Prédestinés ? [ Abby ft Derek ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prédestinés ? [ Abby ft Derek ]

Message par Abby Momsen le Lun 14 Nov - 0:15

Aujourd'hui est un jour comme les autres. D'ailleurs c'est mon jour de repos et je décide d'aller me balader en forêt. C'est pas souvent que je m'y balade. C'est justement la première fois que j'y viens. La dernière fois, je suis juste allée a la rivière. Mais je me sens patraque ce jour. Je ne sais pas si c'est l'effet de la pleine lune ou le simple fait de mes sentiments mais je me sens pas trop. J'avais besoin de certaines plante dans le genre plantain, pulmonaire... Il faut que je refasse mes stocks à la maison car j'arrive a peu près a sec de partout. Je me pensais seule vu le silence qui y régnait lorsqu'un bruit de tire se fit entendre ainsi qu'un hurlement. J'écoutais attentivement lorsqu'une espèce de masse a moitié humaine roula pas loin de moi. Posant mon sac par terre, je me précipitais donc vers la personne qui était roulée en boule. Je posais mes mains sur l'homme face a moi et une décharge électrique me parcouru.. C'est un loup. J'en suis sur. Il tentait de me repousser.

- Hééééééé.... Je m'appelle Abby. Je suis une sorcière et je vais t'aider..

Je soupire un peu et le maintiens a l'épaule pour qu'il cesse de s'agiter. Au même moment, des hommes apparurent

- Eloigne toi jeune fille ! Ceci est pas humain et on va l'exterminer.

- Surement pas ! De que droit ?

- Nous sommes des chasseurs...

Je blêmis et ne fit pas attention à la fin de leur phrase. Merde,merde,merde!!! Bon calme toi ma fille. Réfléchit... Doucement mais avec assurance je me mis devant le loup. J'avançais vers les chasseurs et me mit a réciter.

- Terre est le nom de notre mère a tous. Et moi fille de la Terre je vous ordonne...

Mes bras s'ornèrent de veines noires le vent se leva mes yeux scintillent. Je lève la main en les regardant.

- De retourner en enfer.

Abaissant la main, le corps des chasseurs qui poursuivaient le loup s'affaissent et s'écrase raide. Pâle comme la mort. Je tremble un peu et regarde le jeune brun.

- Bouge pas.. Il te faut des herbes qui vont t'aider à cicatriser plus rapidement. Tu as beau être loup, avec des impactes de balles d'aconit tu vas galérer..

Marchant plus loin, je trouvais enfin de l'achillée mille feuille et en pris quelques feuille que je mâchais vigoureusement. Me rapprochant de lui, je plante mes doigts dans sa chair et retire la balle avec une mine dégoûtée. Je récupère les feuilles et en place un peu de partout sur ses plaies.

- C'est cicatrisant et en cataplasme comme ça, ça va t'aider a arrêter le sang.

Remarquant ensuite qu'il est pas bien habillé, j'attrape mon sac et sort une petite couverture que je lui mets dessus.

- Prends ton temps. Y a personne dans le coin...

Je l'examinait plus en détail. Grand, baraqué, les cheveux bruns, les yeux verts qui exprimaient la souffrance sur l'instant. Un bel homme en soi.

- Comment tu t'appelles ? demandai-je doucement.
avatar
Abby Momsen


Alors moi c'est : Abby Momsen
On m'appelle aussi : Aucun DC
Je suis agé(e) de : 23 ans
Je suis : une sorcière
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Barman ( guitariste/compositrice )

Je suis ici depuis le : 13/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prédestinés ? [ Abby ft Derek ]

Message par Derek S. Hale le Jeu 29 Déc - 18:28

Prédestinés.
Abby & Derek
I'm already dead. Don't I ?

Les coups de revolver résonnent dans ma tête, ils martèlent mon crâne. Pourtant ils ne me touchent même pas, ils fuient dans la nuit, à travers les arbres jusqu'à s'enfoncer dans l'écorce sans jamais m'atteindre. Mais je cours, je cours pour leur échapper. Je courrais pour ma vie et pour ne pas qu'il me retrouve. Mais d'un moment à l'autre, il m'encercle et je passe du prédateur à la proie en un rien de temps. Je me transforme en deux temps trois mouvements et commence à leur grogner dessus en m'abaissant légèrement pour être plus souple sur mes jambes. Les griffes et les crocs aiguisés, je grogne en permanence sur le moindre mouvement qu'ils font. Je suis à l'affût, je n'attends plus que l'un d'eux bouge pour lui déchiqueter la tête. Et voilà qu'un se met dans la tête de m'attaquer, les autres suivent. Une bataille sans merci s'en suit et ils m'amochent beaucoup, mais je parviens tout de même à en attaquer quelques uns pour les mettre à terre et les tuer en faisant en sorte de ne pas les transformer en loup par la suite. Quelqu'un me prendra sûrement pour un dangereux phénomène, un meurtrier, mais j'ai bien trop souffert dans ma vie pour laisser un quelconque autre chasseur en vie. Sauf qu'entre temps, les autres hommes me sautent dessus. Je tente de me débattre en donnant des coups de griffe à l'aveugle, je vois le sang gicler, c'est déjà ça. J'en jette un sur le côté pour pouvoir me débarrasser, me relève, et me remet à courir de plus belle. Sauf qu'au moment où j’atteins une petite lisière, une flèche aveuglante se plante dans l'arbre devant moi et je ne vois plus rien. Je me tiens les yeux, tentant de faire en sorte qu'ils récupèrent plus vite en les cachant. Mais en attendant, un des chasseurs en profite pour me tirer une balle enduite d'aconit dans l'épaule. Mon hurlement déchire l'air et, en plus que l'impact soit puissant, je me prends le pied dans une racine et bascule en arrière en un rien de temps. Je roule, encore et encore, jusqu'à m'arrêter au milieu d'un tas de feuilles humides. Je reste recroqueviller sur moi-même, je ne bouge pas et, sans que je m'en sois rendu compte, mes caractéristiques lupines physiques ont déjà disparues en même temps que l'impact. Je halète, je ne sais pas comment je vais m'en sortir et si c'est la fin pour moi.

Soudain, une main se pose sur moi et je sursaute. Je me retourne et, pensant que c'était un chasseur, je la repousse avec le peu de forces qui me restait. J'étais en total état de choc et je pensais que chaque chose qui croiserait mon regard finirait en charpie. Heureusement, quand je croise ses yeux azur, je me rends bien compte que ce n'est qu'une simple humaine. Enfin je crois... En tout cas, malgré ma méfiance, elle n'a pas l'air méchante et s'approche même de moi en me disant son prénom et en me certifiant qu'elle était une sorcière et qu'elle allait m'aider. Ha, je savais bien qu'elle n'était pas humaine et, si elle m'a dit ça, je suppose qu'elle sait aussi que je suis un loup. Je comprends qu'elle essaye de me mettre en confiance, mais je ne suis pas vraiment dupe et campe tout de même sur mes positions. Le fait qu'elle tente de me contrôler ne me plaît pas et je ne cesse de m'agiter quand elle tient mon épaule. Mais je suis trop faible pour faire quoi que ce soit d'autre...même me relever me semble impossible à faire à ce stade-là. Surpris, je vois de nouveau les chasseurs venir en ma direction et j'essaye désespéramment de reculer pour m'échapper, sauf que je heurte le tronc d'un arbre et ne peux que rester là en tant que spectateur de la mort de cette fille et bientôt de la mienne. J'aimerais lui crier de s'enfuir, mais je sais que c'est déjà la fin. Mais contre toute attente, je l'observe me défendre, se postant devant moi pour me protéger. Ensuite, elle s'avance doucement vers les chasseurs et se met à réciter quelque chose de compréhensible, mais en même temps d'incompréhensible – un truc de sorcière quoi –. Je regarde ses bras être striés de veines noires et ses yeux devenir luisants et scintillants pendant qu'elle continue de réciter sa formule. J'ai à peine le temps de voir ses mains se baisser que les corps des chasseurs ne deviennent que cadavres. C'est carrément flippant. Quand elle me regarde, j'essaye de ne pas faire transparaître ma peur d'elle. J'ai beau être fier et courageux, dans l'état où je suis je pourrais finir comme ces hommes par terre et je dois vous avouer que je n'ai pas vraiment envie de mourir. Mais alors que je fronce les sourcils, elle me demande carrément de ne pas bouger car elle a l'intention de me soigner. Ok, j'aurais vraiment tout vu. Et puis, pourquoi voudrait-elle me sauver ? Moi une créature immonde et monstrueuse rejetée de tous ? Je n'ai pas le temps de réfléchir plus longtemps qu'en un instant elle enfonce sa main dans ma chair meurtrie. Je serre les dents et plisse les yeux. Putain qu'est-ce que ça fait mal ! Comme je ne savais pas vraiment ce qu'elle allait faire, j'ai eu le réflexe d'attraper ses poignets et, sans m'en rendre compte, j'étais en train de les serrer alors qu'elle tentait simplement de m'aider. Je relâche alors mon emprise et elle sort la balle d'aconit de mon corps, lorsque un liquide noirâtre s'échappe de ma plaie. Ça, c'est pas bon. Pas bon de chez pas bon. Je lâche un petit « merde » inaudible avant qu'elle ne tartine mes blessures de ses plantes bizarres. Je ne savais pas ce que c'était, alors j'étais encore plus méfiant que tout à l'heure. Pourtant, je la laissais tout de même faire. Elle me met ensuite carrément une couverture dessus – mais où va le monde bordel ! –. J'en suis ébahi, je n'ose même pas bouger. Mais pendant qu'elle me reluquait, je fronçais de nouveau les sourcils et mes yeux verts plongèrent dans les siens, de beaux yeux bleu ciel. Elle prend soin de moi d'une façon si douce. C'est frustrant, terriblement frustrant. Elle me demande même comment je m'appelle. Je ne réponds pas tout de suite. Et puis au bout de quelques secondes, son regard se fait insistant, alors je me décide enfin à parler.

« - Je m'appelle Derek, répondis-je d'une petite voix blessée. »

Ensuite, je détourne la tête. Je lui ai peut-être un peu fait mal aux poignets tout à l'heure, et pour tout ce qu'elle a fait pour moi, je peux quand même m'excuser. C'est la moindre des choses. Je la regarde que d'un œil, gardant la tête tournée et baissée.

« - Merci et je suis désolé pour tout à l'heure, je ne voulais pas vous faire de mal, prononçais-je en osant même plus la regarder. »

Je ne savais pas pourquoi je la vouvoyais alors qu'elle me tutoyait, simple question de politesse sûrement.
Made by Neon Demon


Dernière édition par Derek S. Hale le Ven 30 Déc - 19:29, édité 1 fois

---------------

Like my mother used to say I'm a predator. But I don't have to be a killer.
avatar
Derek S. Hale


Alors moi c'est : Derek pour faire court.
On m'appelle aussi : Aucun DC
Je suis agé(e) de : 24 ans, et tous ses crocs.
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Jeune professeur d'EPS, en ayant marre de ses élèves.

Je suis ici depuis le : 04/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prédestinés ? [ Abby ft Derek ]

Message par Abby Momsen le Ven 30 Déc - 14:49

Je ne peux m'empêcher de me perdre dans la contemplation de cet être. Je tourne la tête vers les chasseurs en décomposition. J'y suis peut-être allée un peu fort... Ma concentration se porte de nouveau sur le loup.

- Désolée pour les désagréments occasionnés.. Je contrôle pas encore au top ma partie sombre..

J'esquisse un léger sourire.

- Enchanté.. Derek..

Je murmure presque son nom. Je sens qu'il ne fait pas confiance du tout. Je comprends. Avec ce qu'il vient de voir. Parfois, je suis vraiment un monstre. Puis, le jeune homme - plus âgé que moi - adapte une posture étrange. Il garde la tête basse et me présente des excuses. Oh.. Je ne m'attendais à ce qu'il s'excuse, une parfaite inconnue qui arrive comme ça vers toi et qui s'occupe de toi tel une poupée de verre, ça n'arrive pas tout les jours. Mais la plaie que représente les chasseurs pour nous est bien réelle et nous devons nous protéger les uns les autres.

- Ce n'est rien. La rougeur partira rapidement..

Je frotte légèrement mes poignets, rougit par la force supérieur, qui m'a attrapée quelques minutes auparavant. Lui adressant un sourire, je tente néanmoins de lui montrer que je ne suis pas une menace.

- Ta maison est loin ? Parce que je pense que rentrer tout seul dans ton état est dangereux.. Si tu veux je te suit jusqu'à que tu sois en lieu sûr ?


Je souris et me rapproche un peu pour regarder la plaie. Il y à toujours du liquide noir qui coule. Je le touche doucement, tâchant mes doigts pâles, et je malaxe doucement du pouce.

- Ils t'ont pas raté hein.. De vraies brutes dans cette ville..


J'attrape un mouchoir dans ma poche et j'essuie le noir qui coule de sa blessure. Il a le sang blindé d'aconit. Il va souffrir le martyr à se soigner. Puis une ampoule s'allume dans ma tête. Plongeant mon regard dans le sien, je souris et passe mon doigt sur sa joue pour effacer une giclée de sang. Je m'essuie les doigts et je m'assieds dans les feuilles en lâchant un petit soupire. Je sors de mon sac de randonnée, une petite pochette remplis de plantes.

- Il faut que tu fasses infuser ça, soit en bain soit en infusion. Ces plantes t'aideront  éliminer rapidement les toxines de l'aconit.


Je lui lâche un grand sourire.
avatar
Abby Momsen


Alors moi c'est : Abby Momsen
On m'appelle aussi : Aucun DC
Je suis agé(e) de : 23 ans
Je suis : une sorcière
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Barman ( guitariste/compositrice )

Je suis ici depuis le : 13/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prédestinés ? [ Abby ft Derek ]

Message par Derek S. Hale le Jeu 27 Juil - 16:24

Prédestinés.
Abby & Derek

I'm already dead. Don't I ?

Dans ses bois, je ne me sentais pas à l'aise. Au début c'était à cause de la nuit et la présence des chasseurs, maintenant c'est sa présence à elle qui me faisait un peu peur. J'ai beau avoir confiance en moi et une haute estime de moi-même, vue ce qu'elle a fait subir aux hommes qui me poursuivaient, je n'avais pas intérêt à l'embêter avec n'importe quel moyen. Ce qui semble le plus bizarre, c'est qu'elle s'excuse carrément auprès de moi d'avoir bousillé ces mecs. Mes sourcils se froncent quand je regarde l'endroit où elle les a enterré vivants.

« - Tant mieux, ils ne m'embêteront plus. Je suis bien content qu'ils soient morts », maugréais-je, mal luné.

Mais s'ils n'étaient plus de ce monde, c'est parce que je lui devais à elle. Cette sorcière aux pouvoirs étranges et, pour l'instant, de ce que j'en ai vu, pas franchement bénéfiques car si elle avait pu faire ça aux chasseurs, elle pourrait très bien le faire sur moi. La confiance ne régnait pas, ça c'était clair. Pourtant, elle s'autorisait à me sourire comme si nous étions amis. Son « enchanté Derek » me renfrogna encore plus. Il ne fallait pas qu'elle pense que l'on deviendra amis, ça n'arrivera pas. Mais bon, évidemment, il y a une partie de mon cerveau qui me disait de la garder auprès de moi vue les pouvoirs qu'elle possède, et l'autre m'ordonnait de la laisser loin de moi pour ne pas m'attirer des ennuis. Cependant, la seule chose que j'ai réussi à faire, c'est m'excuser comme un faible. En même temps, j'avais serré un peu fort, ça c'est clair. Elle, ça n'avait pas eu l'air de lui faire plus mal que ça, elle m'assura même que la rougeur partirait. Je hochais légèrement la tête, montrant que j'étais d'accord avec elle. Ouais, c'est bon, je ne lui avais pas péter les poignets non plus. Sinon, ça se serait entendu.

Et encore ce sourire qui ne se chasse pas de son visage. J'avais bien compris qu'elle se faisait du soucis pour moi, mais je n'avais pas besoin d'elle pour rentrer chez moi. Elle venait de tuer les chasseurs qui me courraient derrière, alors pourquoi m'inquiéter ? Elle voulait même me suivre jusqu'à chez moi. Non mais bien sûr elle veut pas que je lui paye un resto aussi tant qu'on y est ? Je la fixe, les yeux noirs.

« - Non, ça ira. Je suis assez grand pour rentrer tout seul », lui certifiais-je.

Elle se rapproche pour observer ma blessure. Je baisse aussi les yeux vers elle : du liquide noir s'en échappe. Putain... Mon corps essaye de cicatriser, de rejeter l'aconit dans mon corps mais n'y arrive pas. Je ne sais même pas comment faire à ce stade-là. Si ça arrive jusqu'à mon cœur, je crève. C'est aussi simple que ça. Et je n'ai pas vraiment envie de mourir. Il doit forcément y avoir quelque chose à la maison pour soigner ça... Ah ! Mais qu'est-ce qu'elle fait ?! Elle aurait pu prévenir avant de foutre son pouce dans ma blessure ! Je serre les dents. Elle fait attention mais ça fait quand même mal putain ! Ouais ouais des brutes, moi aussi je suis une brute si je veux alors enlève ton doigt de mon épaule ! lui disait mes yeux en laissant des éclairs. Elle a l'air de s'en foutre complètement puisque elle attrape même un mouchoir pour nettoyer le liquide noirâtre qui s'écoule de ma plaie. Mais elle semble elle aussi avoir compris que ce serait peut-être mes dernières heures. Et pourtant elle sourit, de ce sourire horripilant qui m'énerve mais qui en même temps me fait hérisser les quelques poils de la nuque. Avec tant de délicatesse, elle essuie ma joue avec son doigt, ce qui me surprend un peu sur le moment avant que je ne me rende compte qu'elle n'avait fait que ça depuis tout à l'heure : me prendre pour une espèce de créature incapable de faire quoi que ce soit toute seule. Ça va, je suis pas un enfant ni un papy alors faut qu'elle arrête ça direct. Mais je ne fais rien, je ne fais que la regarder sortir de son petit sac une pochette qui sent les plantes à plein nez. Je tendais la main vers cette petite pochette. Je savais que si je la prenais et que je me barrais avec, ça ne serait pas bien grave. Sauf que ma vue se troubla au moment où je voulais agripper les ficelles avec mes doigts. Je sentis mon bras trembler de haut en bas alors je le reposa. C'était bientôt la fin. Finalement, j'aurais peut-être besoin d'elle plus tôt que prévu. C'est fou comment je suis contradictoire en si peu de temps.

Je ne lui accorda pas le moindre regard et tenta de me relever. Tout mon corps me faisait mal. Je parvins à me hisser sur mes jambes avec plus de difficulté que je ne pensais. Et cette fois, je lui lança un regard. Mes lèvres bougèrent.

« - Accompagnez-moi. Ma maison ne devrait pas être très loin », lui rétorquais-je.

Mon honneur en a pris un coup mais j'essayais surtout de marcher. Putain, j'avais l'impression de marcher sur un sol bougeant à chacun de mes pas. Bon, d'accord, en fait tout tournait autour de moi. Je m'accrochais aux arbres pour avancer, sinon j'allais tomber. J'espérais qu'elle me suivait, parce que dans mon état je n'allais pas tarder à tomber. À chaque pas, je me sentais défaillir. J'avais l'impression de faire du sur place. Ma chute n'allait pas tarder à arriver si je ne hâtais pas la marche.
Made by Neon Demon

---------------

Like my mother used to say I'm a predator. But I don't have to be a killer.
avatar
Derek S. Hale


Alors moi c'est : Derek pour faire court.
On m'appelle aussi : Aucun DC
Je suis agé(e) de : 24 ans, et tous ses crocs.
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Jeune professeur d'EPS, en ayant marre de ses élèves.

Je suis ici depuis le : 04/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prédestinés ? [ Abby ft Derek ]

Message par Abby Momsen le Ven 15 Sep - 17:17

Il me dit qu'il était capable de rentrer tout seul. Je ris un peu en m'occupant de son épaule. Il essaya de se relever.

- Accompagnez-moi. Ma maison ne devrait pas être très loin.

Je me lève, récupère mon sac et mes affaires avant de le suivre. Au bout d'un moment, je m'approche de lui et passe sous son bras, l'appuyant sur moi.

- Appuie toi un peu.  J'ai pas vraiment envie de te voir tomber.

J'enroule mon bras autour de sa taille.

- Guide moi...

J'attends qu'il me dise puis je l'emmène jusque chez lui.

- Sympa la maison...

Nous entrons et je lui demande ou est la cuisine. Je le pose dans le canapé et fonce dans la cuisine prendre un bol, de l'eau chaude et un chiffon. Je fais tremper le sachet dedans et fait infuser en revenant près de lui. Alors je m'assois près de lui, trempe le chiffon dedans et lui en met un peu sur l'épaule en tamponnant. L'eau coule sur la plaie et l'aconit réagit presque immédiatement et sors de la plaie. Je tamponne un peu et le regarde cicatriser.

- Ça va... Tu t'es bien refermé. Garde ça par contre.. Tu peux en boire ça éliminera le reste des toxines.

Attrapant mon sac, je lui donne une nouvelle sacoche de plantes et le regarde.

- Bon bah voilà !  

Je souris et le regarde.

- Je ne sais pas quoi... Faire de plus pour toi... Je ne veux pas t'énerver davantage... Je vois bien les regards assassins que tu me lances...

J'ose un sourire contrit et évite son regards en tortillant mes doigts.

- Je ne vais pas t'importuner plus longtemps

Récupérant mon sac, je me lève et le regarde.

- Au pire, si jamais tu as besoin, je te laisse mon adresse et mon numéro...

J'écris sur un bout de papier qui traines et le laisse sur la table avant de me diriger vers la sortie.

---------------


Abby Momsen
La petite sorcière savait bien qu'elle ne pouvait tomber amoureuse, mais pour elle ça n'avait pas d'importance. Elle ne se posait pas de question... Car elle se moquait des réponses. ©️ Joy
avatar
Abby Momsen


Alors moi c'est : Abby Momsen
On m'appelle aussi : Aucun DC
Je suis agé(e) de : 23 ans
Je suis : une sorcière
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Barman ( guitariste/compositrice )

Je suis ici depuis le : 13/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prédestinés ? [ Abby ft Derek ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum