Une rencontre sous la déesse lunaire [Hope Grey/ Sam Torrance]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une rencontre sous la déesse lunaire [Hope Grey/ Sam Torrance]

Message par Invité le Mer 26 Oct - 13:18

C'était une nuit calme, froide et sublime. La lune était à son apogée dans ses rondeurs, sa lumière douce inondait les ténèbres de la forêt dans laquelle je m'étais aventurée, projetant des ombres tordus et déformés des arbres.

Je soupirai alors que je m'enfonçais de plus en plus au coeur de cette épaisse forêt, j'étais fatiguée et courbaturée, mais je n'avais pas le choix que d'avancée car Ayané avait pris le dessus et si je ne restais pas concentrée et consciente elle aurait tout le loisir de me faire faire ce qui lui chante. Je n'aimais pas perdre le contrôle de mon corps et de ne plus pouvoir décider quoi faire et quoi dire, mais si je restais mentalement présente Ayané restait prudente.

*On va en avoir encore pour longtemps .* Lui demandais-je

Un sourit narquois se dessina sur mon visage, mon corps se stoppa, mes yeux posés sur l'horizon noirci par la nuit.

" Tu peux toujours dormir, je ne te retiens pas."

La voix calme et détendue d'Ayané m'était maintenant familière et pourtant ce soir je la trouvais différente.

*Tu me caches quelques choses ?*

Ayané leva les yeux au ciel avant de reprendre la marche laissant le silence régner à nouveau, puis, au loin le bruit de la rivière nous parvint.

"Nous ne sommes plus très loin, une fois les plantes récupérées, je te promets de te laisser reprendre les commandes pour aller au lit!"

Un nouveau sourire apparut sur mes lèvres, mais celui-ci était détendu. Ayané pouvait apparaître effrayante ou étrange pour certain, mais elle avait un côté que tous les autres ignoraient celui d'une femme protectrice et fidèle.

Mon corps se stoppa et mes yeux balayèrent la rive avant de se poser sur une masse sombre.

*Un animal ?*

"Pas n'importe lequel!" Me répondit-elle "Bonsoir. " Fit-elle à l'attention de l'animal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre sous la déesse lunaire [Hope Grey/ Sam Torrance]

Message par Sam Torrance le Mer 26 Oct - 22:59


Approche je ne mord pas, ou presque.
promenons nous dans les bois, pendant que le loup n’y est pas...

 

Cette nuit c’est la bonne. Cela fait plusieurs semaine que j’enquête sur un couple de chasseur. Des tueurs de surnaturelle sans scrupule, sans âmes, sans la moindre pitié. J’ai étudié avec attention leur mode opératoire, leurs habitudes. Tout est parfait. Une légère excitation me fait dresser les poils sur les bras. Je pars en foret avant que la nuit tombe pour me mettre en place. Hors de question de me transformer en ville, trop risquer. Je prend la voiture pour partir dans une partie reculer et loin de la ville, à un certain point je me gare sur le côté pour finir le reste de ma route à pied. Je suis la piste qui mène à une petite grotte naturelle et abrité, c’est mon point de repère ou je laisse mes affaires les nuits de pleine lune. Je scrute le ciel qui prend des tontes rosé magnifique. L’excitation se fait de plus en plus grande.
Une fois en place je me déshabille et plie mes vêtements soigneusement.

Je sort de la grotte totalement nue les yeux tourné vers le ciel. La lune se lève lentement, magnifique. Je sent son énergie s’immiscer en moi et agir lentement sur les cellules de mon corps. Ma respiration s’accélère de plus en plus et la transformation débute. Je sent mes os craquer et se déformer, je me laisse tomber sur les genoux dans un gémissement de douleur et serre les poings. Mes muscles se déchirent lentement, mes os s’allongent. Je pose les mains au sol, elles se recouvrent graduellement de poils blanc et gris clair, mes ongles se transforment en griffe. La mutation prend forme mon aspect n’a pratiquement plus rien d’humain. je rejette ma tête en arrière et pousse un long hurlement lupin.

Je me sent revivre. L’efficacité de mes sens atteins son paroxysme une fois ma forme louve retrouvé. Avec les années j’ai appris a garder conscience lors de mes transformations ce qui me rend plus apte a penser à la fois comme un loup et comme un homme. Je savoure le contacte des feuilles morte et de la mousse sous mes pattes.
Je me met en route et cours au travers des arbres. Je fonce sur les endroits que j’ai repéré sur le circuit des tueurs. Je ne met pas longtemps à les retrouver avec mon flair. Ils sont si prévisible. Je me tiens embusquer et les observent. Si pitoyable et bientôt mort… Je pousse un hurlement pour les attirer vers moi. Comme je l’avais prévu ils se séparent, les imbéciles, c’est étonnant qu’ils soient encore en vie et en entier.

Je cours et entraîne l’homme à ma suite, une fois débarrasser de lui le reste sera un jeu d’enfant. Ils sont sur mon terrain de jeux c’est presque trop facile. Je ralenti pour être sur qu’il me suive et fait un bond dans un tronc creux pour me cacher et l’attaque par derrière. Je lui brise la nuque d’un simple coup de dents. Aller suivante… Je l’entend qui arrive, je jubile déjà à l’idée de voir ça tête lorsqu’elle va voir son compagnon étendu sur le sol entre mes pattes. Lorsque la jolie rousse arrive je lape le sang qui coule le long de la nuque du chasseur. Elle pousse un cri horrifier et tente de me visé avec son arbalète. Elle tremble trop et ne fait que tirer sur son compagnon. Je m’approche lentement d’elle et dans un bon gracieux je la plaque au sol. Bloquer entre mes pattes puissante elle fond en sanglot et essaye de se dégager. Je lèches les larmes qui inonde son visage. Tu pleurais beaucoup moins sale garce lorsque tu as tué cette famille de loup-garou… une femme enceinte et une fillette de trois ans dans le lot… je plante mes crocs dans sa gorge nue et l’égorge. Le sang macule mon pelage clair.

Je traîne la jeune femme plus loin. Je dévore son corps avec avidité, la faim me ronge douloureusement. Le sang au clair de lune semble noir, sa teinte au reflet rouge me rappelle celle du grenat. Je me délecte de mon repas lorsque j’entends des branches craquer derrière moi. Je tourne la tête légèrement et vois une fille qui m’observe discrètement.

- Bonsoir.

Je grogne pour la maintenir à distance et plante les crocs dans le corps de ce qui reste de la jolie rousse pour la tirer un peu plus loin. Elle est à moi, c’est mon repas personne n’y touche. Mon grondement ne semble pas l’effrayer. Je contourne mon repas et me poste entre lui et la jeune femme. Je gronde en baissant la tête les oreilles rabattu en arrière. Pourquoi elle reste ici celle là ? La plupart des humains normaux aurais fuis devant la vu du corps mutilé ou d’un énorme loup gris clair couvert de sang. Chasseur ? Je gronde plus fort près à bondir toute crocs dehors en cas de geste  suspect.

---------------

What can you do for love ?



What Kind of Love ?:
avatar
Sam Torrance


Alors moi c'est : Samuel ou Sam c'est parfait aussi
On m'appelle aussi : James A. Holden
Je suis agé(e) de : 30 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Vétérinaire

Je suis ici depuis le : 29/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre sous la déesse lunaire [Hope Grey/ Sam Torrance]

Message par Invité le Jeu 27 Oct - 10:07

J'étais terrifiée ! C'était un loup, seigneur  un loup et de plus recouvert de sang. Son pelage d'un blanc éclatant tranchait de manière évidente avec le sang frais qui avait entaché ses poils.

* Ayané qu'est-ce que tu veux dire par par n'importe lequel ? c'est un loup! Je n'ai pas envie de finir en os à ronger. Alors on fait demi-tour! Prends tes plantes et-*

Mais elle ne m'écoute pas et s'accroupit pour être à la même hauteur que le loup. Je pouvais sentir l'odeur du sang tout au tour de nous, mes oreilles n'entendaient même plus le bruit de la rivière pourtant bruyante par la force de son courant.

* Ne me dis pas que tu l'avais prémédité...*

"Tu n'as pas a avoir peur de moi."

*J'espère que tu plaisantes, bien sûr qu'il a intérêt à avoir peur de toi! Si je pouvais je lui dirais de déguerpir aussi loin que possible.*

Ayané fronça des sourcils, je venais apparemment de l'agacer. Son visage se détendit à nouveau et elle tendit la main vers le loup. Sûrement pour l’appâter et je savais qu'elle allait réussir lorsqu'elle habitait mon corps elle dégageait une aura presque animale elle-même.

"Approche, imprègnes-toi et tu verras que je ne suis pas de la lignée des chasseurs, comme ses deux corps sans vie derrière toi."

Je n'arrivais pas à comprendre ce qui se déroulait sous mes yeux, du sang, un loup, des chasseurs. Ayané cherchait à fricoter avec les loups-garous, les anciennes m'avaient parlé des loups et de leurs puissances selon leur origine et la pureté de la lignée. Plus je le voyais et plus je me disais qu'il n'était sûrement pas né ainsi, sa carrure bien que déjà bien imposante n'avait rien à voir avec celle des lignée préservé et pur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre sous la déesse lunaire [Hope Grey/ Sam Torrance]

Message par Sam Torrance le Ven 28 Oct - 9:42


Approche je ne mord pas, ou presque.
promenons nous dans les bois, pendant que le loup n’y est pas...

 

Ma fourrure blanche est hérisser et tout mes muscles sont tendu. Mes yeux sont encré sur la jeune femme. Qu’est ce qu’elle fait seule en foret une nuit de pleine lune ? C’est du suicide surtout dans les environs de Fearwood qui fourmille de mes semblables. Il y a un truc qui cloche avec elle ou alors elle est totalement inconsciente. Les oreilles légèrement rabattues en arrière et la queue ébouriffer en un panache blanc grisonnant je reste consterner par sa présence aussi près de moi.  Elle bouge ! Je plante mes griffes dans le sol près a bondir et grogne de plus belle en dévoilant mes crocs maculer de sang. Qu’est ce qu’elle fait ? Elle d’accroupie ? Je plaque mes oreilles en arrière, méfiant. Cette fille est louche... Elle a de la chance que j’ai déjà commencé mon repas sinon j’aurai été plus agressif et je crois bien que je lui aurai déjà sauter à la gorge.

- Tu n'as pas a avoir peur de moi. Me dit ce petit bout de femme.

Je me lèches les babines, le goût métallique du sang me fait frémir de contentement. Je n’ai pas peur de toi jolie petite brune je suis juste prudent et grandement intrigué. Tu m’as tout l’air d’une jeune fille frêle et innocente avec ton ossature fine et tes grand yeux brun, j’en ai broyer entre mes crocs de plus balaise que toi mais... On ne juge pas un livre à sa couverture. Et le fait que tu n’ai pas peur de moi me dit qu’il y a anguille sous roche.

Elle tend la main dans ma direction et je recule instinctivement de quelques pas. Mes poils se hérisse de plus belle me rendant encore plus imposant que je ne le suis. Qu’est ce qu’elle me fait encore ?

- Approche, imprègnes-toi et tu verras que je ne suis pas de la lignée des chasseurs, comme ses deux corps sans vie derrière toi.

Sa voix est douce et rassurante, presque hypnotique. Je la fixe et tourne légèrement ma tête vers mes proies. Au premier abord je ne bouge pas, j’attends ,je l’observe attentivement avant de me mettre en mouvement. Je ne me dirige pas tout de suite vers la jeune femme, je la contourne et forme un cercle autour d’elle a une distance raisonnable. Je tourne autour d’elle plusieurs fois pour l’observer attentivement, les gouttes de sang qui perlent de mon pelage commence à sécher . Je ralentie le pas, elle ne semble pas armée et ne réagis pas violemment même lorsque je passe dans son dos. Je me positionne devant elle bien droit sur mes pattes. Je plisse les yeux encore septique.

Je m’avance lentement et tend le museau en avant pour flairer la main de la jeune fille. Je m’approche à quelque centimètre et me stop. Je reste sur mes gardes tout en l’observant. Je m’avance un peu plus, ma truffe effleure la main fine et douce de la jeune brune. Je la sent pendant un long moment. Ce n’est pas un chasseur, ça c’est sur… mais il y a un truc qui me chiffonne chez elle… c’est complètement absurde mais j’ai l’impression de sentir deux odeurs. Je penche la tête de coté marquant bien mon intercompréhension. Je plonge mon regard dans celui de cette mystérieuse fille. Mais qu’est ce que tu es toi ? J’avance mon museau d’avantage pour mieux la sentir et le laisse glisser sur la main et l’avant bras tendu devant moi. Ma truffe laisse de petite traîner de sang sur la peau blanche de la femme, je baisse les oreilles coupable lorsque je les vois et les effaces d’un coup de langue.

Je me recule un peu et m’assoie tranquillement en ramenant ma queue devant mes pattes. Bon okay jeune fille tu n’es pas un chasseur, tu n’es pas une louve mais tu n’es pas non plus une simple humaine… Qu’est ce que tu es et surtout qu’est ce que tu me veux ?

---------------

What can you do for love ?



What Kind of Love ?:
avatar
Sam Torrance


Alors moi c'est : Samuel ou Sam c'est parfait aussi
On m'appelle aussi : James A. Holden
Je suis agé(e) de : 30 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Vétérinaire

Je suis ici depuis le : 29/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre sous la déesse lunaire [Hope Grey/ Sam Torrance]

Message par Invité le Ven 28 Oct - 11:13

Alors qu'Ayané parlait à ce loup terrifiant, je percevais des mots lointains comme une conversation dont je n'entendais que les bourdonnements sans comprendre le sens. C'était frustrant, je n'avais pas encore la capacité de lire dans les esprits bien qu'elle, elle puisse.

Je sentais qu'elle mettait une barrière pour me maintenir à l'écart de la conversation qu'elle pourrait avoir avec ce loup. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien lui vouloir ? L'animal se mit à nous tourner autour rapidement d'abord puis ralentis le pas jusqu'à se mettre face à nous quasiment les yeux dans les yeux.

*Ayané pourquoi tu ne me réponds pas! Tu lui veux quoi à cette bête? Et n'essaie pas de m'isolé, c'est mon corps et tu sais que je peux rompre notre pacte à tout moment.*

Elle m'ignora à nouveau tandis que le loup frôla ma peau de sa truffe humide et froide, un frisson me parcourra le corps, mon premier réflexe fut de vouloir ôter mon bras, mais je n'avais pas la force mentale pour le faire. L'animal continua sa prospection et Ayané ne bougea pas se contentant de l'observer, il lécha mon avant-bras là où il avait laissé des traces de sang. Je pouvais sentir mon estomac se retourner, le sang était une chose que j'avais en horreur.

Le loup se recula, puis, se mit en position assise. Et là de manière très claire j'entendis une voix: Bon okay jeune fille tu n’es pas un chasseur, tu n’es pas une louve mais tu n’es pas non plus une simple humaine… Qu’est-ce que tu es et surtout qu’est-ce que tu me veux ?

Le sourire d'Ayané fit apparaître une partie de ma dentition, elle avança d'une main sûre et douce ses doigts sur le pelage du loup.

" Ce que je suis, une sorcière, qui je suis est légèrement plus compliqué. Et ce que je veux est très simple c'est toi, tu as un loup-garou solitaire et puissant. Bien sûre en échange de service rendu je pourrais mettre ma magie à ta disposition."

Mes yeux étaient plongés dans ceux de l'animal, ils étaient magnifiques, le loup en lui-même l'était. Mais j'avoue avoir toujours eut peur de ce côté sauvage et imprévisible, côté qu'Ayané avait également.

*C'était donc ça ton plan . Tu vas te servir de lui comme d'une arme, un pion que tu pourra utiliser à ta guise !*

Elle m'ignora à nouveau et continua sa conversation avec le loup, les lèvres légèrement pincées d'agacement.

"Je te laisse le choix d'accepter ou pas, même si tu refuses il n'y aura aucune représailles. Je tenais à ce que tu le saches."

* Mais bien sûre, tu détestes que l'on te résiste...*

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre sous la déesse lunaire [Hope Grey/ Sam Torrance]

Message par Sam Torrance le Ven 28 Oct - 14:46


Approche je ne mord pas, ou presque.
promenons nous dans les bois, pendant que le loup n’y est pas...

 

Je redresse les oreilles d’un coup lorsqu’elle répond à la question que je formulais à l’aide de mon espris mon esprit à son attention. Je pensais surtout à voix haute je ne m’attendais pas à ce qu’elle me réponde Je me relève et bouge légèrement mes pattes mal à l’aise. Elle peut me comprendre malgré mon apparence de Loup ? Comment est ce que c’est possible ? Le fait qu’elle soit sorcière est-il en cause ?

Quoi qu’il en soit fini les réflexions à voix hautes je reste sur mes gardes. Je l’observe attentivement, elle dit qu’elle me veux moi, ou plutôt le loup en moi et que en échange je pourrais avoir accès à sa magie… ça sent un peu le traquenard cette histoire. Comment un loup pourrais venir en aide à une sorcière ? L’idée général me fait un peut pensé à un pacte avec le Diable Donne moi ton âme et j’exaucerai tout tes vœux les plus cher… Dans mon cas je ne pense pas avoir d’âme mais l’effet est le même et cette situation me fait froid dans le dos.

Mon regard est enfouis dans le sien à la recherche de réponse. La proposition pourrait être alléchante… la magie d’une sorcière à mon service. Encore faut-il savoir quoi en faire. J’ai déjà tout ce que je désire, un boulot, un logement correcte, une bonne santé… L’image d’Erik se forme dans ma tête. Ne soit pas idiot Sam, il n’y a rien que l’on puisse faire pour ça. C’est du ressort de l’amour et j’ai toujours entendu dire que la magie n’y pouvais rien. La magie peut-être mais la sorcellerie… ? Regarde là Samy, elle veux utilisé un loup-garou couvert de sang qu’elle a surpris entrain de se repaître des tripes d’une jeune femme et je ne pense pas que ça soit pour faire de la broderie. A tout les coups elle utilise de la sorcellerie ou de la magie noir. Ne joue pas sur les mots sale cabot !

Mon coté loup veux croire en cette possibilité alors que mon côté humain la rejette peu crédule. Non, Erik c’est moi et moi seul qui doit réglé le problème. C’est vrai que pour le moment tu gère bien tout seul… Il ne t’aime pas et ne fait que t’utiliser lorsqu’il a personne d’autre à mettre dans son lit. Je gronde pour faire taire cette petite voix désagréable qui à le don de s’insinuer dans mon esprit lorsque je suis un loup. C’est pourtant la vérité… je me retourne vers la sorcière. Je n’ai rien a perdre à demander quelques renseignement. De plus elle a précisé que je pouvais refusé. Mais après tout, je n’ai absolument rien a perdre. Je suis comme elle la dit un loup solitaire et sans attache. Je la fixe un moment avant de m’adresser à elle par la pensé.

*Quel genre de service un Loup-Garou pourrait-il accomplir pour une sorcière ? Besoin d’un chien de garde ?* Mon ton est légèrement cynique.

Je me redresse et me rapproche de la sorcière en plissant les yeux légèrement.

*De quoi ta magie est-elle capable ? Et qu’est ce qui te fait croire que j’aurais envie de l’utilisé. Je ne suis qu’un loup sans attache et sans but précis.*

Mon esprit forme inconsciemment l’image d’Erik, mon grand brun à la peau pale et au regard de glace. L’image reste un instant avant de s’évanouir comme un nuage de fumé.

---------------

What can you do for love ?



What Kind of Love ?:
avatar
Sam Torrance


Alors moi c'est : Samuel ou Sam c'est parfait aussi
On m'appelle aussi : James A. Holden
Je suis agé(e) de : 30 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Vétérinaire

Je suis ici depuis le : 29/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre sous la déesse lunaire [Hope Grey/ Sam Torrance]

Message par Invité le Lun 31 Oct - 13:43

Ayané se trouvait toujours face à lui, les yeux dans les yeux et nous pouvions voir son trouble lorsqu'elle répondit à son interrogation. C'était presque "mignon" si on oubliait le sang séché sur son pelage, Ayané était sûrement très loin de le convaincre et je pense que moi aussi à sa place je prendrai mes pattes à mon cou.

J'étais presque certaine que les plantes n'étaient qu'un prétexte pour se retrouver en compagnie de ce loup-garou, tout ceci fait partie d'une machination qu'Ayané à imaginer dans son esprit.

*Je n'ai pas tort n'est-ce pas! Je sais comment tu fonctionnes tu l'oublies parfois, mais l'une comme l'autre nous savons ce que tu penses et ce que tu veux...*

Ayané afficha un sourire satisfait lorsqu'elle capta le regard perplexe du loup, elle se rapprocha un peu plus de lui son museau presque collé à mon nez.

"Mon joli loup, il y a beaucoup de choses que tu pourras faire pour moi, je n'aime pas tellement l'expression chien de garde, mais l'esprit est bien là. Quant au potentiel de ma magie elle est au-delà de ce que tu peux penser."

Ayané fit descendre sa main sur le poitrail de l'animal là où l'on pouvait sentir les battements de son cœur.

"Je peux te dire que tu as une pensée pour une personne dont tu n'arrives pas à oublier l'image... Si ton souhait est qu'il t'appartienne, je pourrais..."

Elle ne prit pas la peine de continuer sa phrase, elle ôta sa main du pelage, puis se leva. Elle contourna le loup et s'approcha du corps d’échiqueté jusqu’à ce que mes chaussures se retrouvent dans le sang.

*Ayané qu'est-ce que tu fais ? Tu ne vas pas lancer de sort, tu sais que les anciennes le verront!*

"Juste une petite démonstration rien de bien méchant." Me chuchota-t-elle.

Elle s'abaissa et recouvrit ses mains du sang de la pauvre humaine, même si elle était une chasseuse j'avais de la compassion. Ayané fit une ligne sur mon visage, du haut de mon front jusqu'à mon menton, elle retourna se positionner à genoux devant le loup dessinant des symboles qui m'étaient entièrement inconnus. Elle posa une main en son centre et l'autre sur le loup.

"Muncul spektrum kasih sayangnya, yang ditawarkan oleh darah ini, saya meminta Anda untuk mematuhi saya."

Une brume blanchâtre se mit à nous entourer, puis quelque chose s'échappa du loup, c'était bleuté. Quand la brume rencontra la lueur bleutée, cette chose commença à prendre forme de manière nette. La silhouette masculine d'un homme, des cheveux courts...

Ayané jeta un oeil au spectre qui venait d'apparaître, sûrement sous sa demande et elle eut un rire court et bref.

"Tu as bon goût en matière d'homme."Dit-elle avant d'ôter ses mains, la projection de l'homme resta encore quelques instants avant de s’effacer progressivement.

"Alors convaincu?"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre sous la déesse lunaire [Hope Grey/ Sam Torrance]

Message par Sam Torrance le Mer 2 Nov - 7:37


Approche je ne mord pas, ou presque.
promenons nous dans les bois, pendant que le loup n’y est pas...

 

La sorcière s’approcha très près de moi. Je ne bouge pas d’un centimètre, en temps normal j’aurai sûrement reculer instinctivement pour me mettre sur la défensive mais cette femme avais piquer ma curiosité. Son regard est très hypnotique, je reste toujours perturbé par son odeur ou plutôt ses odeurs. c’est pas commun ça. Son visage viens frôler le mien, je la regarde intensément. Comme je le pensais elle voudrais utilisé mon coté loup, la raison n’est pas clair mais le plus important pour le moment c’est qu’elle prétend que sa magie à un potentiel incommensurable. Elle glisse sa main sur mon poitrail maculé de sang, mon coeur bat à la chamade. qu’est ce qu’elle fait ?



- Je peux te dire que tu as une pensée pour une personne dont tu n'arrives pas à oublier l'image... Si ton souhait est qu'il t'appartienne, je pourrais…


Mon coeur manque un battement, comment peut-elle le savoir ? Est ce qu’elle vois les images dans ma tête ? Je suis perdu. Bien sur que je souhaite qu’il soit a moi, c’est l’homme que j’aime. Elle ne fini pas sa phrase et se lève.


*Je pourrais quoi ? Reviens !*


Elle me contourne et se place au dessus de ma victime aux cheveux roux. Elle se penche et se barbouille le visage avec le sang rependu un peut partout. Je me retourne vers elle très intriguer. Elle se redresse et reviens vers moi, je la vois s’agenouiller devant moi avec ses marques sanglante sur le visage et je plisse mes yeux couleur de miel. La sorcière se mettre à dessiner des trucs au sol, je ne pourrais pas dire ce que c’est je n’ai jamais rien vu de tel, je suis totalement étranger à la magie. Ses doigts glisse sur les sols et je suis absorber par leur mouvement. Je ne sais pas ce qu’elle fait mais lorsqu’elle termine son dessin elle place une main au centre du dessin et une main sur moi. Je frémis et sent un petit courant électrique me traverser. Elle se met a récité une incantation ou quelque chose du genre dans une langue totalement inconnue et une brume surnaturel vien nous cerner. Mes poils se hérisse, il y a un truc que se passe… je sent mon corps se tendre et chauffer puis une lumière bleu se met a sortir de moi. Je me redresse d’un bond effrayer mais ne rompt pas le contact. Quelque soit cette chose ce n’est pas dangereux, je le sent. La lueur bleu grandi au centre du cercle et commence a prendre forme humaine. Je glapi de surprise, Erik. Mon coeur se serre et je détail cette apparition les yeux brillant. Bel homme, grand aux épaule large et au sourire moqueur, ses yeux se pose sur moi et m’électrise.


- Tu as bon goût en matière d'homme. Me dit la jeune femme brune.


Je ne l’entend presque pas, je suis totalement captivé par l’image devant moi. J’ai l’impression que cela fait des siècles que je ne l’ai pas vu. Et pourtant… Mes yeux d’or ne fixe que cette apparition fantastique, c’est vrai qu’il est vraiment beau avec sa mâchoire carré et ses bras puissant.


*C’est Erik…*


je m’approche doucement pour le toucher mais l’image s’estompe et disparaît. Je regarde dans tout les sens d’un air ahuri.


- Alors convaincu ?


Mes yeux ce pose sur elle presque exorbité, leur intensité proche de l’acier en fusion.


*Ramène le !*


Je veux le revoir, il le faut. Je me rapproche d’elle les yeux grand ouvert et brillant d’émotion. Il est tout ce que je désir, qu’importe le prix. Le revoir comme ça me fait perdre le peu de bon sens qu’il me reste. Mes pulsions animal son plus forte. Au diable ce que l’on attend de moi, être avec la personne que l’on aime exige des sacrifice. Pour Erik je suis près à tout, sans lui je ne suis qu’un loup sans but. Je me lève et fait quelques mètre d’un coté et de l’autre du cercle tout en fixant la jeune femme.Je ne tient pas en place mais il faut que je me calme. j’inspire profondément et essaye de remettre mes idées au clair.


*D’accord je marche.*


Je reviens me posé devant cette femme au visage maculé de sang et qui me promet l’impossible.


*Je veux cet homme… Je veux qu’il m’aime et qu’il soit mien. Tu peux compté sur mes services, je ne te poserais pas de question sur tes motivations c’est ton problème. Mais je veux savoir une dernière chose avant de te donner ma parole… Je veux être sur qu’il ne soit fait aucun mal a Erik. Je ne veux pas que ça soit un pacte à la Stephen King ou je me rend compte que j’ai belle et bien mon homme mais qu’il ne s’agit que d’une coquille vide ou un truc du genre…*


Mes griffes se plante doucement dans le sol à l’idée qu’elle puisse faire du mal à mon amant. 

---------------

What can you do for love ?



What Kind of Love ?:
avatar
Sam Torrance


Alors moi c'est : Samuel ou Sam c'est parfait aussi
On m'appelle aussi : James A. Holden
Je suis agé(e) de : 30 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Vétérinaire

Je suis ici depuis le : 29/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rencontre sous la déesse lunaire [Hope Grey/ Sam Torrance]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum