cassiopée Harmon le Lun 21 Nov - 21:32



Cassiopée Harmon  

If you fight monsters be careful not to become one
Informations




Nom : Harmon
Prénom(s) : Cassiopée

Surnom(s) : Juste Cassiopée... Ne tentez même pas de m'appeler Sissi !

Âge : 20 ans

Sexe : Je suis une fille, ça se voit, non ?

Métier : Pourquoi faire... De toute façon je n'en ai pas besoin...

Orientation sexuelle : Je crois que mon cœur ne m'appartient plus, la question ne se pose donc pas...

Groupe (humain, chasseur, vampire...) : Chasseuse, de mère en famille, c'était une activité que l'on pratiquait... en famille...

Origine : Américaine, Fearwoodeuse depuis toujours


feat : Dove Cameron

Physique & mental


"Vous voulez savoir à quoi je ressemble ? Pourquoi faire ? Le physique ne fait pas tout, vous savez... Bon bon d'accord, si vous insistez, je vais me décrire. Mais sachez que je crois que vous accordez bien trop d'importance à l'apparence !
Avec mon mètre cinq cinquante sept et mes quarante sept kilos, je suis plus fine et plus petite que la moyenne. Mais ce n'est pas grave, ne dit-on pas que tout ce qui est petit est mignon ? Par contre, il est vrai que j'ai perdue un peu de poids ces dernières années... J'ai des cheveux blonds assez longs, pour être précise, ils descendent jusqu'à ma poitrine. Ma mère aimait me les brosser,  elle me faisait toujours des nattes. Elle disait qu'il ne fallait pas que je laisse mes cheveux cacher les traits fins de mon jolie visage... Peut-être qu'elle avait raison. Peut-être pas. En tout cas je ne les ai pas touché depuis qu'elle est partie ; ma chevelure ressemble à la paille maintenant. Mes lèvres sont charnues et bien roses. Vous voulez voir ce que ça donne quand je souris ? Rêvez ! J'ai laissé les sourires et autres marques de joies derrière moi il y a un moment. J'ai de grands yeux verts émeraudes, très expressifs d'après mon entourage. Je porte des lunettes occasionnellement, pour lire par exemple.
Bon ça vous suffit comme description ? Non ? Bah tant pis parce que c'est tout ce que vous aurez."


"Ah maintenant vous voulez connaitre mon caractère ? Je ne suis pas sûre que vous posiez les questions dans le bon sens...
Eh bien vous savez quoi ? Ma tête d'enfant sage ne ment pas ; je n'ai aucun défaut. Je suis un vrai petit ange. Quoi ? Les anges ça n'existe pas ? Oh vous savez dans ce monde il y a bien des vampires, des loups, des sorciers et tout ce qui va avec alors des anges... Ca ne m'étonnerait même pas ! Ok, je vais vous dire la vérité, pas besoin de bouder !
On va commencer avec les points positifs, histoire que vous ne partiez pas tout de suite en courant.  
Je suis intelligente et j'ai quelques facilitées en cours. J'ai toujours de l'avance sur mes camarades et j'ai d'ailleurs sauté une classe ce qui fait que j'ai obtenue mon diplôme il y a trois ans avec un an d'avance. Je suis plutôt sérieuse et quand je donne ma parole c'est pour de vrai, je ne reviens jamais sur mes promesses. Et cela ne marche pas qu'avec mes promesses, je suis quelqu'un de très fidèle et loyale; Si vous vous attaquez à mes amis, ma famille ou je ne sais quoi d'autre qui me tient à cœur, vous pouvez être sûr que je les défendrai bec et ongles ! Des amis... J'en avais beaucoup avant... J'étais quelqu'un de très sociable vous savez ! Je ne m'embarrassais pas des conventions, j'allais vers les autres, pour les aider, leur parler ou simplement rester en leur compagnie. Mais ça doit bien faire deux ans et demi que je n'ai vu personne (à part cet ivrogne de Frank, bien entendu)… Je ne veux plus parler de cela de toute façon...
Tiens voilà un de mes premiers défauts, d'ailleurs. Je suis très nostalgique, il m'arrive souvent de regretter le passé. De regretter le temps de l'enfance et de l'innocence, le temps où tout allait bien, le temps où l'on sourit en se levant... Pardon, j'étais partie dans mes pensées ; vous disiez quelque chose ? Que je continue ? Oui bien sûr, tout de suite !
Avant d'aller plus loin dans mes défauts, je vais vous parler de mes demi-qualités. Vous ne voyez pas ce que c'est ? Mais si, vous savez, ce sont comme ces défauts que l'on met sur un cv alors qu'ils n'en sont pas vraiment. Ne vous inquiétez pas, vous allez vite comprendre. Par exemple, j'essais toujours de voir le meilleur dans chaque personne, humaine j'entends, ce qui me rend très naïve. Je suis également quelqu'un de très empathique, toujours qu'avec les humains évidemment (de toute façon je ne comprends même pas comment il est possible de ressentir de la pitié ou n'importe qu'elle autre émotion pour une de ces créatures monstrueuses qui rodent aux alentours...), ce qui me rend plutôt émotive. Certaines personnes pensent que c'est quelque chose bien car ça donne une certaine sensibilité artistique, mais dans les faits, tout ce que je vois c'est que je pleure souvent pour presque rien et je déteste ça. Je pleure de tristesse évidemment, mais aussi de colère, de joie, de fatigue.... En fait je crois que chaque émotion peut faire couler mes larmes. C'est assez embêtant, vous savez, car du coup les gens me voient comme une petite chose fragile... Ce que je ne suis pas ! Je suis une battante, une fonceuse, je n'abandonne jamais ! Voilà encore une fausse qualité. Cette témérité, que je tiens de mes parents, me rend têtue, voir bornée, et très imprudente. Il m'arrive d'agir à l'impulsivité, d'être irréfléchie, particulièrement dans les moments où il ne faudrait pas ! Et même s'il peut m'arriver de m'effondrer en larmes en public, sachez que les "vrais" douleurs, celles qui ne sont pas superficielles, les plus douloureuses, sont, elles, bien enfouis au plus profond de mon cœur. Ce sont ces blessures qui me font le plus de mal, celle qui ne se voient pas...
Bah pourquoi vous faîtes cette tête ? Ah je parle trop.... C'est vrai qu'il m'arrive d'être bavarde quand je commence... Promis j'arrête, je me tais !"


Histoire


"Ah donc nous y voilà finalement. Vous êtes sûr que c'est ce que vous voulez entendre, mon histoire ? C'est pas le truc le plus joyeux du monde... Ah pour vous les questions précédentes n'étaient qu'une introduction pour pouvoir me cerner, mieux me comprendre, ce que vous vouliez vraiment savoir c'était ce que j'ai vécu pour en arriver là... Très bien je vais vous raconter ma vie, mais je vous aurais prévenu.
Bon le début est plutôt joyeux. Très joyeux même.  Ça commence par une naissance, la mienne bien sûr ! Ah j'allais oublier, mais avant ma naissance, il y a eu la grossesse de ma mère. Et oui mon histoire commence alors que je n'étais qu'un tout petit embryon dans son ventre.
Quoi ?  Vous vous en fichez de ça ?  Bah c'est vous qui m'avez demandé te raconter ma vie et si vous voulez tout comprendre, il faut que je commence par le tout début. Laissez-moi parler vous allez comprendre.
Donc comme je le disais l'histoire de ma vie commence alors que je ne suis même pas encore née. Je n'étais pas une enfant désirée, ou du moins pas aussi tôt. Attention, je ne dis pas que mes parents ne voulaient pas de moi et ne m'aimaient pas, bien au contraire, je dis simplement qu'ils ne s'attendaient pas à me voir arriver aussi vite. Quand elle est tombée enceinte ma mère n'avait que vingt et un ans et mon père vingt-cinq ans. S'ils ne souhaitaient pas d'enfant si tôt, c'est parce qu'ils étaient tous les deux de grands chasseurs. Non, pas comme ceux qui se lèvent tous les quatre matins pour aller tuer un sanglier. Je parle de vrais chasseurs, de soldats du bien qui combattent les créatures du mal.
Et en tant que défenseurs, ils s’entrainaient très régulièrement et étaient souvent entrainée des missions qui s’avéraient dangereuse. Mes parents ne vivaient que pour ça, pour les combats. Ils avaient tous les deux quittaient l’école juste après avoir obtenu leur diplôme, sans aller à la fac. Ils se concentraient entièrement sur leur devoir. Ils ne travaillaient pas, mais ce n’était pas un problème. Mes grands-parents, que ce soit du côté paternel ou maternel étaient riche et nous avions bien assez d’argent de côté pour tenir encore des générations. Les deux côtés de ma famille étaient des héritiers de je ne sais quelle époque, ils avaient dû fonder un truc important et amasser tellement d’argent qu’ils nous en rester encore aujourd’hui. Je n’avais jamais posé beaucoup de question là-dessus, ça ne m’intéressait pas, j’étais juste contente d’avoir assez d’économies pour vivre sans trop me préoccuper de mes dépenses.
Je disais donc que mes parents ne trouvaient pas cela très sain d’élever un enfant dans un environnement semblable à celui d’une guerre. Ils hésitèrent un moment. Devaient-ils me garder ? Devaient-ils déménager et arrêter leur activité de chasseur ? Au final les réponses à ces questions furent oui et non. Oui, ils choisirent de me garder car ils ne pouvaient se résoudre à abandonner ce cadeau que la vie leur donnait. Non, ils n’arrêteraient pas de combattre le mal car c’était ce qui les définissait. Ma mère continua de participait aux chasses aux surnaturelles jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus tenir debout. C’est sûrement pour ça que comme eux, j’ai le combat dans sang.
Je suis née dans l’hôpital de Fearwood. Mes parents ne m’ont pas nommée Cassiopée au hasard. Ils n’ont pas choisi ce nom parce que c’était une reine de la mythologie grecque. J’étais bien leur princesse, mais bon choisir le nom d’une reine vaniteuse et orgueilleuse n’était pas forcément une bonne idée. S’ils avaient choisi Cassiopée c’est parce qu’ils adoraient regarder les étoiles et Cassiopée était le nom d’une constellation facilement visible à l’œil nu lors des nuits claires. Et puis soyons sincères, il y avait d’autres constellations, mais s’appeler "la Grande Ours", "La baleine" ou "La lyre", on s’en passe aisément !
J’ai passé toute ma vie ici. Je n’ai connu que cette ville, je ne fais aucun voyage à l’étranger, je ne suis jamais sortie de Virginie, ni même allée plus d’une centaines kilomètres en dehors de Fearwood, c’est vous dire ! Mais ce n’est pas grave. Je me sentais bien ici. Je connais chaque recoin de cette ville, toutes les cachettes et les passages secrets. Et puis j’avais ma… famille et mes amis. C’est étrange comme tout parait si différent aujourd’hui… Cela fait longtemps que je ne suis pas allé plus loin que l’épicerie ou le… cimetière. Serais-je encore capable de reconnaitre la ville de mon enfance… ?

En parlant d’enfance, vous voudriez bien quelques anecdotes sur la mienne ? Ok, je suppose que je peux bien vous raconter quelques trucs… Mais vous savez j’ai eu une enfance plutôt banale, si on exclut le fait que mes… enfin qu’ils m’ont appris tôt à me battre. Voyons voir… Laissez-moi réfléchir… Ah ! Je me souviens d’un truc bête mais qui me fais toujours sourire quand j’y pense… J’étais petite, je devais avoir quatre ou cinq ans ; techniquement on pourrait dire que c’est l’histoire de mon premier baiser. Comme je vous l’ai dit, à cette époque j’étais très extravertie. Je jouais avec tout le monde et j’avais beaucoup d’amis. Je vous ai aussi dit que mes parents m’avaient appris très tôt à me battre, enfin, disons plutôt à me défendre, et comme nous vivions dans un quartier remplit de chasseurs, ils pouvaient me laisser jouer dehors sans avoir trop de craintes -tout en jetant régulièrement des coups d’œil évidemment.
Ce jour-là donc, je jouais à cache-cache avec Ed, de son vrai nom Edwin (si vous voulez que je vous parle de lui, ce sera plus tard, il y aurait bien trop de choses à dire) et quelques autres enfants du voisinage. C’était au tour de mon ami de compter et j’ai couru me cacher sous les escaliers du toboggan du parc dans lequel nous nous amusions. Ed m’a trouvée rapidement et je me retrouvais prisonnière entre l’escalier, le toboggan, le mur d’escalade en plastique et le petit garçon face à moi. Je me rappelle ses yeux brillants d’une lueur malicieuse. Il s’exclama « Je t’ai trouvée ! » avant de s’avancer et de planter un bisou sur mes lèvres. Comme ça. Sur le coup, j’avais été surprise. Mais dès que j’avais entendu son rire résonner sur les parois du toboggan je l’avais poussé et menacé en hurlant qu’au prochain entrainement il ne pourrait rien contre mes poings et qu’il finirait dans la boue -quelle enfant de quatre ans profère de telles menaces ? Il s’est mis à courir et je l’ai pourchassé dans le parc. Une fois épuisés nous nous sommes arrêtés en riant à nous rouler par terre…
Vous voyez, il ne faut pas grand-chose pour amuser les enfants… Cette insouciance me manque… Le temps où le rire et l’amour pouvait guérir toutes les blessures me semblent si lointain. Si seulement… Si seulement je pouvais retrouver cette sensation. Rien qu’une fois.
Pardon, vous disiez ? Est-ce qu’Edwin et moi on est ensemble aujourd’hui ? Hurk ! Bien sûr que non ! J’ai connu Ed au jardin d’enfants et je l’ai toujours considéré comme un frère, comme mon jumeau. Sortir avec lui ce serait comme faire une sorte… d’inceste ! Et puis de toute façon même si je voulais quelque chose -ce qui n’est absolument pas le cas, ce serait impossible d’abord, et surtout, parce qu’il est gay ; et aussi parce que quand nous avons eu quatorze ans lui et sa famille ont déménagé à Edinbourg, en Europe. Au début on est resté en contact, on s’envoyait des mails tous les jours mais… J’ai arrêté de lui répondre depuis que mes p… depuis l’acci… depuis trois ans.

Et mes autres amis ? Eh bien, cela fait bien longtemps que je ne leur ai pas parler… Je sais que c’est de ma faute si mon monde se réduit aujourd’hui à la fleuriste, le gars qui livre les repas et Frank. Mais je ne peux m’empêcher de penser que tous ces gens n’étaient pas de vrais amis, qu’ils ne tenaient pas réellement à moi. Et cela me rend terriblement triste.
Non, je vous assure, plus aucun ne vient me voir. Mais je ne peux pas leur en vouloir ; c’est moi qui es ai repoussé en premier. Si vous aviez vu la crise que j’ai piquée pendant le… la… alors que tout le monde était là pour me soutenir. J’hurlais sur tout le monde, j’étais prête à tout casser… C’est tellement injuste ce qui leur est arrivé. J’étais devenu hystérique. C’est Frank qui a dû me porter tandis que je me débattais en donnant des coups dans tous les sens. Il m’a isolée et est resté avec moi jusqu’à ce que je sois calmée. Je ne lui ai jamais dit, mais je lui suis reconnaissante d’être resté avec moi. Juste assis l’un à côté de l’autre. Il ne m’a pas jugée alors que mes l’armes n’en finissaient plus de couler le long de mes joues et tremper mes vêtements. Il n’a pas non plus essayé de mon consoler avec des formules débiles et toutes faîtes comme "Ça passera avec le temps", "Tu verras, après ça ira mieux". Il est juste resté près de moi et m’a écouté pleurer.
Oh ! Pardon, je ne devrais pas laisser l’émotion et les larmes venir ainsi. Oui oui ça va, c’est gentil de vous en inquiéter. J’aurais juste besoin d’un mouchoir s’il vous plaît.
Vous pensez qu’ils auraient quand même dû venir me voir après ? Je ne sais pas… Je ne suis pas sûre de la façon dont j’aurais réagi à leur place alors…
Oh, mais si vous avez raison ! Il y a Emily ! Pauvre Emily, je l’ai mise dans le même sac que les autres alors qu’elle a été si gentille avec moi ! Quelle piètre amie je fais.
Bien sûr, je peux vous parler un peu d’elle. C’est une fille géniale, peut-être que vous la connaissez. En tout cas elle gagne à être connu. Je l’ai rencontré… en fait je ne sais même plus comment on est devenu amies. J’ai souvent eu l’impression de la connaitre depuis toujours. On a deux ou trois ans d’écart et je l’ai toujours considérée comme la petite sœur que je n’avais jamais eue. Je la protégeais, on jouait ensemble, on passait des heures et des heures assises sur nos lits à parler de l’école, des garçons, de la vie. On partageait tous nos secrets. Enfin presque… Je n’ai jamais dit à Emily que nous étions une famille de chasseurs. Ni que des créatures immondes peuplaient ce monde. Je ne voulais pas l’effrayer. Après que… mes parents soient… et mon pétage de plomb pendant la cérémonie, c’est la seule à être venu sonner à ma porte. Au début elle venait même tous les jours, mais je l’ai jeté dehors, comme les autres. Au bout de quelques semaines j’ai arrêté de lui répondre, et après quelques mois j’ai demandé à Frank de faire pareil ou de la mettre dehors. Je m’en veux. Je n’aurais jamais dû la traiter comme ça, elle cherchait seulement un moyen de m’aider…
Je… Je ne veux plus parler. De toute façon je pense que vous savez tout ce qu’il y a à savoir sur moi.
On a fini. »

« Ma vie depuis trois ans ? Vous me demandez ce qu’est ma vie depuis trois ans ?! Ça non ! Je ne veux pas en parler. Mais pourquoi vous insistez autant ? J’ai dit NON ! Vous êtes cruel à ce point ? Ne me touchez pas ! C’est bon j’ai compris, pas besoin de le répéter quinze fois. Je me calme et je vais me rasseoir. Donnez-moi juste cinq minutes et un mouchoir. Non, prenez carrément une boîte : on va s’éclater… »
« Très bien. Alors allons-y…
C’est arrivé il y trois ans, comme vous le savez. Mes parents sont deux… pardon, Mes parents étaient deux merveilleuses personnes surentraînées et prêtes à faire face à n’importe quel obstacle, aussi dangereux soit-il. Ils se sont battus et ont tués un nombre non négligeable de créatures démoniaques et méprisables. Ils ont contribué à rendre le monde meilleur en débarrassant la Terre de sorciers maléfiques, vampires assoiffés et autres loups-garous sans remords tous plus dangereux les uns que les autres. Ils étaient les meilleurs chasseurs. Pas seulement les meilleurs du conseil de Fearwood. Juste, les meilleurs. J’en étais certaine. Je le suis toujours. Aurore pourrait vous dire à quels points ils avaient le combat et la justice dans le sang.
Qui est Aurore ? C’est un peu comme ma grande sœur. Elle a quelques années de plus que moi mais fais déjà partie du conseil de la ville depuis un moment. Elle aussi est particulièrement douée. Je dois avouer que je l’admire beaucoup. Elle garde toujours son sang-froid, même dans les pires situations et trouve toujours un plan astucieux, contrairement à moi qui fonce tête baissée… Mes parents l’adoraient, on s’entraînait ensemble parfois. Cela fait longtemps que je ne l’ai pas vu, mais je sais qu’elle est chef du conseil maintenant. Je suis sûre qu’elle se débrouille super bien. C’est un rôle parfait pour elle je trouve. Mes parents le penseraient aussi. Ils seraient fiers d’elle.
Je suis persuadée qu’elle peut devenir presque aussi douée que mes parents. Ils auraient pu vaincre n’importe quel ennemi qui se trouvait sur leur route.
Mais c’est justement sur une putain -pardon- de route qu’ils… qu’ils sont… MORTS !
C’est fou comme la vie peut se montrer ironique et cruel n’est-ce pas ? Deux personnes de trente-huit et quarante-deux ans, en très bonne santé, en excellente condition physique, capable de stopper n’importe qui ; des héros méconnus protégeant la population de créatures extraordinaire et ignoble, qui meurent dans un banal accident de voiture. Je ne peux pas le tolérer. Je ne VEUX pas y croire !

Mes parents m’ont appris à avoir la foi. A garder espoir et à toujours croire en Dieu. Nous allions à l’église tous les dimanches. Mais s’il y a vraiment quelqu’un là-haut, comment a-t-il pu laisser cela se produire ? Dites-le-moi ! Pourquoi a-t-il laissé cela arriver ? Je croyais que Dieu était bon. Je lui en ai terriblement voulu. Je lui en veux encore.
Bien sûr que je savais que mes parents allaient mourir un jour ! Comme vous et moi, comme tout le monde. La mort fait partie de la vie. Mais pas comme ça ! Ils n’avaient pas le droit de partir de cette façon. J’avais toujours cru qu’ils mourraient au combat, dans plusieurs dizaines d’années ; trop vieux pour se battre aussi bien qu’avant mais trop impliqués pour laisser tomber cette guerre millénaire. Oui c’était tout eux, ne rien lâchait. Ils disaient que c’était lorsque la situation semblait perdue que c’était le meilleur moment pour tout retourner et vaincre. Ou bien dans le sommeil de leurs vieux jours, blottis l’un contre l’autre, un sourire aux lèvres, heureux et apaisés.
Mais non. Il a fallu qu’ils meurent dans un banal accident de voiture…

Après ça Frank est resté avec moi. Je n’avais que dix-sept quand je me suis retrouvé… orpheline. J’étais donc dans l’obligation d’avoir un tuteur légal. Il aurait pu partir à ma majorité, mais il squatte toujours ma maison. Qui est-il exactement ?
Il s’appelle Frank Von Jeg.. Von Jaggs.. Ooooh je n’ai jamais su prononcé son nom de famille correctement. Frank Von Jager-Strass. Voilà lentement c’est plus facile. De toute façon je ne sais pas pourquoi je me casse la tête, c’est pas comme si je devais prononcer son nom tous les jours… Bref. D’après ce que j’ai compris, Frank étais le meilleur ami de mon père. Ils seraient rencontrés quand ils étaient jeunes. Je n’ai pas vraiment saisi où, quand et comment. En fait je crois que je ne le connais pas réellement… C’est vrai, il venait chez nous parfois quand j’étais petite, habitait quelque part en Europe je crois, ou peut-être ailleurs, je ne sais plus. Mais avant la… mort de mes parents et son retour, je ne me souvenais même pas de lui. Je crois que sa femme et sa fille sont partis, comme mes parents. Peut-être que c’est pour cela qu’il est resté avec moi. Parce que nous étions tous les deux seuls désormais…
Quoi qu’il en soit ces pertes ne nous aurons pas rapprochées pour autant. En trois ans, c’est à peine si on s’est échangé plus de cinq mots. Au début on a bien essayé de faire des efforts. On se disait bonjour/bonsoir, on mangeait ensemble. Enfin manger est un bien grand mot… On éviter de se regarder dans les yeux en triturant notre nourriture jusqu’à ce que l’un de nous se lève annonçant la fin du repas. Et puis ça s’est dégradé peu à peu… Frank buvait de plus en plus et moi je… Je ne prenais même plus la peine de sortir de ma chambre.
Voilà c’est ça que vous vouliez savoir ! Vous vouliez que je vous dise que je viens de passer trois ans dans ma chambre, allonger sur mon lit à fixer le plafond en mangeant à peine ? Eh bien c’est fait je viens de vous le dire ! Je peux partir maintenant ? »

« Non je ne veux pas parler de ça. Mais je sais que je suis là pour ça ! Je ne suis pas idiote ! Mais je viens de passer plus d’une heure à vous parler de moi, de qui j’étais, de ce que j’avais vécu… Vous ne pouvez pas juste signer ce foutu papier que je me tire d’ici ?!
Non je ne m’arrêterais pas ! Je vais très bien. Je vous promets de ne plus recommencer, ça vous va ? Vous pouvez le signer maintenant ?
Vous savez quoi ? Je vous déteste.
Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? Pourquoi j’ai fait ça ? J’en sais rien voilà ! J’en avais juste marre de tout ! C’était… trop.. c’est tout. Oh ça va tant pis pour les mouchoirs….
Quand est-ce que j’ai commencé à tracer ces lignes sur mes poignets ? Ça me parait évident, non ?
Mais je vais mieux maintenant. Je vous le jure ! Et puis de toute façon après ce qui vient de se passer, je suis sûre Frank aura caché toutes les lames de rasoirs, peut-être même tout ce qui est un tant soit peu tranchant. Je vois votre regard dubitatif, mais je vous assure, j’ai compris la valeur de la vie et… Je crois pas que Frank va bouger alors vous pourrais même lui dire de me surveiller si ça vous rassure.
Mais je ne veux plus en parler. Je sais que j’aurais toujours les cicatrices mon poignet, le long de ma veine, mais pour le moment je voudrais juste rentrer chez moi… S’il vous plaît. »
Derrière l'écran

Ton prénom : Je m'appelle toujours Chloé, ça n'a pas changé Wink

Ton âge :  Lui il a augmenté par contre, j'ai 18 petites années maintenant ! ^^

Pourquoi ce forum ? Parce que je vous adore tous beaucoup beaucoup beaucoup  Câlin tous ensemble
Je suis arrivé là par Ceci est un TC donc ça fait déjà un moment que je suis là Wink

T'as bien lu le règlement ? Alors mets le code de règlement ici : Validé par Nihale !

Quelque chose à redire ?  Mouton arc-en-ciel  Je vous aaaaaiiiiiiiiiiiimmmmeeeeeeuuuuhhh  Coeur (au moins autant que la Nutella  Nutella )

As-tu déjà regardé The Vampire Diaries ou Teen Wolf ? Si oui, à qu'elle saison t'es-tu arrêté ? Toujours pareil, j'ai pas vu Teen Wolf (un jour surement, un jour... x)) Et Vampire Diaries je me suis arrêtée à la saison 4 je crois...

Présence: Mmmmm... J'aimerais vraiment dire 7/7j mais en ce moment avec les cours et tout c'est plus proche du 2-3/7j....


Arrogant-Mischief sur Epicode


Dernière édition par Cassiopée Harmon le Ven 21 Juil - 13:10, édité 8 fois
avatar
Cassiopée Harmon


Alors moi c'est : Juste Cassiopée
On m'appelle aussi : Cléore A. Carew / Adriel Vladislova
Je suis agé(e) de : 20 ans
Je suis : une humaine
Et j'adhère à l'alignement des : chasseurs
Mon métier c'est : Aucun...

Je suis ici depuis le : 20/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassiopée Harmon [Fini]

Message par Lia Marshall le Lun 21 Nov - 21:46

Re re bienvenuuuuuuuuue! Coeur
Je pense que tu commences à connaître la maison x) mais si tu as besoin de quelque chose n'hésite pas à demander Smile

---------------


Merci Sam W !

Spoiler:


Merci Cléore!


Merci Derek!
avatar
Lia Marshall


Alors moi c'est : Lia Marshall
On m'appelle aussi : Isis Conant
Je suis agé(e) de : 17 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : lycéenne

Je suis ici depuis le : 04/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassiopée Harmon [Fini]

Message par Sam Torrance le Lun 21 Nov - 23:33

Rebienvenue à toi ! hâte de lire ta fiche !

---------------



What Kind of Love ?:
avatar
Sam Torrance


Alors moi c'est : Samuel ou Sam c'est parfait aussi
On m'appelle aussi : James A. Holden
Je suis agé(e) de : 30 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Vétérinaire

Je suis ici depuis le : 29/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassiopée Harmon [Fini]

Message par Nihale Salvatore le Mar 22 Nov - 9:48

Bienvenue ! (3ème édition ! ^^)

---------------

Signa, merci Cléore !  :


<3

avatar
Nihale Salvatore


Alors moi c'est : Nihale
On m'appelle aussi : Kelly Jones
Je suis agé(e) de : 319 ans
Je suis : un vampire
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Étudiante en maths ... depuis longtemps !

Je suis ici depuis le : 02/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassiopée Harmon [Fini]

Message par Sébastien Colbung le Mer 23 Nov - 18:16

REBIENVENUUUU  Very Happy

---------------

Je vous écris en   000099

avatar
Sébastien Colbung


Alors moi c'est : Sébastien
On m'appelle aussi : Camélia Mutuan
Je suis agé(e) de : 36
Je suis : un humain
Et j'adhère à l'alignement des : neutres
Mon métier c'est : Vendeur dans un bric-à-brak
Je suis ici depuis le : 24/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassiopée Harmon [Fini]

Message par Paul Conant le Mer 23 Nov - 18:26

Re re bienvenue xp j'ai hâte de lire ta fiche Very Happy

---------------


Il y a beaucoup de moments où l'on ne voudrait qu'une seule chose, appuyer sur pause, arrêter le temps et revivre tous ces moments rien qu'une dernière fois.

Crédit - Joy
avatar
Paul Conant


Alors moi c'est : Paul
On m'appelle aussi : Emily Dawson
Je suis agé(e) de : 20ans
Je suis : un sorcier
Et j'adhère à l'alignement des : neutres
Mon métier c'est : Barman

Je suis ici depuis le : 09/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassiopée Harmon [Fini]

Message par Adelia Braden le Jeu 24 Nov - 12:40

Re bienvenue Smile
avatar
Adelia Braden


Alors moi c'est : Adélia Braden
On m'appelle aussi : aucun
Je suis agé(e) de : 25 ans
Je suis : une humaine
Et j'adhère à l'alignement des : neutres
Mon métier c'est : Professeur d'histoire
Je suis ici depuis le : 02/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassiopée Harmon [Fini]

Message par Cassiopée Harmon le Jeu 24 Nov - 18:36

Merci beaucoup beaucoup les amis !! Ballon en forme de c

---------------


grande iconepetite icone
I want the world to go away
LADY SUR EPICODE
Cassiopée parle en #00cc00
avatar
Cassiopée Harmon


Alors moi c'est : Juste Cassiopée
On m'appelle aussi : Cléore A. Carew / Adriel Vladislova
Je suis agé(e) de : 20 ans
Je suis : une humaine
Et j'adhère à l'alignement des : chasseurs
Mon métier c'est : Aucun...

Je suis ici depuis le : 20/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassiopée Harmon [Fini]

Message par Cassiopée Harmon le Jeu 20 Juil - 19:03

Bon ben... je crois que j'ai (enfin !) fini ma fiche après plusieurs mois...! (je crois que j'ai mis tout ce que je voulais dedans) Pardon pardon pour le retard ><

---------------


grande iconepetite icone
I want the world to go away
LADY SUR EPICODE
Cassiopée parle en #00cc00
avatar
Cassiopée Harmon


Alors moi c'est : Juste Cassiopée
On m'appelle aussi : Cléore A. Carew / Adriel Vladislova
Je suis agé(e) de : 20 ans
Je suis : une humaine
Et j'adhère à l'alignement des : chasseurs
Mon métier c'est : Aucun...

Je suis ici depuis le : 20/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassiopée Harmon [Fini]

Message par Emily Dawson le Jeu 20 Juil - 23:33

Ta fiche est nickel !! Ça m'a pris 30 minutes à tout lire mais la qualité est là donc il n'y avait aucun problème !! Je te pré-valide donc et j'espère que quelqu'un viendra rapidement te valide, j'ai hâte qu'on puisse enfin faire des rp's !! Smile

---------------


Emily parle en #6666ff
avatar
Emily Dawson


Alors moi c'est : Emily
On m'appelle aussi : Paul Conant
Je suis agé(e) de : 18 ans
Je suis : une sorcière
Et j'adhère à l'alignement des : neutres
Mon métier c'est : lycéenne

Je suis ici depuis le : 21/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassiopée Harmon [Fini]

Message par Cassiopée Harmon le Ven 21 Juil - 13:12

Merci !!^^ Ca me fait beaucoup plaisir ! Very Happy (et oui, désolée pour la longueur ><)

---------------


grande iconepetite icone
I want the world to go away
LADY SUR EPICODE
Cassiopée parle en #00cc00
avatar
Cassiopée Harmon


Alors moi c'est : Juste Cassiopée
On m'appelle aussi : Cléore A. Carew / Adriel Vladislova
Je suis agé(e) de : 20 ans
Je suis : une humaine
Et j'adhère à l'alignement des : chasseurs
Mon métier c'est : Aucun...

Je suis ici depuis le : 20/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassiopée Harmon [Fini]

Message par Ayane Dragneel le Ven 21 Juil - 13:15

Hey ! Ai-je besoin de te souhaiter la bienvenue depuis le temps que tu es ici ? Wink

J'ai le plaisir de te dire que tu es validée. Maintenant à toi d'aller recenser ton groupe et ta célébrité. Si tu es un loup garou, dis nous quel est ton rang ici ! Dis nous également quel est ton métier ! N'oublie pas d'aller faire ta fiche de liens qui te permettras de mettre au clair tes liens avec les autres membres et tu n'auras plus qu'à commencer à rp. En faisait une demande de rp par exemple.


Et surtout éclate toi.






---------------

Ayane parle en #cc0066

avatar
Ayane Dragneel


Alors moi c'est : Aya'
Je suis agé(e) de : 102 ans
Je suis : un vampire
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : lycéenne

Je suis ici depuis le : 20/02/2015

http://fearwood--rpg.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassiopée Harmon [Fini]

Message par Cassiopée Harmon le Sam 22 Juil - 5:33

C'est sûre que ça fait un moment maintenant.. X) (Je dirais 2 ans je crois x))
En tout cas merci pour la validation ! Je ferais toutes les "formalités" demain, enfin tout à l'heure x), j'ai hâte de rp avec Cassie ^^
avatar
Cassiopée Harmon


Alors moi c'est : Juste Cassiopée
On m'appelle aussi : Cléore A. Carew / Adriel Vladislova
Je suis agé(e) de : 20 ans
Je suis : une humaine
Et j'adhère à l'alignement des : chasseurs
Mon métier c'est : Aucun...

Je suis ici depuis le : 20/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassiopée Harmon [Fini]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum