Le surnaturel n'est jamais loin [Ariane Crawford et Marina Blaye]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le surnaturel n'est jamais loin [Ariane Crawford et Marina Blaye]

Message par Marina Blaye le Lun 18 Juil - 14:44

Mon déménagement pour venir dans la petite ville de Fearwood à été plutôt rapide mais je ne m'en plaint pas, je n'en pouvais plus de rester dans mon ancienne ville, il fallait à tout prix que je change d'environnement. Comme j'ai pris très peu de congés depuis que je travaille et que j'ai fais pas mal d'heures supplémentaire j'ai pu mettre de côté assez d'économies pour pouvoir me louer une petite maison. On dirait que peu de gens aménagent à Fearwood car je n'ai pas mis longtemps à trouver un logement. J'ai signé le bail et posé mes cartons hier mais je ne commence à travailler que la semaine prochaine alors je vais en profiter pour me familiariser avec cette ville. Je vais rapidement être amenée à la connaitre comme ma poche pour la protéger et protéger ses habitants. Aujourd'hui je n'ai pas envie de rester dans la ville, j'ai plutôt envie de découvrir les environs. D'après le plan de la ville il y a une forêt à proximité et l'expérience m'a appris que la police est souvent amenée à y intervenir. Comme je n'ai pas encore officiellement pris mes fonctions dans cette ville je n'ai pas encore récupéré mon arme et ma plaque. Je n'ai pas envie de jouer les parano donc je ne vais pas prendre l'une des armes pour lesquelles j'ai un permis, je prend juste une petite dague que je cache dans ma botte, c'est un réflexe je l'ai presque toujours sur moi car une dague ça sert toujours! Mon autre mesure de précaution est un pendentif contenant de la veine de vénus. Je sais que tous les vampires ne sont pas des assassins sans cœur comme celui qui m'a arraché ma sœur mais je ne veux pas non plus courir le risque de me faire bêtement vider de mon sang avant que j'ai pu voir mon adversaire. Je cache le pendentif sous mon tee-shirt pour qu'il ne soit pas visible et ne devienne pas une cible ou n'attire pas les regards des curieux. Je n'ai pas envie de m'encombrer en prenant mon sac alors je met juste mon téléphone et mes clés dans mes poches puis je prend le chemin de la forêt sans me presser. Au bout d'une vingtaine de minutes j'y arrive et me promène au gré des chemins de randonnée. En même temps je laisse tout de même mon regard trainer au cas où je remarque quelque chose d'inhabituel, eh oui c'est une déformation professionnelle!
avatar
Marina Blaye


Alors moi c'est : Marina Blaye
On m'appelle aussi : aucun
Je suis agé(e) de : 21 ans
Je suis : une humaine
Et j'adhère à l'alignement des : chasseurs
Mon métier c'est : Policière

Je suis ici depuis le : 06/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le surnaturel n'est jamais loin [Ariane Crawford et Marina Blaye]

Message par Ariane Crawford le Jeu 11 Aoû - 19:58

LE SURNATUREL N’EST JAMAIS LOIN
 

Cette après-midi, Ariane était vautrée sur son canapé, une tasse de café à la main, tout en train de feuilleter un roman qui paraissait assez ancien. La reliure était abîmée, les quelques pages étaient devenu jaunâtres par le temps, cependant, cela ne semblait guère déplaire la vampire. C’était un livre qu’elle avait acheté dans une petite libraire dans les années dix-neuf cent quarante, période de guerre et de révolution. Cet ouvrage réexpliquait la Première Guerre mondiale avec beaucoup de détails. C’est ainsi que la « jeune femme » ressassé ces quelques souvenirs oubliés par les années. À cette époque, la jolie brune était toujours apprêtée d’un rouge à lèvres prononcé, habiller de belles robes, de tailleurs et de jupes, ainsi que de coiffures rétro qui reflétaient très bien sa chevelure, et quelquefois même de grands chapeaux en soie qu’elle portait lors de grandes occasions. Elle se souvenait aussi qu’elle avait joué du piano, parce que oui, Ariane avait joué du piano pendant très longtemps, mais cette envie s'était dissipée peu à peu même si à présent elle conservait toujours son piano noir tout au fond de la pièce. Oui, c’est une époque que l’Italienne avait particulièrement fort appréciée, mais elle se devait de revenir à la réalité et de garder ses mémoires au fond d’elle. En prenant son courage à deux mains, elle se leva du canapé blanc en fermant délicatement le livre, pour le ranger ensuite dans la grande bibliothèque située au fond du salon.
Désormais, la brune voulut sortir un peu pour prendre l’air et de plus, le soleil scintillait de mille feux aujourd’hui. En se dirigeant vers son placard, elle sortit une veste en tissu noir qu’elle enfila, mit des bottines marron, prit ses clés de la maison et sortit par la porte d’entrée. Par ce joli temps, de nombreuses personnes devaient être dans la ville et étant donné qu’elle ne voulait pas voir trop de monde, elle entama sa marche sur la forêt de Fearwood qu’elle connaissait un peu plus chaque jour. Les mains dans les poches, elle s’avança dans les bois silencieusement en observant le calme paysage et c’est à ce moment même qu’une rencontre inattendue aller se produire. Ses yeux s’écarquillèrent en un instant, cela empestait la Veine de Vénus ! Ariana avait appris à ressentir cette odeur pendant plusieurs années et même à une certaines distances, pour se protéger des chasseurs ou de quelconques personnes qui n’apprécieraient pas les vampires. En levant doucement la tête, elle se glissa derrière un tronc d’arbre pour essayer de ne pas se faire remarquer. À cet instant, l'Italienne crue que ce chasseur la surveillait depuis quelques jours voire depuis des semaines peut-être, et que son moment était venu. Que faire, que penser… Un craquement ! Elle tourna brusquement la tête vers ce bruit, attendant en même temps cet inconnu arriver.

---------------

avatar
Ariane Crawford


Alors moi c'est : Ariane Crawford
On m'appelle aussi : Laeticia Baker
Je suis agé(e) de : 415 ans
Je suis : un vampire
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Aucun métier fixe

Je suis ici depuis le : 06/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le surnaturel n'est jamais loin [Ariane Crawford et Marina Blaye]

Message par Marina Blaye le Dim 14 Aoû - 14:58

Tout en marchant je ne peut pas empecher mon esprit de divaguer un peu. Comme je suis dans les rangs des chasseurs je pense que je ne vais pas tarder a faire connaissance avec mes collègues du je puis m'exprimer ainsi. Au fur et a mesure que j'avance sur les sentiers de randonnée les brindilles craquent sous mes pieds et font fuir les petits animaux tels que les lapins et les écureuils. Je me demande si il y a beaucoup de surnaturels dans cette ville. Cependant il ne faut pas croire que mon but est de tous les attraper et de tous les exterminer. Je sais parfaitement qu'il y a des surnaturels bienveillants et d'autres qui sont des assasins, c'est pareil avec les humains. Je suis persuadée que l'amitié entre toutes blés espèces qui peuplent cette Terre est possible. Il est vrai que l'on peut se demander pourquoi je garde de la Veine de Venus sur moi si j'ai une confiance relative en chaque individu. La raison est simple. Les vampires peuvent manipuler les esprits donc je garde toujours de la plante "anti vampire" sur moi car je tiens a garder ma mémoire intacte! A un moment j'entends des brindilles craquer pas très loin de moi. Je suis curieuse de savoir quel animal c'est alors j'oriente mes pas dans cette direction et surprise je ne rencontre pas un animal mais une jeune femme. Je lui sourit pour la saluer.
-Bonjour! Désolée si je vous ait surprise je pensais croiser un lapin!
avatar
Marina Blaye


Alors moi c'est : Marina Blaye
On m'appelle aussi : aucun
Je suis agé(e) de : 21 ans
Je suis : une humaine
Et j'adhère à l'alignement des : chasseurs
Mon métier c'est : Policière

Je suis ici depuis le : 06/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le surnaturel n'est jamais loin [Ariane Crawford et Marina Blaye]

Message par Ariane Crawford le Ven 27 Jan - 18:48

&

Le surnaturel n'est jamais loin


Ariane ressentait cette inconnue s’approcher d’elle pas à pas. Malgré cela, elle ne bougeait pas d’une semelle et attendait qu’elle arrive vers elle naturellement. Cette chasseuse n’avait pas l’air de se douter un instant que la jeune femme était un vampire de plusieurs siècles, alors elle devait jouer le jeu, comme d’habitude à vrai dire. C’est enfin qu’elle entendit s’adresser à elle et la jeune brune joua la comédie en faisant semblant d’être surprise de son arrivée si « soudaine », en sursautant légèrement.

« - Bonjour ! Désolée si je vous aie surprise je pensais croiser un lapin !

L’Italienne se tourna vers elle avec un léger sourire nerveux sur ses lèvres… Qu’est-ce que je suis pathétique comme ça, pensa-t-elle à elle-même, mais elle se devait de rester le plus naturel qui soit.

- Ce n’est pas grave, vous m’avez un peu… surprise c’est tout. »

Tu aurais pu trouver une meilleure réponse Ariane quand même… Continua-t-elle dans sa propre tête. Enfin une fois devant cette inconnue, il fallait bien savoir que la « jeune femme » était en perpétuelle défiance, elle ne faisait aucunement confiance à ce genre de personne. Même si cela ne se voyait pas forcément, elle voue une haine grandissante aux chasseurs de surnaturels, car la dernière fois qu’elle en avait croisé un, elle n’en garde que de très peu, de bons souvenirs, voire même pas du tout. Pourtant en l’examinant de plus près, ce bout de femme n’avait pas l’air si dangereuse que cela, cependant qui sait, les apparences sont trompeuses on le sait presque tous, à commencer par Ariane qui a l’air plus humaine qu’autre chose. Toutefois, elle resta sur ses gardes, qui sait elle pourrait sortir une arme à tout moment et la tuer quand cela lui chante, alors pour l’instant, elle se contenta de l’observer avec un œil suspicieux.
@ pyphi(lia)

---------------

avatar
Ariane Crawford


Alors moi c'est : Ariane Crawford
On m'appelle aussi : Laeticia Baker
Je suis agé(e) de : 415 ans
Je suis : un vampire
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Aucun métier fixe

Je suis ici depuis le : 06/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le surnaturel n'est jamais loin [Ariane Crawford et Marina Blaye]

Message par Marina Blaye le Ven 10 Fév - 21:42

La jeune femme se tourne vers moi. Elle va sûrement me prendre pour une folle. Bravo pour la qualité de ton intégration à cette ville et de la qualité de ton aptitude à faire connaissance avec les gens Marina. Heureusement pour moi elle ne part pas en courant et me répond gentiment que ce n’est pas grave et que je l’ai juste un peu surprise. Oui j’imagine !
-Je suis désolée, parfois je suis un peu dans la lune
J’avance vers elle et prend un peu le temps de la regarder. Elle est du même gabarit que moi, on semble deviner une origine italienne dans les traits de son visage. Par réflexe je ne peux pas m’empêcher de me demander si elle appartient au monde du surnaturel. Eh oui quand on met un pied dans ce monde ça devient un réflexe. Je reprends un petit sourire pour faire amende honorable de l’avoir ainsi surprise et lui tend la main pour des présentations plus conventionnelles.
-Au fait je m’appelle Marina. Et vous ?
En étant ainsi plus près d’elle je peux mieux observer ses yeux et j’y décèle comme de la méfiance. C’est de moi qu’elle se méfie ? En tout cas si le surnaturel me rattrape encore une nouvelle fois j’ai mon pendentif avec diverses plantes pouvant leur causer de l’inconfort et me prévenir de si je cours un danger ou pas. Je m’en veux d’en venir à être à la limite de la parano en soupçonnant les personnes que je croise d’être des surnaturels. Bon à ma défense je l’ai découvert assez brutalement et surtout assez cruellement. Bon aller ne repense pas à tout ça. En tout cas si je la dérange dans sa promenade ou son footing je peut tout à fait le comprendre et repartir de mon côté.
avatar
Marina Blaye


Alors moi c'est : Marina Blaye
On m'appelle aussi : aucun
Je suis agé(e) de : 21 ans
Je suis : une humaine
Et j'adhère à l'alignement des : chasseurs
Mon métier c'est : Policière

Je suis ici depuis le : 06/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le surnaturel n'est jamais loin [Ariane Crawford et Marina Blaye]

Message par Ariane Crawford le Mer 12 Avr - 14:27

&

Le surnaturel n'est jamais loin


Ariane non plus ne se fait pas prier en l’observant de la tête aux pieds, sans pour autant paraître mal polie. Si cela se trouve, elle savait peut-être déjà qu’elle était un vampire ? Et si c’était… une chasseuse ? Qui sait ? On ne sait jamais ce que nous avons devant nous, elle était humaine et portée de la Veine de Vénus sur elle… Cependant, elle ne voulait pas trop s’alarmer sur le sujet tant qu’elle n’était pas sûre de savoir qui elle était vraiment.  C’est ainsi que la jeune inconnue poursuivit ;

« - Je suis désolée, parfois je suis un peu dans la lune.

Mm, mm, ça paraîtrait être une excuse assez mensongère mais soit, elle joua toujours le jeu jusqu’au bout. Si elle s’avérait vraiment être une chasseuse de surnaturel, qui sait comment le vampire allait réagir. C’est alors que la jeune femme avança de deux trois pas vers Ariane, et par habitude ou réflexe c’est comme vous l’entendez, elle recula à l’inverse de deux trois pas derrière elle, d’un air plutôt confus. Elle n’avait vraiment pas l’habitude de s’entretenir avec un inconnu aussi « aisément », surtout en pleine en forêt et quand celui-ci portait de la Veine de Vénus sur lui. Et pour couronner le tout, elle tendit sa main vers elle pour la saluer. À la vue de ce geste, l’Italienne ne c’était contenter que de fixer sa main et de ne rien échanger en retour, elle ne pouvait pas, elle ne lui inspirait pas du tout confiance, ou du moins, pas pour l’instant. Même si elle savait que ce retour serait déplacer, elle lui afficha tout de même un sourire léger (bien forcer il faut le savoir pour sa part) pour paraître un peu plus « sympathique » envers elle.

- Au fait je m’appelle Marina. Et vous ?

Oh, et elle se présente comme cela ? Aussi rapidement ? Les humains sont vraiment parfois étonnant ainsi qu’étrange en même temps. Elle se demandait même comment elle était autrefois, lorsqu’elle était humaine, alors qu’elle n’était encore qu’une simple jeune fille. Néanmoins, elle se contenta de répondre en retour avec un simple :

- Ariane… Enfin, Je m’appelle Ariane, se corrigea-t-elle de justesse. »

La jeune brune remarqua alors que l’inconnue l’observait aussi du coin de l’œil même si cela rester discret. Elle ne savait plus du tout quoi penser, quoi dire ou quoi faire, c’était totalement inhabituel pour elle et ce rôle de « jeune fille innocente qui s’est perdue dans la forêt » l’exacerbait en tout lieu. Si cette inconnue ne possédait pas de Veine de Vénus sur elle, Ariane serait sans doute bien différente sans pour autant être désagréable.
@ pyphi(lia)

---------------

avatar
Ariane Crawford


Alors moi c'est : Ariane Crawford
On m'appelle aussi : Laeticia Baker
Je suis agé(e) de : 415 ans
Je suis : un vampire
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Aucun métier fixe

Je suis ici depuis le : 06/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le surnaturel n'est jamais loin [Ariane Crawford et Marina Blaye]

Message par Marina Blaye le Ven 19 Mai - 15:51

Tandis que je regarde la jeune femme face à moi je la voit faire de même et c'est tout à fait normal, pourquoi le prendrais-je mal alors que je viens de faire pareil? J'avance ensuite vers la brune afin de me présenter mais elle se met à reculer d'autant de pas que je viens d'avancer. Qu'ais-je fais qui lui a déplu ainsi? Peut-être n'est-elle pas du genre à sympathiser tout de suite, je ne sais pas. Cependant je fais comme si elle n'avait pas reculé à ma tentative de civilité et avance ma main vers elle dans une posture amicale afin de me présenter en bonne et due forme. Hélas cela n'a pas plus de succès puisque la jeune femme se contente de regarder ma main tendue vers elle sans esquisser le moindre geste. Après quelques instants comme si elle réfléchissait pour savoir quelle attitude adopter elle esquisse un petit sourire et me répond qu'elle se nomme Ariane. Dans la police on finit par apprendre à décrypter la gestuelle des personnes en face de nous et à deviner ce qu'ils ne disent pas mais que leur posture ou leur expression faciale exprime. Et la ce que je vois c'est que la dénommée Ariane n'est pas du tout à l'aise. Je me demande ce qui la met ainsi sur la défensive, je n'ai rien fait d'agressif envers elle pourtant. Et comme une déformation professionnelle une partie de mon esprit ne peut pas s'empêcher de me souffler que c'est peut-être pour une toute autre raison que cette jeune femme est distante alors que je tente de faire amende honorable après l'avoir percutée pendant sa course. Pourquoi faut-il que mon esprit finisse toujours par repenser au surnaturel? Bien sûr c'est une question rhétorique car je connais parfaitement la réponse : à cause de ce qui est arrivé à ma sœur et à tous les autres qui meurent chaque jour à cause de l'attaque des surnaturels ayant renoncé à l'humanité. Alors du coup cette jeune femme est une humaine qui n'est pas à l'aise en public ou une surnaturel ayant remarqué que je me protège grâce aux plantes?
-Vous n'avez pas l'air bien, ais-je fais quelque chose qui vous a contrariée?
avatar
Marina Blaye


Alors moi c'est : Marina Blaye
On m'appelle aussi : aucun
Je suis agé(e) de : 21 ans
Je suis : une humaine
Et j'adhère à l'alignement des : chasseurs
Mon métier c'est : Policière

Je suis ici depuis le : 06/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le surnaturel n'est jamais loin [Ariane Crawford et Marina Blaye]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum