T'as vraiment une drôle de façon de dire bonsoir au gens toi.[ Sam/ Marisol]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

T'as vraiment une drôle de façon de dire bonsoir au gens toi.[ Sam/ Marisol]

Message par Sam Torrance le Mar 25 Oct - 16:26


Bite me, I like it
J’ai toujours pensé que les Vampires n’aimais pas les loups...

 

Je soupire de fatigue dans les vestiaires de la clinique, je me change en vitesse et sort lentement du bâtiment. Je ferme la porte de la clinique vétérinaire après avoir éteint toute les lumières et récupérer mes affaires. Pas d’animaux en garde pour ce soir, je me permet donc de fermer et de rentrer chez moi. Je garde mon bipeur et ai fait transférer les appels de la clinique sur mon portable en cas d’urgence. Avec les horaires de dingue que j’ai fais ces dernier temps j’ai le droit de souffler un peu. J’ai envie de passer une soirée tranquille chez moi devant un film et un bon verre de vin. La journée à été longue et la nuit est tombé depuis un moment. Je ferme mon manteau et remonte le col, il fait plutôt frais ce soir et une légère brume commence à tomber.

Je rentre a pied sans me presser. Personne ne m’attend chez moi. Je décide de passer par un chemin plus court qui me conduit au travers de ruelle sombre et déserte. Avec la brume en plus j’ai l’impression de me retrouver en plein film d’épouvante, j’en ri. En temps qu’homme je craint moins ce genre d’endroit lugubre en tombé de nuit, de plus je ne suis pas un homme normal, je suis un loup-garou. Je ne craint pas le danger qui plane sur les humains normaux, tel que les agressions ou les vols à main armée. Ma force surhumaine et mes sens très développer m’ont permit de me sortir de toute les situations.

Un film d’horreur pour ce soir ? Nan, j’avais plutôt penser à me regarder les première saison de Salem pour me les remémorer avant la sorti de la dernière saison. Je me fait mon petit plan dans ma tête, composant déjà mon plateau repas lorsque je ralenti un peu jusqu’à m’arrêter totalement . J’ai cru entendre quelque chose. Je  dresse l’oreille. Plus rien. Je regarde autour de moi par de léger coup d’œil et reprend ma route. Penser aux films d’horreur doit me rendre paranoïaque.

Je continue mon chemin en chantonnant « Would You Love A Monsterman » du groupe Lordi et serpente dans les rues. Plus j’avance et plus je me sent observer. Cela en deviens l’imite angoissant. Je m’arrête de nouveau bien décider à savoir qui me suis comme cela, je ne vais pas me laisser importuner plus longtemps. Je Ferme les yeux pour me concentrer sur mes autres sens, l’odorat et l’ouïe. J’inspire profondément et fait le vide. Les odeurs de la villes me gènes un peux mais je sens très nettement quelqu’un qui s’approche à une vitesse folle sur moi profitant de ce moment de faiblesse. J’ouvre les yeux paniqué et fait un bond en arrière mais il est trop tard je ne vois qu’au dernier moment une silhouette blafarde me fondre dessus.

---------------

What can you do for love ?



What Kind of Love ?:
avatar
Sam Torrance


Alors moi c'est : Samuel ou Sam c'est parfait aussi
On m'appelle aussi : James A. Holden
Je suis agé(e) de : 30 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Vétérinaire

Je suis ici depuis le : 29/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: T'as vraiment une drôle de façon de dire bonsoir au gens toi.[ Sam/ Marisol]

Message par Marisol Gautier le Mer 26 Oct - 12:32

J'étais chez moi toute la journée. Mrs Jinkins m'avait préparer du thé, m'a occupée, fait mes cours de broderie.. Voilà j'en passe. Cette petite bonne femme rondouillette aimait tellement s'occuper de moi.. C'était attendrissant venant d'une humaine de s'occuper d'un vampire qui pourrait la tuer en moins de quelques secondes. Ainsi, elle m'avait laissé ma soirée ce qui n'était pas pour me déplaire ! M'habiller de manière normal n'était pas... facile pour une personne venant d'une autre époque. Je me laissais donc tenter par un short mi cuisse avec un t-shirt manche courte simple noire. Seulement j'avais des bottes d'époque victorienne. Je ne peux me résoudre de les laisser au placard et les enfilaient. Je vetis un long manteau a capuche qui descendait à mes chevilles puià je sortis en sautant par dessus la rambarde de mon balcon au grand damne de ma dame. Je ris est partit dans les rues de la ville. Les quartiers chics brillaient de mille feu c'était magnifique.. puis quelques rues plus loin les quartiers mal famés de Fearwood. Les mains dans les poches,  je marchais quand même assez vite. Soudainement,une brûlure vient me chatouiller la gorge. Pas maintenant ! Je filais plus vite dans une ruelle pas loin des commerces dans l'espoir d'y trouver un pauvre sdf qui serait la a crever la dalle. Personne sauf un jeune garçon qui avançait dans la nuit. Tant pis ce serait lui. Je faisais la filature du garçon quand la brûlure se fit plus oppressante. C'était maintenant ou jamais. Grâce à ma vitesse vampirique, je bondis contre le garçon et le plaquais au mur y laissant un souvenir de taille humaine.

- Salut,lachais-je froidement en lui tenant la gorge.

Mes veines vampirique ressortaient et mes yeux bleus avaient disparu pour laisser les yeux noirs en prendre possession.

- Désolée mon gars mais tu es le seul dans le coin. Mauvais endroit mauvais moment.

Je plantais mes crocs dans la carotide et me désaltérer comme il se doit..
avatar
Marisol Gautier


Alors moi c'est : Marisol
On m'appelle aussi : Aucun DC
Je suis agé(e) de : 872 ans
Je suis : un vampire
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Aucun pour l'instant

Je suis ici depuis le : 19/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: T'as vraiment une drôle de façon de dire bonsoir au gens toi.[ Sam/ Marisol]

Message par Sam Torrance le Mer 26 Oct - 20:19


Bite me, I like it
J’ai toujours pensé que les Vampires n’aimais pas les loups...

 

Une force prodigieuse me propulse contre le mur. Je sent mon corps s’encastrer contre la brique. Un humain normal n’aurais sûrement pas tenue le choc. Mon souffle est coupé sous le choque et j’ai vraiment du mal à reprendre mon souffle. Je relève la tête pour voir qui m’agresse avec autant de force et je suis choquer de croiser le regard d’encre d’une jeune femme au teint de porcelaine. Non pas une femme pauvre cloche, une Vampire. Je me maudis à ce moment d’avoir trop bosser ces derniers temps et de ne pas avoir assez dormi. En temps normal je ne me serais jamais laisser piégé aussi facilement.

- Salut.

Sa main est plaquer sur ma gorge et je n’arrive rien a prononcer à par un grognement faible. Comment ça « Salut » ? Tu viens de me propulsé contre un mur et tu m’étrangle à moitié pour me dit salut ? Ma tête me tourne encore. Elle ma à moitié assommer contre ce mur, cela ne m’étonnerai même pas qu’elle m’ait complètement ouvert le crâne.

- Désolée mon gars mais tu es le seul dans le coin. Mauvais endroit mauvais moment. 


Comment ça mais de quoi est ce qu’elle p… Je pousse un grognement bestial lorsqu’elle se penche sur moi et plante ses dents dans mon coup. Mais c’est quoi ce bordel ? Depuis quand les Vampires boivent le sang des Loups ? Je me sent partir à mesure ou mon fluide vital quitte mon corps pour se répandre dans sa gorge. Des petites lumières commencent à danser devant mes yeux et je ne sent plus le bout de mes doigts Alors c’est comme ça que je meure ? C’est vraiment pathétique… Après tout ce que j’ai vécu ? Me faire sucer le sang par une vampire ? Intérieurement je me met à rire tellement c’est pitoyable et grothèsque. Erik serais fière de toi…

Cette petite pique de mon subconscient me réveille un peu. Je n’ai pas dit mon dernier mots. Je ne me laisserais pas tuer si facilement. Je prend une grande inspiration et balance un violent coup de genoux dans l’estomac de la vampire assoiffé pour la décrocher de moi. j’enchaîne avec un coup de tête pour la sonné un peu et l’éloigne de moi par un coup de pied dans le plexus.

Je plaque une main sur ma plaie dans le coup pour essayer d’arrêter le liquide rouge et visqueu de coulé. Je m’éloigne du mur en vitesse. Règle numéro un dans un combat pour sauver ta peau, ne jamais rester aculé à un mur, toujours avoir une porte de sortie.

La tête me tourne un peu mais je garde mes sens en eveille au cas ou elle reviendrai a l’assaut. Je la regarde avec un sourire narquois dessiner sur les lèvres.

- Désolé Miss Sangsue, ma mère m’avais pourtant bien enseigner à ne pas frapper les filles … mais dans ton cas je ne suis pas sur que fille est un adjectif qui te qualifie.

---------------

What can you do for love ?



What Kind of Love ?:
avatar
Sam Torrance


Alors moi c'est : Samuel ou Sam c'est parfait aussi
On m'appelle aussi : James A. Holden
Je suis agé(e) de : 30 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Vétérinaire

Je suis ici depuis le : 29/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: T'as vraiment une drôle de façon de dire bonsoir au gens toi.[ Sam/ Marisol]

Message par Marisol Gautier le Mer 26 Oct - 20:48

Je n'ai pas eu assez de sang. Mais bon tant pis c'est comme ça. L'homme sur qui je venait de prendre une partie de force vital venait de me mettre un coup de genoux a l'estomac qui me fit me plier instinctivement et son coup de tête me fit vriller les nerfs. Durant quelques secondes, des lumières brillèrent dans mes yeux et je secouais la tête. Le contact de l'asphalte sous mes paumes prouvez que je m'étais attaquez à un être surnaturel sinon je ne me serais jamais retrouver par terre. Un liquide coule de mon nez. Je regarde ma jambe ou du sang dégouline sur ma cuisse avant de s'arrêter. Je remet ma cloison nasal en place - car avec un si charmant coup de boule - pensez vous bien que mon nez est pas resté droit. Un petit craquement se fait entendre et je soupire légèrement de "bien-être" va-t-on dire. Je me redresse à nouveau face au jeune homme. Ainsi donc ma victime est un loup garou. Son odeur et le gout de son sang ne peuvent qu'en témoigner. Mes yeux d'un bleu de feu glacial se posèrent sur lui et j'avançais avant de me propulser a quelques centimètres de lui. Ses yeux trahissaient une certaine faiblesse, une peur profondément enfoui dans le cœur et un état second indescriptible. Je ris d'un rire froid quand il parla.

- Je suis pourtant belle et bien une fille. Certes, on pourrait dire que je suis un fossile avec presque 900 ans d'existence dans la poche..

Je glissais mes mains dans mes poches et le regardait d'un air méfiant.

- J'avais faim. Tu es malheureusement la seule personne qui trainait dans ces vieilles rues mal éclairées de ces quartiers mal famés. J'en suis désolée. Espérons au moins que tu ne garderas pas de cicatrices..

Du sang séché imbibait mon menton et avait coulé tout le long de ma gorge jusqu'à l'ouverture de mon t-shirt. Je ne devait pas paraître crédible. Sur aucun point. Comment permettre a un jeune homme de me faire confiance alors que je viens de l'attaquer en pleine rue et que quand je m'attaque aux gens c'est que je n'ai même plus de contrôle sur mon propre esprit ? Difficile. On va essayer en douceur.

- Ça va quand même ?


Je me rapprochais de lui pour pouvoir examiner la morsure. C'est tomber sur lui.. J'en suis totalement contrariée.. D'habitude, des sdf passent a la casserole.. C'est juste dommage qu'ils soit passer dans le coin..
avatar
Marisol Gautier


Alors moi c'est : Marisol
On m'appelle aussi : Aucun DC
Je suis agé(e) de : 872 ans
Je suis : un vampire
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Aucun pour l'instant

Je suis ici depuis le : 19/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: T'as vraiment une drôle de façon de dire bonsoir au gens toi.[ Sam/ Marisol]

Message par Sam Torrance le Jeu 27 Oct - 21:07


Bite me, I like it
J’ai toujours pensé que les Vampires n’aimais pas les loups...

 

La femme sur le sol remis son nez en place dans un craquement dégouttant. Au moins j’espère que ça la calmer et mise en garde sur le fait que si elle veux s’en prendre à moi elle risque d’y laisser quelques plume. Le rire de la vampire me glace le sang et me fait dresser les cheveux sur la tête mais il en faut plus pour m’impressionner. Je reprend peut à peut mes esprit et me met en position de contre attaque. Vas-y ma belle essaye encore de planter tes crocs qu’on rigole un peu. Elle se redresse de manière souple et agile et semble volé jusqu’à moi sans effort. Je fait un bond en arrière et tend un bras en avant pour la maintenir a distance. Je montre les dents et un grondement rauque prend naissance dans le fond de ma gorge.

- Je suis pourtant belle et bien une fille. Certes, on pourrait dire que je suis un fossile avec presque 900 ans d'existence dans la poche.. 

- Chez moi on appel les gens comme toi des sangsues. T’es peut-être bien rouler pour une ancêtre mais je ne suis pas du genre à craquer pour une personne qui a tenter de me tuer.

Une petite voix se mare au fond de moi. Non c’est sur, t’as pas du tout craquer pour un loup-garou qui a tenter de te bouffer… Ta Gueule ! Je fronce les sourcils et me reconcentre sur la vampire en face de moi. Elle se redresse et met ses mains dans les poches de façon nonchalante, elle ne semble pas vouloir m’attaquer mais semble adopté un air méfiant à mon égard. Tu as raison ma belle, ne viens pas trop te frotter à moi tu risquerais de le regretter amèrement, surtout que là j’ai repris pleinement possession de mes moyens et que je sent ma plaie se refermer sous mes doigts.

- J'avais faim. Tu es malheureusement la seule personne qui trainait dans ces vieilles rues mal éclairées de ces quartiers mal famés. J'en suis désolée. Espérons au moins que tu ne garderas pas de cicatrices..

- Et bien la prochaine fois tu réfléchira à deux fois avant d’attaquer quelqu’un. Sinon tu risque de te reprendre un coup de boule… La cicatrice je la garde, petit souvenir pour me rappeler de faire attention en toute circonstance. Tu seras peut-être ravis d’apprendre que tu es le premier vampire à me marquer.

Je me met a rire lorsqu’elle me demande si ça va. Non mais elle est sérieuse ? Elle a oublier que c’est mon sang qui se trouve sur son visage et le long de son coup. Cette vision me révulse un peu. Ce n’est pas la vu du sang qui me gène, ce serai hypocrite de ma part sachant qu’à chaque pleine lune je me délecte de chaire fraîche et que je lape le sang de mes proies avec avidité. Non, la c’est pas pareil. c’est mon sang ! Je n’aime pas du tout l’idée qu’elle ai pu me tuer et la vue de mon fluide vital sur son corps me le rappel comme un coup de griffe en plein visage.

Elle se penche sur moi et je gronde méchamment, je fléchis les genoux près a bondir. Je n’ai aucune confiance en cette femme. Je ne suis pas encore près à la laisser approcher. Mes sens me disent pourtant qu’elle n’est plus agressive et qu’il ne se dégage d’elle aucune animosité. L’habitude des mauvaise situation et de mes affrontements passer mon appris à ne jamais sous estimer son adversaire et de baisser la garde.
Je la fixe intensément tout en laissant une main entre elle et moi pour lui signifier de ne pas s’approcher. Je me redresse légèrement et tourne la tête pour lui montrer mon coup tout en la gardant en vu du coin des yeux. La morsure est déjà cicatriser et a peine visible.

- Tu vois ? Pas de quoi s’inquiète je ne suis pas qu’un simple humain.

Je la fixe de nouveau droit dans les yeux. Je n’ai pas une grande connaissance des vampires mais je sais qu’elle n’a pas eu assez de sang pour ce soir. Je baisse légèrement mon bras mais garde une position défensive.

- Tu n’es pas rassasier… quels son tes plans pour la soirée ?

J’espère que ses plans ne consistes pas a me vider de mon sang car j’ai une bien meilleur idée qui me viens en tête. Je souris, ça c’est une idée pas mal du tout. Je sauve ma peau et je me débarrasse de gêneurs. Je fait une pierre deux coups !

- Si tu n’en à aucun je peux te proposé quelque chose. Mais je te préviens ce n’est pas de la nourriture facile...


---------------

What can you do for love ?



What Kind of Love ?:
avatar
Sam Torrance


Alors moi c'est : Samuel ou Sam c'est parfait aussi
On m'appelle aussi : James A. Holden
Je suis agé(e) de : 30 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Vétérinaire

Je suis ici depuis le : 29/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: T'as vraiment une drôle de façon de dire bonsoir au gens toi.[ Sam/ Marisol]

Message par Marisol Gautier le Mar 1 Nov - 15:17

- Je n'aime pas le fait que vous nous appelez sangsue et que vous nous mettez dans le même sac que toute les enflures de notre espèces.

Je le regarde et voit sa peau cicatriser. Je souris rassurée qu'au moins il puisse cicatriser vite.

- Je suis pas fière d'être le premier vampire à t'avoir mordu. J'suis pas vraiment fière de m'attaquer aux gens. Mais c'est comme ça c'est dans ma nature...

Le fait que maintenant il se méfie de moi n'est pas vraiment ce que j'aurais aimé  mais c'est comme ça. Alors je mis les mains dans mes poches et pris une attitude désinvolte.

- Je sais que tu n'est pas un simple humain. Je l'ai senti lorsque j'ai bu sur toi..

Il abattit sa posture et je souris un peu. Mes plans pour la soirée. Je comptais me balader dans les rues à la recherche d'un humain. Que je puisse boire un bon coup. Je grogne un peu.

- Je n'ai rien de prévu..


Je le regarde et fixe ses yeux méfiante.

- Que propose tu ?
avatar
Marisol Gautier


Alors moi c'est : Marisol
On m'appelle aussi : Aucun DC
Je suis agé(e) de : 872 ans
Je suis : un vampire
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Aucun pour l'instant

Je suis ici depuis le : 19/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: T'as vraiment une drôle de façon de dire bonsoir au gens toi.[ Sam/ Marisol]

Message par Sam Torrance le Jeu 3 Nov - 10:36


Bite me, I like it
J’ai toujours pensé que les Vampires n’aimais pas les loups...

 

Je m’approche doucement de la vampire, maintenant que je suis remis et en alerte je ne craint plus rien. Je m’approche donc sans crainte et m’autorise même à rentrer dans la zone de sécurité c’est a dire me retrouvé a porté de main de la femme qui me fait face. Je la détaille de haut en bas tout en réfléchissant. C’est vrai que mis a par le sang qui la macule elle pourrais être jolie. Une brune à la peau pale et aux yeux clair ? Tu te fou de ma gueule Torrance, ça te rappel pas quelqu’un ? La voix d’Erik résonne dans ma tête et je la chasse en fermant les yeux avec insistance. J’inspire profondément et retourne mon regard sur la femme qui ma agresser quelques instant plus tôt.
- Je vais faire un effort pour ne plus utilisé se terme alors…
J’éprouve toujours un certain malaise et un léger picotement dans le cou lorsque elle évoque le fait qu’elle a su que je n’étais pas humain en buvant mon sang. Je m’éloigne un peu et fait quelques pas dans la ruelle sombre. Je réfléchi a un plan d’attaque pour ce soir et séléctionne mentalement les personne qui pourraient convenir pour cette nuit. Quitte a en tuer un se soir autant le choisir bien. Et puis comme je ne suis pas sous ma forme il faut que je fasse plus attention. Hors de question de simplement lui donner une adresse et la laisser filer comme ça. Je veux y aller aussi, je veux voir et participé si possible.
- Lorsque je suis sous ma forme surnaturelle et que j’ai besoin de tuer et de me nourrir je chasse un type de proie particulière… Cela me permet d’épargner des innocents et de faire un peu de ménage dans notre monde. J’en ai déjà repérer plusieurs en ville. Si tu veux tuer sans avoir trop de remord je peux te conduire jusqu’a l’un d’entre eux…
Je souris et penche la tête sur le coté amusé. Je pense que ça peut nous faire une soirée sympa. Le fait que je lui offre une de mes proies est une sorte de geste courtois pour signifié que je lui pardonne le fait qu’elle ai voulu me tuer. Je sais mieux que personne que les pulsions de nos part surnaturel son difficile à canalisé. Je la regarde avec défi, je suis sur que cette partie de chasse peut l’amusé. C’est beaucoup plus jouissif de traquer une proie qui nous traque, l’enjeu est beaucoup plus grand et l’issue moins certaine. Quitte a tuer autant rendre ça un peut plus pimenté. 
- Mais je te préviens ça risque d’être plus sportif que de t’en prendre a de pauvre SDF…
Je m’approche très près de la vampire et plonge mon regard dans le siens.
-Est ce que tu as déjà goutté aux chasseurs ? Ils pullulent en ville alors je peux bien t’en laisser quelques uns… en gage d’amitié.

---------------

What can you do for love ?



What Kind of Love ?:
avatar
Sam Torrance


Alors moi c'est : Samuel ou Sam c'est parfait aussi
On m'appelle aussi : James A. Holden
Je suis agé(e) de : 30 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Vétérinaire

Je suis ici depuis le : 29/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: T'as vraiment une drôle de façon de dire bonsoir au gens toi.[ Sam/ Marisol]

Message par Marisol Gautier le Ven 4 Nov - 12:17

Il se rapprocha de moi et je le fixais sans bouger. Le jeune loup se mit à m'a porté et je ne bougeais pas d'un poil hormis mes yeux qui le détaillait de haut en bas.

- Ce serait gentil de ta part..

Je l'observe tourner dans la ruelle et essaie de déchiffrer ses pensées. Le sang que j'ai bu sur lui me tourne la tête et je tangue légèrement sur mes jambes. Je ferme mes yeux avant de constater que c'est une mauvaise idée.

- Je n'ai pas de remords a chaque fois que je tue quelqu'un. Des fois c'est tellement mérité. De rendre la justice crédible...


J'arque les sourcils et le regarde avec suspicion. Pourquoi ferait-il une chose pareil ? Partager ses proies avec une vampire  qui plus est une qui vient de l'attaquer. Je passe en revue mainte possibilité dans ma tête. Je plongeais moi aussi mon regard dans le sien alors qu'il s'approchait.

- Un chasseur ?.. Ça pourrait être tentant...

Je fis mine de réfléchir mais l'idée m'emballe déjà.
avatar
Marisol Gautier


Alors moi c'est : Marisol
On m'appelle aussi : Aucun DC
Je suis agé(e) de : 872 ans
Je suis : un vampire
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Aucun pour l'instant

Je suis ici depuis le : 19/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: T'as vraiment une drôle de façon de dire bonsoir au gens toi.[ Sam/ Marisol]

Message par Sam Torrance le Lun 14 Nov - 1:23


Bite me, I like it
J’ai toujours pensé que les Vampires n’aimais pas les loups...

 

Je sent qu’elle ne me fait pas totalement confiance, c’est tout à fait normal, moi non plus je ne lui fait pas confiance. Après tout elle a bien essayer de me tuer pas plus tard qu’il y a dix minute. Et puis je pense que ça doit être quelque chose de génétique, les vampires et les loup-garou on un courant électrique entre eux. Nos gènes nous repoussent et nous attirent. Deux des plus grand prédateur que l’humanité ai connus. L’idée de me lié pour une chasse avec un vampire m’amuse. J’image sans difficulté la mine dégoutté du loup qui à fait de moi ce que je suis aujourd’hui et qui ma tout appris, cette image ça me pousse encore plus à accomplir cette tache main dans la main avec la femme devant moi. Je souris à cette femme au teint de porcelaine, de façon amical et rassurante pour la conforter dans l’idée que ce n’est pas un piège. Je n’ai aucun intérêt à la piéger. Je n’ai rien contre les vampires, je ne les apprécient pas plus que ça mais de la à vouloir leur tendre des pièges… Non quand même.

- Tuer quelqu’un qui le mérite est toujours juste… qui mérite mieux de mourir qu’un chasseur ? Ils tuent les nôtres par centaine sans distinction entre les bon et les mauvais, ils tuent les femmes et les enfants sans aucune considération…


Je la vois réfléchir mais au fond je sais qu’elle est comme moi. Elle aussi à la tuerie dans le sang, c’est normal, nous sommes des créatures de la nuit, la part d’ombre de chaque hommes, c’est dans notre nature de donner la mort. Elle ne va pas résisté à l’envie de se nourrir ce soir et l’idée que se soit d’un chasseur doit lui plaire. Je penche ma tête légèrement sur le coté. Voyons voir qui est ce que je pourrais lui donner ? Je fronce légèrement les sourcils et me mord la lèvre plonger dans ma réflexion.


- Homme ou femme ? Le chasseur je veux dire. Tu as une préférence ?


J’attends sa réponse et tourne le dos à la vampire en lui faisant signe de me suivre. Je sais ou l’emmener. L’idée de lui tourné le dos ne m’effraie pas plus que ça. Je sais qu’elle ne va pas m’attaquer, elle n’en aurais pas l’intérêt, on finirais encore par ce battre ce qui ne serais pas très bénéfique pour elle compte tenue du fait que je la conduit justement à un future repas.Je regarde mes mains et sort mes griffes de loup. Ce n’est pas la pleine lune je n’aurais pas toute ma force mais hors de question que je reste à la regarder sans rien faire. Tuer des chasseur est devenue pour moi une véritable addiction. Il y en a qui fume ou d’autre qui se drogue lorsqu’ils ont une mauvaise passe, moi je tue des chasseurs. Je me rassure en me disant que grâce au vie de chasseur prise je sauve celle de surnaturel. Mais au fond de moi je sais que l’appel du sang est bien là et que si ce n’était pas des chasseur, d’autre personnes passerais entre mes griffes.

---------------

What can you do for love ?



What Kind of Love ?:
avatar
Sam Torrance


Alors moi c'est : Samuel ou Sam c'est parfait aussi
On m'appelle aussi : James A. Holden
Je suis agé(e) de : 30 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Vétérinaire

Je suis ici depuis le : 29/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: T'as vraiment une drôle de façon de dire bonsoir au gens toi.[ Sam/ Marisol]

Message par Marisol Gautier le Dim 22 Jan - 22:03

- Je n'ai pas de préférence pour la chasse, il me suffit de sentir un repas assez tonique, comme toi, j'aime le nerveux.; Le sauvage.. Cela a meilleur goût !

Je souris rêveuse et regarde le jeune loup qui penche la tête en se mordant les lèvres. Il réfléchit à une proie. Je le sent. Je lui souris un peu en le regardant. Il est prêt pour une chasse, avec moi. C'est plutôt rare mais j'aime l'idée de m'allier avec  un loup garou pour déchirer un chasseur. Il me tourne le dos et je le suit en étant à ses côtés tout en observant les ruelles. Ce qui me pousse a lui faire confiance ? Aucune idée. Mais je me sent légèrement mal à l'aise du fait de l'avoir attaqué alors qu'il ne méritait en aucun cas que je lui saute à la gorge.

Cela me rappelle une chasse, il y a, à peu près, une centaine d'années où, je marchais dans des ruelles sombres semblables a celle-ci, avec une amie pour rentrer chez moi. Elle allait passer la nuit avec moi et elle était humaine, ayant un peu forcée sur l'eau de vie. On marchait et je l'a surveillait du coin de l'oeil quand un autre vampire nous a attaquées. J'ai pas compris tout de suite ce qu'il se passait avant qu'il fonde sur nous et attrape mon amie avant de lui trancher la carotide. On s'est battus. Assez longtemps pour que j'emporte la bataille en y laissant quelques morceaux de chair et quelques litres de sang. Perdre deux litres pour venger une amie. Qui ne reviendrait pas avec la carotide sectionnée.

- Gabrielle.. je murmure en marchant derrière le loup.

Je secoue la tête et soupire en le suivant toujours malgré la pluie qui commence à tomber. Mes chevaux s'imprègnent et se colle à mon visage tandis que ma peau blafarde ressort lorsque je passe sous un lampadaire de la rue. Mes yeux sont assez foncés comparés à mes bleus à cause de mon envie de sang et les veines se laissent légèrement entrevoir. Je met un petit coup de chaussure dans un caillou du trottoir et il part dans le poteau en y faisant un trou.

- Ah euh...

Je regarde le jeune homme.

- Désolée j'ai pas fait attention.. Au fait, je m'appelle Marisol..

Je pense qu'il serait bon aussi de faire connaissance étant donné que nous allions partager une chasse. Que la fête commence..

---------------

I’m a devil with an angel face
Eternity without love is my jail
avatar
Marisol Gautier


Alors moi c'est : Marisol
On m'appelle aussi : Aucun DC
Je suis agé(e) de : 872 ans
Je suis : un vampire
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Aucun pour l'instant

Je suis ici depuis le : 19/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: T'as vraiment une drôle de façon de dire bonsoir au gens toi.[ Sam/ Marisol]

Message par Sam Torrance le Mer 17 Mai - 12:13


Taste the flesh
J’ai toujours pensé que les Vampires n’aimais pas les loups...




Je hausse un sourcil en regardant la vampire. Ces créatures hypnotique me file toujours la chaire de poule, ça doit être génétique, les chiens ne s’amusent pas avec les chats. Je n’arrive pas à savoir ce qu’elle a derrière la tête lors qu’elle dit qu’elle aime le sauvage comme moi. Hey la sangsue essaye de me faire du charme où quoi ? Aucun moyen de deviner ce que les enfants de la nuit on dans la tête, ils sont indéchiffrable.

On avance dans les ruelles, mes sens aux aguets. On est encore loin de la pleine lune ma force lupine n’est pas au top je ne pourrais donc pas envisagé une confrontation frontal avec la vampire si elle essaye de me chopper par surprise, mais je peux toujours fuir en un éclaire. Mon esprit ébauche des plans de secoure au cas où ça tournerais mal pour moi. Je suis débrouillard, j’ai su me tiré de situation catastrophique et frôlé plusieurs fois la mort. Je ne suis plus à ça prêt…

- Tu es pathétique.

Je frémis légèrement en entendant la voix mais me contrôle, il n’est pas là je le sais. Je commence à être habitué aux apparition de mon amant qui aime venir torturer mon esprit dans les moments ou j’ai besoin de me concentrer.

- Non mais regarde toi le chiot… Toi et une vampire, main dans la patte pour dézinguer un chasseur… Tu me fais honte. Jamais un loup ne partage ses proies !

Je montre les dents mais me concentre sur ma route. Je le vois posé de façon nonchalante contre un poteau, son regard me brûle et ma tête me fait mal. Bordel je n’arrive même plus à me concentrer sur le vampire dans mon dos. La voix d’Erik claque comme un fouet, me rabaisse, me fait mal, déchire mon âme en petit lambeau avant de se faire dévoré par le grand méchant loup.

La vision est interrompue d’un coup par un projectile qui claque et viens s’écraser en plein sur Erik qui disparaît comme un écran de fumé. Je papillonne des yeux avant de me retourner vers la vampire qui s’excuse.

Mes mots de tête sont partie en même temps que la présence oppressante d’Erik dans mon esprit malade et ça me fait un bien fou. Cet homme va me tuer. c’est une certitude, un point fixe, une fatalité qui s’exhaussera à la fin. Quand ? Je ne sais pas. Ça peut-être dans des semaines des mois ou des années, quoi qu’il en soit mon destin est déjà tout tracé et ce n’est pas cette vielle femme dans un corps de poupée qui va le changer.

- Il n’y a pas de mal. Reste juste silencieuse on approche…

Je reprend ma route avant d’ajouter.

- Moi c’est Samuel.

Je ne sais pas pourquoi je me présente. Peut-être ma bonne éducation inculqué par ma mère qui ma toujours dit de me présenté en retour quand quelqu’un me dit son nom. Je ne sais pas. Je n’ai aucune envie de tisser des liens avec des vampires. J’ai déjà eu des aventures avec certains d’entre eu mais ma vie privé est déjà assez en chantier pour rajouter de nouvelles équation aussi torride soit elles… Je me remémore des passages plutôt chaud avec des vampires, il faut dire qu’en plusieurs siècles ils ont su acquérir des connaissance approfondit du sujet.

Tu t’égare Torrance, on se concentre sur le problème actuelle et on arrête de fantasmer !

Je tourne au coin d’une rue et on arrive dans un quartier endormi aux maisons assez espacé. Je fais signe à la femme de ne pas faire de bruit. On arrive devant une maison et les poils de ma nuque se hérisse. Sa sent la mort… Je sent l’odeur de frère loup qui ont été assassiné, les fumier en on fait des trophées. Je ferme les yeux et inspire a fond. Trois personne dans la maison, je les sens… ça va être sportif de les attaquer sur leur territoire, c’est fun. Si on ne joue pas un peux avec la mort où est le plaisir de la vie ?

Je regarde la vampire un instant.

- Un couple et leur enfant. Famille de chasseur. Ils ont tuer une famille de sorcier il y a peu… ils ont même fait brûler le bébé de 10 mois. Œil pour œil…

Je réfléchit à un truc et lève les yeux au ciel.

- Ah oui c’est vrai… Les vampires ne peuvent pas entrée dans une maison sans y être invité.

Je retire ma veste et la lui tend.

- Ne bouge pas je vais les faire sortir de la.

Je retire mes vêtement sans aucune gêne, les loups ne sont pas tellement du genre pudique, et puis je n’ai rien à caché, ni mon corps musclé, ni mes nombreuses cicatrice. Une fois entièrement nu et mes vêtement soigneusement plier sur une barrière je me retourne vers la "jeune" femme au regard troublant.

- Dès que je serais sorti, les chasseurs vont me suivre et sortir également, je vais m'éloigner et ils vont se séparer. Ne t'occupe pas de moi, neutralise celui qui ne me poursuivra pas, ils ne doivent pas appeler du renfort et surtout...  amuse toi

Je lui fait un clin d’œil avant de me retourner face à la maison. Je ferme les yeux et réveille le loup en moi, endormi juste sous la surface de ma peau. Je le sent qui gronde, s’étire et grimpe vers l’extérieur. Lorsque j’ouvre mes yeux, les iris sont devenue doré. Mon corps se déforme et se recouvre d’une fourrure blanche aux reflet d’argent liquide. Je me retiens de pousser mon hurlement libérateur qui aurai tôt fait d’alerter le voisinage me contentant de faire claquer ma mâchoire puissante.

Je jette un regard à la femme à côté de moi avant de sauter par dessus la clôture. J’avance d’un pas lent vérifiant où je met mes pattes jusqu’au porche. Je sent mes coussinet brûler. C’est chiens lavent le bois du perron à l’acconit. Je retient un grognement, me ramasse sur moi même et bondi sur le toi du porche ce qui me donne accès au première étage. Je regarde les différentes fenêtre et… Bingo. Je passe par la fenêtre en la brisant. Puis en un éclaire viens chopper le gosse par la jambe et se met à hurler. Les humains sont sensible à la perturbation lier au facteur émotionnel.

Je tire le petit jusqu’à la fenêtre et saute avec lui. J’entends les parents paniquer et se précipiter vers la chambre. Trop tard je suis sorti avec le marmot qui braille. Je le tiens fermement et serre les dents jusqu’à lui briser un genou ce qui est capitale pour la suite du plan. Arrivé au milieu du jardin j’entends une balle de silencieux claqué, je lâche ma proie et prend la fuite. Je cours me réfugier dans les buissons. Le père me poursuit et la mère se précipite sur le petit incapable de marcher.

Maintenant c’est à Vampirella de jouer. Je vais essayer de ne pas tuer le père pour qu’elle puisse s’en abreuver également, mais je ne promet rien. Le loup en moi vois sont appétit décuplé par le goût du sang dans sa gueule et des cris qui l’entour.



---------------

What can you do for love ?



What Kind of Love ?:
avatar
Sam Torrance


Alors moi c'est : Samuel ou Sam c'est parfait aussi
On m'appelle aussi : James A. Holden
Je suis agé(e) de : 30 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Vétérinaire

Je suis ici depuis le : 29/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: T'as vraiment une drôle de façon de dire bonsoir au gens toi.[ Sam/ Marisol]

Message par Marisol Gautier le Jeu 15 Juin - 14:16

Je marche lentement derrière lui et l'observe. On dirait qu'il a des soucis dans sa petite tête. Je ressens ses émotions. Par rapport à lui, mon corps est une éponge . J'absorbe les ressentis. Il a des problèmes de coeur. Le caillou l'a surpris et il me dit de plus faire de bruit car nous approchons. Je sens toutes ses émotions qui se mélangent et ça me perturbe. Nous, vampires, sommes des éponges à sentiments. Mes pas ne font plus aucun bruit alors que le loup devant moi à l'air assez confiant. Je le regarde tandis qu'il m'explique qu'ils ont tués un bébé de dix mois. C'est assez cruel. Un sorcier peut vivre sans avoir connaissance de son héritage.

- Tu m'excuseras, je n'ai pas choisit à être un vampire.

Mon commentaire claque l'air malgré ma voix calme. J'attrape sa veste et ses vêtements après qu'il se soit mis nu. Mon regarde se pose sur son anatomie. Il a pas mal de cicatrices. Ma vitesse s'accroît et je planque ses vêtements dans un buisson pour pas que les prochaines personne qui passeraient dans le coin trouve ça douteux. Des vêtements sur une barrière...

- Bien sûr, toi aussi !

Sous mon regard, le jeune loup se transforme et son pelage ressemble à la lune. Troublant. Mais magnifiquement beau. On dirait un paysage brumeux où l'on pourrait se perdre si on ne sait pas où on se trouvent. Je passe ma main dans son pelage avant qu'il saute la clôture. Un sourire se dessine sur mon visage. Il est tout doux. Mes yeux ne le lâche pas tandis qu'il saute sur le porche. Même de loin, j'ai ressenti qu'il avait mal. J'attends à l'extérieur alors que je le vois rentrer par une fenêtre. Le bruit de verre briser résonne dans le creux de mon oreille et mon instinct se déclenche. Mon regard s'éclaire face au rayon lunaire avant de devenir complètement noirs. Mes veines apparaissent ainsi que mes canines de bon petit vampire. C'est parti ! Un hurlement déchire l'air paisible de la nuit. Le craquement de l'os de la jambe du môme excite mes sens vampiriques. Je vois Sam qui part rapidement vers la forêt avec le père à ses trousses.J'entends la femme parler à l'enfant en pleurant. Mon allure se modifie, je suis plus fluide dans mes mouvements. La mère se retourne lorsqu'elle sent que je suis trop près. Mais trop tard. Je l'attrape par le bras et plaque ma main sur sa bouche pour pas qu'elle hurle. Elle prends de la veine de vénus, je le sens. Mon regard écrase le sien et je sourit froidement.

- Chacun son tour ma jolie, vous massacrez l'un des nôtres, on bousille l'un des vôtres.


Mes crocs se plantent dans sa gorge et je la voit jeter un regard apeuré à son gosse. J'enlève mes crocs et lui craque le cou dans un décrochement horrible. Le gamin hurle et je m'accroupis face à lui en plongeant mon regard dans le sien. Mes pupilles se dilatent et je souris.

- Arrête de crier maintenant. Tu vas oublier ce que tu as vu, tu te souviendras de rien...

j'étais trop occupée par l'hypnose de l'enfant pour entendre le père revenir après avoir entendu l'enfant hurler. Le déclique de l'arme me rappelle mais je n'esquive pas trois balles. L'impact aussi proche me fait basculer en arrière et l'homme se jette sur moi. Les balles m'ont touché à l'épaule, dans le thorax et dans l'estomac. Ça lance, c'est désagréable. Je brise les poignets de l'homme et me traine aussi loin que possible d'eux. Seulement, le père me rattrape. Louloup chéri, tu as raté ton coup...

---------------

I’m a devil with an angel face
Eternity without love is my jail
avatar
Marisol Gautier


Alors moi c'est : Marisol
On m'appelle aussi : Aucun DC
Je suis agé(e) de : 872 ans
Je suis : un vampire
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Aucun pour l'instant

Je suis ici depuis le : 19/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: T'as vraiment une drôle de façon de dire bonsoir au gens toi.[ Sam/ Marisol]

Message par Sam Torrance le Jeu 15 Juin - 22:31


Taste the flesh
J’ai toujours pensé que les Vampires n’aimais pas les loups...




Je cours à couvert l’homme sur mes talons, je prends garde à toujours rester à bonne distance, ne jamais être prévisible dans mes changement de direction mais surtout assez près pour ne pas décourager le père. Il a une bonne endurance et une bonne forme physique même pour un chasseur. Sa chaire doit être absolument délicieuse et j’imagine mes crocs s’enfoncer dedans ce qui me fait frémir d’envie.

Je bondit d’un côté à l’autre presque par amusement. Je ne prends pas ma vie au sérieux c’est que qui me permet de survivre, je tente des choses que les autres n’oserais pas par peur de mourir, comme la fois où je me suis jeter sur une voiture pour faire diversion ou celle ou j’ai sauter de la falaise. Pour cette dernière le souvenir reste acre dans mon coeur, c’est depuis ce jour que je ne suis qu’un loup solitaire.

Je sent une balle me frôler la patte arrière et je gronde. Ça va ce n’est que superficiel.

Je sent une nouvelle odeur de sang se qui me fait sourire, un de moins je lui laisse le temps de gérer le corps plus le gosse et je lâche le dernier… tant pis je me trouverais un autre chasseur ce n’est pas ce qui manque dans cette ville c’est même un fléau à éradiquer, je mis applique mais seul c’est assez long.

J’accélère pour semer le père que je vois tirailler entre mon envie de m’attraper et celle de sauver sa progéniture. Il fini par faire demi tour et je ralenti tout doucement pour finir par m’asseoir. Je prend le temps de lécher ma plaie pour la faire cicatriser.

De nouveaux coup de feu se font entendre ce qui fait dresser mes oreilles. Il ne faudra pas trop que l’on traîne dans le coin ça va bientôt grouiller de chasseur. J’aimerais être un papillon de nuit pour voir leur tête quand il comprendront que le massacre est le travaille d’un vampire et d’un loup. Ça à quelque chose de jouissif de les faire paniqué. « Seigneur même les vampires et les loups qui ne peuvent pas se piffrer s’allie pour nous tuer ! » Il n’y a pas de seigneur. On est seul.

Je sent une nouvelle odeur de sang mais je ne l’associe pas au père. Je rabaisse mes oreilles sur mon crane. Et merde elle c’est fait toucher… Je me remet en course et retourne à la maison. Si ça se trouve elle c’est fait tuer. Bah merde je pensais les vampire plus robuste…

Ah non elle est là bien vivante mais elle se traîne au sol avec le père qui la suis alors que ses poignées à lui forment un angle bizarre.

Je plisse les yeux et grogne sous les cris assourdissant du gamin. Mais elle a foutu quoi pendant tout ce temps ! Elle a juste butter la mère ? Oh non ne me dit pas qu’elle a une conscience à épargné les mômes… Je soupire et bondit jusqu’au gamin auquel je brise la nuque. Ses cris se meurent dans sa gorge et bordel que ça fait du bien quand ça s’arrête. Pas de pitié pour les chasseur même enfant. j’ai vu ce que cela faisait d’avoir pitié d’un gosse alors qu’on massacre sa famille. Ça en fait des chasseur encore plus taré et dangereux. Moi je ne prend aucun risque.

Je regarde le père qui ne semble pas avoir remarquer la mort de son enfant. Tsss de toute façon ça ne changerai pas grand-chose. Je me jette sur le père juste avant qu’il ne chope Marisol et le projette au sol avec mon poids. L’émotion lui a fait perdre tout ses bon réflexe de chasseur… c’est limite décevant… mais bon c’est comme ça j’ai de meilleur chasseur dans ma liste que je garde bien pour moi.

Mes crocs s’abattent sur le bras armé du chasseur. Malgré ses fractures il tient une arme j’avoue que ça mérite une once de respect. Je secoue violemment ma tête en restant agripper au bras, je sent la chaire se déchiré et enfin le craquement. Avec une artère de sectionné il en a plus pour longtemps.

Je me tourne vers la vampire pour m’assurer qu’elle va bien d’un petit mouvement de tête. Mon pelage est maculé de sang, je le sent poisseux et je me lèche les babines pour me nettoyer un minimum le museau. Je chasseur se tortille et je pose ma patte lourdement sur lui pour l’en empêcher.

Je gronde en direction de l’enfant de la nuit et lui montre le père mourant. Si tu veux t’abreuver c’est maintenant après il sera mort ma jolie… en plus tu m’as l’air mal en point un peux de sang ne te ferais pas de mal…

Je dresse les oreilles à l’affût du moindre bruit. Je la laisse s’occuper comme elle veux du mec, moi je retourne chercher mes affaires. Je fouine dans le buisson et retrouve tout. Je me retransforme mais ne me m’habille pas toute suite, mes affaires en main je retourne vers la vampire.

- Pas trop de bobo ? Je pensais que tu avais eu le temps de gérer les deux j’ai laisser partir le père du coup… désolé. Je t'examinerais plus tard je suis médecins, enfin vétérinaire mais j'ai déjà extrait plusieurs fois des balles.

Je fais une boule avec mes affaires avec mes chaussures à l’intérieur, tout est mis de façon à ce que rien ne tombe, après quelques année j’ai un certain coup de main pour ça.

- On va devoir partir en vitesse par les bois, je serais plus rapide en loup.

Je la regarde un instant.

- ça va aller ou je te porte sur mon dos ? Parce que je préviens si tu tombe en pâmoison je ne fait pas demis tour pour te récupérer alors que les chasseurs vont débarquer …

Je pose mon paquet au sol et m’étire un peu en faisant rouler mes épaules. Je sang macule mon corps nue et la fraîcheur de la nuit me fait frissonner.

- Tu veux aller te planquer ou ? En ville ? Une cabane bien planquer en foret ? Une grotte ?

Je regarde vite fait ma blessure déjà refermer et constate avec un soulagement qui me surprend moi même que la balle n’a pas toucher ma morsure de loup laisser par les crocs d’Erik. Je réspire un grand coup et c’est reparti pour une transformation. C’est douloureux, les os qui s’allonge, craque et se torde mais à force je ne le sent presque plus je ne sent que le plaisir, un peu comme le sexe en sommes.  

Une fois en loup je ne résiste pas à l’appel de la lune et je renverse ma tête vers le disque l’argent pour le saluer d’un long cris puissant. Aucune raison d’être discret et puis ça me fait un bien fou, c’est dans mes gènes ce besoin. J’attrape mon paquet et attend que Marisol soit prête pour me mettre en route.



---------------

What can you do for love ?



What Kind of Love ?:
avatar
Sam Torrance


Alors moi c'est : Samuel ou Sam c'est parfait aussi
On m'appelle aussi : James A. Holden
Je suis agé(e) de : 30 ans
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Vétérinaire

Je suis ici depuis le : 29/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: T'as vraiment une drôle de façon de dire bonsoir au gens toi.[ Sam/ Marisol]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum