Nouvelle rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouvelle rencontre

Message par Nina Hartwig le Mar 30 Juin - 21:45

La journée a été longue, le rangement a pris plus de temps que prévu. Je m'assis sur mon fauteuil fétiche en velours bordeaux et je pris le temps d'observer ma nouvelle décoration, simple mais comme je l'aime avec beaucoup de plantes et de bois.

Bref, je décide de me lever et d'aller prendre l'air et surtout de découvrir un peu la ville, j'ai déjà pu l'apercevoir en allant au lycée mais la nuit commençant à tomber elle doit-être tout aussi agréable. Je pris mon petit sac et sorti de chez moi. Après avoir marché quelques minutes, je commence à rentrer dans le centre ville, je n'ai pas l'habitudes d'avoir des rues aussi larges et la chaleur même en soirée est vraiment écrasante ici, ce n'est pas du tout le même temps que celui de mon pays d'origine et ma longue robe, même si elle est en coton commence à me peser et à me tenir très chaud.

En continuant ma balade devant les petits commerces éclairés par des néons ou des halogènes, j'aperçois un bar, je décide donc de m'y arrêter pour m'hydrater un peu. C'est un café bar, je ne comprend pas trop le fonctionnement mais je comprend tout de suite qu'il faut descendre afin d'y accéder.

Le bar est accueillant même s'il est quelque peu sombre. Je suis étonnée de voir autant de monde mais je me dis qu'il ne doit pas avoir d'autre bar dans la ville. Je décide donc de m'installer dans un coin un peu plus éclairé afin de pouvoir voir tout le monde. Je m'assois en tailleur puis commande une infusion à la bergamote.

---------------



Merci Cléore !:
avatar
Nina Hartwig


Alors moi c'est : Nina Hartwig
On m'appelle aussi : Tungla
Je suis agé(e) de : 26 ans
Je suis : une sorcière
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Professeur de Biologie
Je suis ici depuis le : 18/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle rencontre

Message par Derek S. Hale le Jeu 2 Juil - 14:56


"Une petite virée qui tourne mal..."
Derek Hale & Nina Hartwig

Une journée de plus - à être tranquille sans les élèves - allait se terminer et j'en étais bien content mais je ne voulais pas rester chez moi à regarder le ciel sombre de cette nuit. J'avais envie de sortir et ce n'est pas parce que des élèves incompétents et chiants m'ont pourri ma journée d'hier que je n'irais pas boire un coup au bar du coin. Cela fait déjà un bon petit mois que je suis arrivé ici et je ne connais pas la ville dans ses moindres recoins mais presque. A force de surveiller ce qu'il se passe dans tous les coins de rue, je pourrais même devenir guide touristique ! Et puis de toute façon, j'avais envie de me détendre un peu tout seul ce soir et le bar est un bon endroit même si je n'y suis pas allé souvent. Je regardai autour de moi le salon à la recherche de mon manteau et de mes clés. Je les trouvai tous les deux et enfila l'un pendant que je me dirigeai vers ma voiture pour ouvrir avec l'autre. Je mis le contact en regardant les phares illuminer bizarrement les arbres en face de moi, créant une ombre gigantesque. J'appuyai ensuite sur l'accélérateur et tourna au bout du sentier en direction du bar - peut-être l'un des seuls qui a une assez bonne réputation. Durant le trajet, la lumière des lampadaires se reflétait dans mes yeux et les faisait étrangement luire d'un rouge vif à chaque fois que l'une d'elle passait sur mes pupilles. Je n'y prêtai pas attention car personne ne s'y intéressait de toute façon. Une fois devant le bar que je connaissais à peine, je garai ma voiture sur le côté dans le parking. Je descendis et fis bien attention à fermer la voiture qui clignota qu'en j'appuyai sur les clés. Je rentrai doucement dans le bar qui se trouvait un étage en-dessous en regardant autour de moi de façon froide et méchante comme à mon habitude. Des mecs un peu bourrus buvaient une grande chope de bière en fumant et me regardèrent d'un air pas très amical quand je passais près de leur table, peut-être me connaissaient-ils ? J'en doute fort. Une autre jeune femme se tenait assise en tailleur dans un coin éclairé et buvait...une infusion je crois. Je les regardai tous quelques secondes avant de me retourner vers le bar. Je m'assis sur un des tabourets qui se tenaient sur le bord du bar et remarquai un écriteau en haut à droite parmi d'autres : il était interdit de fumer en cet endroit et les serveuses n'avaient pas le courage d'aller demander à ces gens de partir ou d'arrêter de fumer. Je leur jetèrent un regard par dessus mon épaule avant de me retourner quand une charmante et timide serveuse m'accosta pour me demander ce que je voulais boire. Je souriais charmement pour ne pas la déstabiliser - déjà que ce groupe derrière moi n'était pas très raisonnable.
- Je vais vous prendre une bière s'il vous plaît.
La serveuse souriait gentiment et me prépara avec soin une bière qu'elle me tendit avant que je la remercie. Une fois qu'elle fut partie, je perdis mon sourire et repris mon attitude froide, nonchalante, distante et méchante tout en ne laissant paraître aucune émotion sur mon visage : je fixais le mur en face de moi. Des personnes rigolaient de façon bruyante tandis qu'une voix s'éleva derrière moi mais je n'y prêtais pas attention. Celle-ci s'éleva une nouvelle fois et cette fois-ci j'écoutai.
- Oh la tafiole j'te cause ! Tu ne serais pas de la famille Hale par hasard ? Un mec, ou une meuf je sais plus, de ta famille nous a posé des problèmes pas possible et nous a foutu dans une merde incroyable !
J'avais l'impression qu'il en voulait à ma famille vue qu'il a peut-être déjà rencontré un membre de ma famille, enfin apparemment. Cela s'entendait dans sa voix, il n'était pas stable émotionnellement et pouvait péter son câble d'un moment à l'autre. Je ne voulais pas m'énerver trop vite pour l'instant, il y avait beaucoup trop de monde qui nous regardait et qui attendait que quelque chose se passe ou que je réagisse...mais non. Je restai planté sur mon tabouret, le dos légèrement courbé laissant apparaître mes larges épaules car je venais d'enlever mon manteau qui me tenait chaud et je buvais tranquillement ma bière toujours en fixant le mur en face de moi. J'attendais de voir ce qu'il allait se passer...

Spoiler:
Je te laisse la liberté de trouver une suite à ce que vont faire les hommes ou ton perso.Smile S'ils vont "défigurer" Derek ou pas.x)




Dernière édition par Derek Hale le Jeu 2 Juil - 16:55, édité 1 fois

---------------

Like my mother used to say I'm a predator. But I don't have to be a killer.
avatar
Derek S. Hale


Alors moi c'est : Derek pour faire court.
On m'appelle aussi : Aucun DC
Je suis agé(e) de : 24 ans, et tous ses crocs.
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Jeune professeur d'EPS, en ayant marre de ses élèves.

Je suis ici depuis le : 04/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle rencontre

Message par Nina Hartwig le Jeu 2 Juil - 16:09

Tout en continuant de boire mon infusion, une aura étrange envahi la pièce. Un homme plutôt robuste et au visage sombre entre dans le bar. Il dévisage la plupart des personnes présentes dans le bar puis nos regards se croisent... je suis prise d'un doute, a-t-il les yeux rouges ? Non, je me dis que cela doit être du au mauvais éclairage du bar.

Il a l'air froid et distant mais lors de la commande d'une bière au près de la plus jeune des serveuses, il sourit et il a l'air plutôt chaleureux, je pense qu'il ne veut pas lui faire peur.

Je repars dans mes pensées et dans mon listing de tout ce qu'il me reste à faire pour mon installation, les courses, le rangement, la préparation des cours... Puis des voix bien plus forte se font entendre. Ce sont les quatre assez répugnant que j'avais pu apercevoir en rentrant et que j'avais pris soin d'éviter en allant m'installer. C'est le genre de type qui aime chercher les embrouilles et ceci surtout dans les bars un peu sombre la nuit. Il n'arrête pas d’interpeller l'homme qui vient d'entrer.

- Oh la tafiole j'te cause ! Tu ne serais pas de la famille Hale par hasard ? Un mec, ou une meuf je sais plus, de ta famille nous a posé des problèmes pas possible et nous a foutu dans une merde incroyable !

Ce n'est vraiment pas une manière de parler à des inconnus. L'homme s'appellerai soi-disant M. Hale mais en même temps il ne se retourne pas et les ignore complètement. Il a beaucoup de courage car jamais je n'oserai rester avec des hommes pareils dans mon dos. Nous pouvions tous ressentir la tension dans le bar, les serveuses s'était réfugier au fond derrière la bar, quelques personnes partaient et d'autres attendaient de l'action voire à vouloir qu'une bagarre éclate pour se mêler au mouvement.

Soudain, un des quatre hommes, qui je pense être le leader, se lève et commence à s'approcher du nouveau venu. Non, ça ne va pas allait, même s'il à l'air très costaud et sûr de lui, il ne sera jamais assez fort je pense contre les quatre bien éméchés et aux autres qui risquent fortement de s'allier aux quatre abrutis. Je décide donc d'agir à mes risques et périls, j'attrape rapidement une fiole dans mon sac et m'approche rapidement de l'homme qui vient de se lever et me post devant lui.

- Bonsoir ! Auriez-vous l'obligeance de m'inviter à votre table et de payer un verre à une jeune demoiselle tel que moi ?

Je faisait les yeux doux et lui attrapa le bras en même temps avec douceur. Je déteste vraiment faire ça, surtout avec des hommes de leur espèce. Mais bon je préfère éviter toute bagarre car j'aime la tranquillité mais aussi pour ne pas causer d'ennui au pauvre jeune fille qui travaille ici.

L'homme ne se fait pas du tout prier et m'invite à m'assoir à leur table, j'ai réussi à leur faire oublier l'homme au bar mais je ne pense pas que cela sera éternellement. Le leader me commande un whiskey et ils commencent tous à me poser mille et une questions que je prends le soin de répondre par des mensonges. Mais il commence à me faire perdre patience et je dois toujours trouver le moyen de détourner leur attention. Raah le moment où un des hommes met sa main sur ma cuisse et une ouverture ! Je réponds à son approche par un mouvement de recul et fait renverser mon verre de whiskey auquel je n'ai pas bu une goutte. Le nectar doré se renverse sur un des quatre, je profite de l'agitation à la table pour verser dans chacun des verres quelques gouttes du contenu de ma fiole, une mélange liquide d'houblon, de valériane et de passiflore concentrés.

-Oh excusez-moi, je suis vraiment désolée, j'ai été surprise par l'approche de mon voisin, je n'ai pas l'habitude !

Je pris un air joyeux pour faire comme si ce n'était pas grave et par chance personne n'a remarqué ma diversion. Le leader me commande un nouveau verre de... whiskey.

- Trinquons pour la jolie d'moiselle que voilà !

Chouette je n'ai pas eu besoin de me faire prier pour que tout le monde boive le contenu de son verre d'une traite ! Et bien sûr cela n'a pas mis beaucoup de temps avant que les quatre hommes ne s'endorment et ne se mettent à ronfler. Parfait, je vais pouvoir retourner boire mon infusion qui doit malheureusement être froide maintenant. Je retourne m'assoir à ma place et lance un petit sourire à l'homme au bar et au serveuse.

---------------



Merci Cléore !:
avatar
Nina Hartwig


Alors moi c'est : Nina Hartwig
On m'appelle aussi : Tungla
Je suis agé(e) de : 26 ans
Je suis : une sorcière
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Professeur de Biologie
Je suis ici depuis le : 18/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle rencontre

Message par Derek S. Hale le Jeu 2 Juil - 17:30


"Ils dorment ? Sérieux ?"
Derek Hale & Nina Hartwig

Je me sentais comme observé et cela m'énervait. Surtout que les quatre gigolos derrière voulaient sans doute un peu d'action. De toute façon, c'est le genre de mec qui, s'il n'y a pas de baston tous les soirs, ils se font royalement chier comme des rats morts et emmerdent les gens qu'ils trouvent trop faibles pour répondre et les rabaisser. En plus, super ! Grâce à ce pauvre con tout le monde connaissait mon nom de famille. Bon, au pire s'ils ne connaissent pas la légende de ma famille, ça peut toujours aller pour moi. C'est juste que je ne voudrais pas me foutre dans un pétrin dont je ne pourrais jamais ressortir.
Les quatre derrière moi commençaient sérieusement à me soûler mais je ne voulais quand même pas mettre le bar sans dessus-dessous surtout que les quelques serveuses qu'il y avait ici s'étaient réfugiées dans un des coins les plus reculés de la pièce pour ne pas avoir à être dans la "baston" s'il venait à en avoir une entre eux et moi. D'autres commençaient à partir, de peur qu'une bagarre éclate et les restants souriant bêtement en attendant une agissement de ma part. Je haussais un sourcil froidement à certain qui riait comme des crétins puis me remis dans ma position initiale : c'est à dire en fixant le mur en face de moi et en buvant tranquillement ma bière.
Soudain, j'entendis un des hommes derrière moi se lever - sûrement le chef de cette bande d'abrutis qui doivent avoir trois neurones qui se battent en duel - et s'approcher de moi doucement. S'il croyait que je ne l'avais pas entendu, il se mettait le doigt dans l’œil ! Surtout que comme il est à moitié bourré, ses pas sont plus proches de ceux d'un mammouth que ceux d'une souris. J'aimerais juste que si on commence à se taper dessus - un contre quatre qui plus est -, les autres ne vont pas se ramener comme des vautours qui auraient faim. J'allais me retourner quand j'entendis autre chose à l'autre bout de la pièce. La jeune femme que j'avais aperçu tout à l'heure en entrant avait attrapé quelque chose - même un léger cliquetis me suffit pour savoir d'où le bruit provient - et elle se dirigea rapidement et sûrement vers l'homme qui se tenait debout derrière moi prêt à m'accoster. Elle le freina dans son élan et prit la parole comme pour me sauver d'une bagarre comme imminente.
- Bonsoir ! Auriez-vous l'obligeance de m'inviter à votre table et de payer un verre à une jeune demoiselle telle que moi ?
Elle voulait vraiment passer pour une...je ne dirais pas le mot mais c'est ce que je pensais. Boire un verre avec ces quatre tarés, mais c'est du suicide mentale ! Je jetai un regard au-dessus de mon épaule pour voir ce qui allait se passer entre ces cinq-là. Elle attrapa le bras au leader du groupe et lui fit les yeux doux. L'homme accepta et l'invita à sa table pour boire un petit verre de whisky, au moins il m'avait oublié pour un instant, c'était déjà ça. Les quatre "grands charmeurs" écoutaient attentivement la jeune femme quand celle-ci répondait à leurs questions, prêt à lui sauter dessus à n'importe quel moment - si vous voyez ce que je veux dire par là. Cependant, elle mentait dans ses réponses car les battements de son cœur accéléraient à chaque fois qu'elle répondait à une de leurs questions absurdes et de "grands dragueurs" du siècle. Leurs attitudes me fit lâchement un grand soupire énervé et complètement désespéré par leur attitude, je me retourna vers le mur une nouvelle fois.
J'entends distinctement l'un des hommes passer sa main sur la cuisse de la jeune femme blonde.
- Répugnant...dis-je en murmurant et en laissant apparaître sur mon visage une expression de dégoût.
Ce fut quand même une occasion pour la blonde, elle se recula et fit tomber le verre de whisky sur l'un des quatre bouffons puis profita de cette occasion pour verser dans chacun des verres un étrange breuvage. Ça sentait le houblon, la valériane et la passiflore. Ces senteurs florales me fit me retourner vers la table derrière moi en fronçant les sourcils. Je fixai maintenant la jeune femme de mes yeux verts glacials. Une fois le liquide versé, elle reprit la parole.
- Oh excusez-moi, je suis vraiment désolée, j'ai été surprise par l'approche de mon voisin, je n'ai pas l'habitude !
Elle joue bien le jeur dîtes donc ! Même moi je ne suis pas aussi doué en jeu d'acteur...j'ai déjà fait mes preuves minables sur Cléore et la chasseuse ! Après ces excuses, le bourru répondit tout de suite après :
- Trinquons pour la jolie d'moiselle que voilà !
Ces quatre là n'avait même pas remarqué que la blonde leur avait versé un liquide dans leur verre, évidemment il était trop absorbé à regarder son cul ! Hum hum, excusez-moi... Je me retournai encore pour boire un coup de ma bière. J'entendis les quatre boire leur verre d'une traite tandis qu'elle n'y avait même pas touché. Ils s'éclatèrent tous comme des masses sur la table et ronflèrent de façon impolie et tout à fait répugnante ! Quand ils fussent tous dans un profond sommeil, je suivis la jeune femme du regard avant qu'elle me fasse un léger sourire. Je la fixai encore une fois de mes yeux verts perçants, sans émotion particulière mais sans sourire non plus. Je détourna ensuite la tête pour finir le fond de ma bière.
Il se passa au moins un bon quart d'heure comme ça avant que les quatre derrière moi se réveillent doucement et s'étirent. Sa "potion magique" n'avait pas fait effet longtemps on dirait. D'ailleurs, elle devait quand même être calé sur le sujet pour élaborer un breuvage comme celui-ci. Très intelligente tout de même... Je sentais que les quatre allaient se rappeler que j'existais, dommage...J'aurais bien voulu ne pas en envoyer un à l'hôpital...



---------------

Like my mother used to say I'm a predator. But I don't have to be a killer.
avatar
Derek S. Hale


Alors moi c'est : Derek pour faire court.
On m'appelle aussi : Aucun DC
Je suis agé(e) de : 24 ans, et tous ses crocs.
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Jeune professeur d'EPS, en ayant marre de ses élèves.

Je suis ici depuis le : 04/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle rencontre

Message par Nina Hartwig le Jeu 2 Juil - 17:58

Le brun me répondit à mon sourire par un regard perçant et ...vert ?! La lumière de ce bar me joue vraiment des tours ! Comment peut-on avoir les yeux qui changent autant de couleur ? Il est vrai après qu'il existe des nuances de brun qui en fonction de la lumière tire sur le vert ou le rouge. Puis il se retourna pour finir sa bière, de mon côté, j'avais fini ma tisane mais je n'avais nullement l'envie de partir, surtout que l'endroit était redevenu calme. Je continua donc de scruter le lieux et le peu de décoration existante. Il y avait quelques cadres avec des affiches publicitaires pour des alcools en tout genre, une petite scène au fond, pour certainement quelques spectacles les soirs de weekend, entourée de vieux rideaux poussiéreux et sentant le tabac froid.

Ma visite visuelle des lieux se termina rapidement car quinze minutes seulement après les avoir endormis les quatre bougres commencent déjà à se réveiller ! Ils s'étirent, baillent et essuient leur bave. Ces hommes me répugnent au plu haut point ! Mais je commence à m'inquiéter j'ai du me tromper dans les dosages ou alors l'alcool a du altérer les effets ou bien la qualité de mes chères plantes ne sont pas celle que je pensais. Bref, je me dis que j'aurai du finalement quitter les lieux, s'il se souviennent de mon visage, je risque d'avoir des ennuis et de me faire repérer. Mais après tout le plus visible c'est le grand brun près du bar. Je pouvais voir qu'il était plus tendu, je pense qu'il se prépare à une attaque des quatre ivrognes.

L'atmosphère dans la pièce redevient de plus en plus tendu et les autres dans le bar commence aussi à rigoler et à attraper leur bouteille de bière. Je sens une catastrophe imminente ! Les pauvres serveuses se sont de nouveaux cachées et se font des plus petites. Mais voilà que le leader commence à hurler :

- Elle est où l'autre sal*pe qui nous a empoisonné ? C'est encore un de tes coups foireux Hale ?! J't'dis tu vas avoir des problèmes sale rats !

A ces mots je me décala rapidement dans la pénombre et surveilla les mouvements de tous. Le leader se lève brusquement et attrapa le col du T-shirt du brun...

---------------



Merci Cléore !:
avatar
Nina Hartwig


Alors moi c'est : Nina Hartwig
On m'appelle aussi : Tungla
Je suis agé(e) de : 26 ans
Je suis : une sorcière
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Professeur de Biologie
Je suis ici depuis le : 18/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle rencontre

Message par Derek S. Hale le Ven 3 Juil - 21:13





Derek Hale & Nina Hartwig


La bagarre devait arriver.

L'endroit était bien calme avant que les quatre bourrus se réveillent. Peu de temps après être rentré, j'avais remarqué les différentes affiches plaquées contre quelques murs. Certaines étaient des affiches publicitaires et parlaient d'alcool ou de produits alimentaires, d'autres de manifestations sportives, culturelles ou encore politiques et les dernières de certains groupes de musique qui avaient l'air de se produire ici. J'avais remarqué la petite scène du bar en entrant. Le plancher était poussiérieux et semblait comme moisi. Il y était entreposé des chaises et des tables et cette scène servait plus d'espace de rangement qu'autre chose. Je buvai toujours quelques gorgées de ma bière tranquillement.
Revenons donc aux quatre alcolos de derrière moi. Ils commençaient à se réveiller et à bailler. Une odeur d'alcool amer et fétide et un relan de bave totalement immonde me parvint et m'arrâcha une grimace de dégoût - je plissai juste le nez en fronçant les sourcils et en pinçant légèrement les lèvres. Je déglutis, cela me donnait juste envie de vomir tout ce que j'avais bu et mangé jusqu'à présent. Ces hommes-là étaient vraiment répugnants et je me demandais vraiment quel genre de mec serait assez con pour rentrer dans leur jeu et s'inclure à leur petite bande de défoncés.
L'ambiance et l'air autour de moi semblait de plus en plus tendu. Je sentais qu'il arriverait quelque chose et je crois que tous les autres clients le sentaient aussi. Certains rigolaient à s'en décrocher la mâchoire, d'autres buvaient pour oublier qu'ils étaient là et pour profiter du spectacle que ces quatre gigolos allaient sûrement leur offrir tandis que les autres attrapaient leur bouteille de bière en affichant un petit sourire narquois et niais. Ces derniers avaient sûrement envie de participer tandis que les serveuses se cachaient derrière la bar ou dans l'entrebâillement de la porte pour, elles aussi, pouvoir assister au spectacle qui allait se dérouler ici même. Les premières avaient sûrement peur de ces quatre gaillards derrière, peur qu'il y ait des conséquences physiques sur le bar ou sur elle.
Soudain le leader du groupe hurla presque pour que j'entende bien.
▬ Elle est où l'autre salope qui nous a empoisonnés ? C'est encore un de tes coups foireux Hale ?! J't'dis tu vas avoir des problèmes sale rat !
A ce moment-là, je vis la jeune femme aux longues boucles blondes se cacher dans la pénombre de la salle, sûrement l'une des seules qu'il y avait d'ailleurs. En ce qui concerne le leader, bien avant que celui-ci se lève et m'attrape par le col de mon T-shirt - je l'avais ressenti, c'est ça l'instinct lupin : pouvoir anticiper les mouvements -, j'attrapai ma bouteille de bière vide dans ma main droite et, en murmurant doucement et en fermant les yeux, je m'adressai au bourré derrière moi même en sachant qu'il ne m'entendrait sûrement pas.
▬ Tu aurais dû courir loin de moi, t'échapper...Tu as engendré ce massacre et c'est moi qui vait le finir...
J'écoutai doucement ses pas se rapprocher de moi, ses chaussures se poser maladroitement sur le plancher en bois de ce bar. J'entendai son bras se tendre lentement vers moi, sa paume de main s'ouvrir doucement vers mon T-shirt et l'agripper. Au moment même où la peau de son doigt éffleura mon T-shirt, j'ouvris d'une traitre presque imperceptible mes yeux qui n'avait luit d'un rouge vif même pas une seconde - pas assez pour qu'un humain normal le remarque en tout cas. D'un mouvement trop rapide pour que l'œil humain le suive et brusque, j'élançai ma main dans laquelle je tenai ma bière vers le visage du leader. La bouteille percuta tellement vite sa tête que des bouts de verre vinrent se loger dans sa joue et il tomba sur le sol dans un bruit sourd en étant évanoui. Je tournai la tête rapidement vers les trois autres qui allaient se lever les uns après les autres pour se battre eux aussi. J'étais souple sur mes jambes, prêt à sauter s'il le fallait si l'un d'eux voulait me plaquer, et les bras tendus le long de mon corps. Le premier se leva et fonça vers moi, énervé de ce que j'avais fait subir à son leader. J'esquivai d'un coup son attaque et j'attrapai de façon très rapide l'arrière de sa tête avant de la cogner de façon très brutale contre le devant du bar. Celui-ci s'évanouit aussi en saignant du haut de la tête. Les deux derniers arrivèrent n'ayant pas regardé ce qui était arrivé à leur deuxième ami. L'un me plaqua à l'abdomen contre le mur ce qui me fit faire une petite grimace de douleur. Pas le temps de réfléchir que je lui donna un grand coup de coude dans la colonne vertébrale. Il se courba et j'enchaînai en lui balançant un grand coup de genou dans la tête. Maintenant, lui, était tombé dans les pommes et saignait horriblement du nez et de l'arcade sourcilière droite. Le dernier se décida enfin à arriver. Avant qu'il n'eut bougé la moindre partie de son corps, je fis un salto-arrière en ciblant son menton avec mes pieds et en lui pétant la mâchoire. Le temps qu'il tombe à terre comme une masse, j'atterissais souplement sur mes pieds. Je me redressai doucement quand celui-ci tenta de relever le buste pour se remettre debout. Je marchai vers lui, les dents serrées et avec un regard de tueur. Il écarquilla les yeux et je lui écrasai littéralement le visage contre le sol de façon brutale avec le pied. Le dernier venait aussi de tourner de l'œil. Tous les quatre étaient évanouis et pas en très bon état. Je relevai la tête vers les autres qui s'étaient levé, prêt à faire partis de la bagarre. Je leur lançai un regard noir en leur sortant :
▬ Quelqu'un d'autre veut se mesurer à un Hale comme l'a si bien testé ces quatre idiots ?
Ils se tenaient debout, certains leur bière à la main, les yeux écarquillés. Je me retournai, passai une main dans mes cheveux et piquai la bière d'un des quatre cons que j'avais descendus avant de me rassoir sur mon tabouret en fixant le mur sans émotion, comme s'il ne s'était rien passé. Certaines des serveuses s'étaient enfuies et les restantes me regardaient avec des yeux ronds comme des billes en se relevant doucement mais en gardant quand même le dos contre le mur au cas où je bougerais même un doigt.






---------------

Like my mother used to say I'm a predator. But I don't have to be a killer.
avatar
Derek S. Hale


Alors moi c'est : Derek pour faire court.
On m'appelle aussi : Aucun DC
Je suis agé(e) de : 24 ans, et tous ses crocs.
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Jeune professeur d'EPS, en ayant marre de ses élèves.

Je suis ici depuis le : 04/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle rencontre

Message par Nina Hartwig le Dim 5 Juil - 2:24

Et voilà, une bagarre va éclater... Mais étrangement, j'ai eu la sensation que le temps s'arrête pendant un millième de seconde, comme si l'homme du bar ressentait tout ce qui allait se passer et effectivement, le leader eu à peine le temps de poser sa main sur lui que le brun ,en ouvrant ses yeux qui ont brillait de rouge une microseconde, je me mets à douter que ce soit la lumière, avait déjà fait valdinguer la bouteille de bière au visage du leader ce qui l'assomma directement ! Pas très costaud pour une brute qui aime la bagarre !

J'eu a peine de temps de voir le premier au sol que déjà le second venait de se manger le bar de façon très violente. Déjà les lourdauds n'arrivaient pas à frapper du fait qu'ils sont imbibés d'alcool mais en plus l'inconnu est très vif, je me doute de qui va gagner... Bref, lorsque la tête du deuxième toucha le bar, l'on a pu entendre un violent craquement qui j'espère vient du bois du bar et non pas du crâne du bougre car sinon la commotion sera bien vilaine.

Et puis la bagarre continua, mais le brun eu un moment de retard car lors du fracas de la tête du second sur le bar les deux autres ont pu s'approcher et de ce fait il pu être plaqué au mur et fut frappé au niveau de l'abdomen mais ce n'est pas pour autant que la douleur avait l'air de le transpercer, au contraire, un grand coup de coude dans la colonne de l'un lui déplaça une vertèbre puis l'inconnu l'acheva d'un coup de genou au visage.

La défaite du dernier fut la plus impressionnante à mon gout car avant même qu'il ne puisse l'attaquer, le brun en un salto-arrière, et malgré les plafonds très bas, lui brisa la mâchoire et l'acheva d'un coup de pied.
L'inconnu était vraiment très souple et son dernier regard noir qui faisait froid dans le dos ainsi que sa mâchoire serrée ne donnait vraiment pas envie de s'approcher de lui. Surtout lorsque qu'il cria avec une voix grave et forte :

- Quelqu'un d'autre veut se mesurer à un Hale comme l'a si bien testé ces quatre idiots ?

Même moi j'avais envie de partir en courant ! Il sait vraiment bien se défendre et a vraiment une prestance imposante. Il en impose et de ce fait les autres prêts à bondir sur lui pour se battre sont partis pour la majorité la queue entre les jambes et pour les autres se sont rassis comme si de rien était.

L'homme en fit de même, après avoir pris une bière à l'un des quatre, il se rassit toujours face au mur de manière très calme. Il y avait un silence pesant maintenant dans le bar et les serveuses n'osaient plus bouger au cas où il s'en prenne à elle, ce que je doute fortement, en tout cas je l'espère.

Le danger n'étant plus là et les quatre abrutis étant évanouis, je décida de me lever et d'aller tout de même vérifier leur pouls, un mort dans le bar n'est pas vraiment une bonne publicité... Je pris mon sac et lentement je m'approcha d'eux pour vérifier que leur cœur battait toujours, je m'accroupi auprès d'eux en faisant bien sûr attention à ce que ma longue robe verte claire ne trempe pas dans le bain de sang. En tout cas, ils ne mérites pas de cataplasme pour leur saignement, c'est leur problème.

Après avoir vérifier tout le monde, je me dirigea tranquillement au bar pour commander de nouveau une infusion à la serveuse la plus proche qui tremblait comme une feuille :

S'il vous plait, pouvez-vous me resservir une infusion à la verveine ? Et j'aimerai aussi un verre d'eau chaude.

Je souris à la jeune fille de manière rassurante afin qu'elle se détende un peu. Je ne sais pas si ça sera utile mais j'espérai avoir un côté bienveillant. La jeune fille me servit puis je m'avança lentement vers l'inconnu au bar. Je sortis de mon sac un petit sachet contenant des feuilles d'une plante rare et je les mélangea dans l'eau chaude. Une fois la plante infusée je m'adressa au brun.

- Tenez, buvez si vous le voulez, c'est une infusion aux fleurs de consoudes, c'est une plante rare mais elle va permettre à ce que vous évitiez d'avoir un hématome ou une ecchymose à votre abdomen. J'en ai dans mon sac car je suis maladroite et je me cogne ou blesse souvent, vous verrez ça fonctionne.

Je me décala un peu puis m'assis en face du mur à mon tour, je ne m'attendais pas forcément à ce qu'il le boive, libre à lui de choisir la douleur ou la guérison, mais en tout cas je resta assise là à surveiller s'il allait la boire.

---------------



Merci Cléore !:
avatar
Nina Hartwig


Alors moi c'est : Nina Hartwig
On m'appelle aussi : Tungla
Je suis agé(e) de : 26 ans
Je suis : une sorcière
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Professeur de Biologie
Je suis ici depuis le : 18/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle rencontre

Message par Derek S. Hale le Dim 5 Juil - 13:09


"Remède miracle ou empoisonné?"
Derek Hale & Nina Hartwig

Les quatre hommes que j'avais, les uns après les autres battus, étaient tous achevés par terre. Certains même dans un petit bain de sang. Le leader n'avait qu'à pas me chercher, je haïs que l'on parle de ma famille comme il l'a fait. Comme dirait l'autre, la famille c'est sacré. Surtout que je pense que le leader du groupe savait très bien que pratiquement toute ma famille avait été décimée dans un incendie ravageur et que cela me faisait mal quand on en parle. Il le savait très bien et il a appuyé là ou ça fait mal mais je ne suis pas du genre à me faire rabaisser juste pour ça. Je sais endurer la douleur comme je l'ai très bien fait toutes ces années et avancer tout de même. Comme me le répétait tout le temps ma mère et mon oncle, je suis un battant que ce soit d'ailleurs mentalement ou physiquement. Je déteste me faire marcher sur les pieds et je déteste encore plus les brutes qui s'en prenne au plus petit que soi. C'est sûr que si j'en croise un dans la rue qui en embête un autre plus petit que lui, je lui pète littéralement la gueule. Bon, tous ça si j'ai le temps bien sûr. La plupart du temps, je passe mes journées à surveiller la ville, voir si je pourrais trouver des êtres surnaturels ou tout simplement repousser les autres s'ils sont des brutes meurtrières qui adorent voir le sang couler.
Pour en revenir à nos bourrés assommés, je pense qu'ils devront sûrement aller à l'hôpital. Entre l'un qui a des morceaux de verre dans la joue, l'autre qui a sûrement dû faire un traumatisme crânien ou une commotion cérébrale, le troisième qui doit avoir une vertèbre pétée ou déplacée, j'en sais rien, et le dernier qui a la mâchoire brisée en deux, ils sont pas rendus ! Ils n'avaient qu'à pas me chercher, quand vous énervez un Hale ce n'est jamais très bon surtout moi qui utilise la colère pour me battre. Celle-ci m'aide à me contrôler pour mes transformations - pour ne pas que je perde la raison et que je commence à tuer des personnes - mais quand elle me submerge, c'est fini pour vous. Je deviens un adversaire redoutable et plus ma colère s'amplifie, moins vous avez de chance de rester en vie longtemps.
Je continuai de siroter ma bière tranquillement tout en écoutant ce qu'il se passait autour de moi grâce à mon ouïe surnaturelle mais toujours en fixant un point invisible et imaginaire en face de moi. Aux yeux des autres je devais être comme en train de réfléchir ou simplement je voulais rester tranquille un petit moment. C'est d'ailleurs pour cela que personne ne m'approcha. Ils s'étaient tous rassis, sûrement par peur qu'ils leur arrivent la même chose qu'aux quatre bourrus et ils avaient raison. En plus de ne plus avoir envie de me battre, je les aurais sûrement achevé vite et brutalement pour pouvoir rester serein un petit moment. Dans tous les cas, je restais imperturbable et nonchalant, en tête à tête avec ma bière. Soudain, j'entendis quelqu'un se lever. L'odeur de plante, non désagrable, que cette personne dégageait me fit me rappeler de qui c'était : la jeune femme qui avait précédemment endormi les quatre brutes avec son breuvage aux plantes. Le bruit du plissement de sa robe quand elle marchait me fit me retourner : je la regardais froidement par-dessus mon épaule en observant ce qu'elle faisait. Accompagnée de son sac, elle entreprit de vérifier les battements de cœur des quatre individus en faisant attention à ne pas laisser traîner sa robe dans les quelques mares de sang au sol. Les serveuses devront frotter si elles voulaient que ça parte ! Ceci m'arrâcha un petit soupire lasse avant que je ne me retourne vers ce que je fixais depuis bien 10 minutes : le mur. Je me murmurais à moi-même en espérant que la jeune femme ne l'entende pas.
- Évidemment qu'ils sont encore en vie...Sinon je n'aurais pas pu savourer la peur dans leurs yeux à chaque fois qu'ils entendront parler de la famille Hale et quand il me verrait arriver vers eux pour je ne sais trop quelle raison.
Celle-ci, après avoir vérifier l'état des quatre évanouis, apostropha la serveuse la plus proche d'elle, qui tremblait de tous ses membres,  un sourire rassurant et bienveillant aux lèvres :
- S'il vous plait, pouvez-vous me resservir une infusion à la verveine ? Et j'aimerai aussi un verre d'eau chaude.
Mais qu'est-ce qu'elle avait avec ses infusions aux plantes ? Elle se droguait avec ou quoi, sérieusement ? C'est quand elle s'avança doucement vers moi que mes réflexions s'emmêlèrent pendant que la jeune femme mélangeait des feuilles d'une plante à l'odeur étrange avec l'eau chaude commandée il y a quelques secondes et que moi, je regardai toujours le mur en face de moi de façon passive et lasse. Une fois les feuilles infusées, elle m'adressa la parole comme si de rien n'était.
- Tenez, buvez si vous le voulez, c'est une infusion aux fleurs de consoudes, c'est une plante rare mais elle va permettre à ce que vous évitiez d'avoir un hématome ou une ecchymose à votre abdomen. J'en ai dans mon sac car je suis maladroite et je me cogne ou blesse souvent, vous verrez ça fonctionne.
Elle s'installa ensuite près de moi, juste sur le tabouret d'à côté en me fixant pour voir si j'allais boire son infusion ou non. Je fixai le verre comme si c'etait la toute première fois que j'en voyais un mais toujours en réfléchissant. Si je la buvai, elle penserait sûrement que je suis une personne normale, comme toutes les autres qui quand elle se blesse, aimerait guérir et ne plus sentir la douleur. Cependant si je ne la bois pas, elle penserait peut-être que je suis quelqu'un qui résiste à tout ou une personne bizarre qui aime la douleur. En tous cas, une question me trottait dans la tête sans jamais s'arrêter : et si elle voyait que l'hématome - ou l'ecchymose je ne sais pas - avait disparu ? Car oui, j'avais déjà guéri. Les bleus comme celui-ci sont la chose la plus facile à faire guérir. Vient ensuite les os cassés qui sont simples à remettre en place mais, le plus dire à régénérer est la peau lacérée par des Bêtas enragés ou par des Alphas. J'ai déjà fait les frais de tous ce que j'ai énnoncé alors ce n'est pas un simple petit hématome qui va me faire mal. Malgré tout, la gentillesse de cette femme ne me laissait pas indifférent. Elle avait quand même eu la bonté de me proposer de quoi me soigner alors je me devais d'accepter son offre.
Je pris le verre encore chaud dans mes mains et reniflai doucement l'odeur qui s'en échappait. Les feuilles de consoudes ont quand même une odeur bizarre non désagrable cependant. J'espérais juste que la femme ne remarque pas mes attitudes lupines. Je tournai la tête vers elle, sans vraiment d'émotion particulière quoi que encore énervé par l'attitude des quatre hommes de tout à l'heure.
- Ne croyez sûrement pas que je suis faible mais j'apprécie votre élan de bonté.
Je porte le verre à mes lèvres et en bois quelques gorgées mais cet arrière goût me titille le palet. Ce breuvage a vraiment un goût étrange... J'espère qu'il n'y a que de la consoude.



---------------

Like my mother used to say I'm a predator. But I don't have to be a killer.
avatar
Derek S. Hale


Alors moi c'est : Derek pour faire court.
On m'appelle aussi : Aucun DC
Je suis agé(e) de : 24 ans, et tous ses crocs.
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Jeune professeur d'EPS, en ayant marre de ses élèves.

Je suis ici depuis le : 04/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle rencontre

Message par Nina Hartwig le Dim 19 Juil - 0:51

Le brun avait l'air perplexe devant mon infusion, en même temps il a surement remarqué que j'avais précédemment endormi les quatre bourrus avec des plantes mais je pense qu'il a dû remarquer que l'odeur des plantes ne sont pas les mêmes. Après tout c'est normal d'être surpris, c'est la première fois qu'il doit me voir en ville et je débarque comme une fleur avec mes potions... niveau discrétion c'est raté. Il doit sûrement se poser de nombreuses questions, s'il doit boire ou pas, c'est-à-dire me faire confiance ou non mais en même temps je me demande moi-même s'il va vraiment le boire car il n'a pas du tout l'air de souffrir donc soit il a l'habitude, soit il ne ressent pas la douleur, soit il aime ça ou alors il est déjà guéri mais c'est très rare de tomber sur des personnes comme ça.

Un mouvement de sa part me sorti de ma réflexion, il prit le verre et commença a sentir le contenu, il a l'air d'avoir un très bon odorat car il respire lentement mais en même temps ses respirations sont profondes. Il prend le temps de sentir l'odeur des feuilles infusées et de ce fait je me demande s'il a déjà senti cette plante, normalement non étant rare mais on ne sait jamais. Les expressions sur son visage était plutôt neutre mais en même on pouvait percevoir de très léger changement tel que la découverte d'une nouvelle odeur mais odeur qui est accepté. Je perçois assez bien les expressions faciales des personnes qui m'entourent c'est plutôt pratique dans certains moments.

Après avoir longuement senti le doux parfum de la consoude il se tourna vers moi et me dit :

- Ne croyez sûrement pas que je suis faible mais j'apprécie votre élan de bonté.

C'est étrange comme phrase, je n'ai jamais pensé qu'il était faible, je suis d'ailleurs persuadé qu'il n'en a pas besoin mais il me fallait une excuse pour voir de plus près son visage aussi. Ses traits sont très masculins et ses yeux me laissent perplexe depuis le début, je n'arrive vraiment pas à savoir quelle couleur ils peuvent avoir. Il a de plus toujours l'air énervé par les quatre idiots au sol, j'aurai du lui proposer de la passiflore ou de la camomille mais bon je n'ai pas mon stock de plantes sur moi non plus.

Après m'avoir parlé pour la première fois il porta enfin le verre à ses lèvres, il but quelques gorgées mais le gout ne doit pas lui plaire il a du mal à boire, je suis sûre qu'il se demande si ce n'est pas un piège finalement. Je préfère donc le rassurer étant donné que je ne veux pas finir comme les quatre au sol.

- Vous pouvez tout boire ne vous en fait pas il n'y a que de la consoude et je le concède sont gout n'est pas des plus sympathique, d'habitudes je rajoute d'autres choses comme du miel ou de la cassonade mais là je n'en ai pas sous la main.

Je lui souris puis lui rajouta :

- D'ailleurs je suis surprise que vous la buviez, vous ne me connaissez pas et je suis persuadée qu'elle ne va pas vous servi à grand chose car vous avez l'air de ne rien avoir. Mais après tout la consoude a beaucoup d'autres vertus comme l'aide aux cellules osseuses et musculaires.

---------------



Merci Cléore !:
avatar
Nina Hartwig


Alors moi c'est : Nina Hartwig
On m'appelle aussi : Tungla
Je suis agé(e) de : 26 ans
Je suis : une sorcière
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Professeur de Biologie
Je suis ici depuis le : 18/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle rencontre

Message par Derek S. Hale le Lun 17 Aoû - 17:15

Quelques soupçons...
Derek & Nina


Après lui avoir énoncé que j'appréciais ce qu'elle faisait pour moi et bien avant avoir bu son breuvage, je sentais le regard de la jeune femme posé sur moi pendant que j'inspectais son étrange infusion. Elle fixait étrangement mes yeux, mais qu'avaient-ils qui puisse l'intriguer autant ? Ces iris que je détenais étaient tout à fait normaux, d'un vert perçant avec des pointes de marrons et de gris. La seule chose qui pouvait être bizarre dans ceux-ci était que je l'ai faisait luire d'un rouge vif, pourtant, je ne me rappelle pas les avoir montré ici même l'espace d'un instant...A moins que ma mémoire me joue des tours et dans ce cas là, il fallait que je contrôle ce qu'aurait pu voir cette mystérieuse blonde. Mais apparemment, elle n'a pas l'air si sûre et certaine de les avoir vu donc elle pense peut-être que c'était une illusion, ce qui pourrait être bénéfique pour moi dans le sens où elle ne me poserait pas des questions auxquelles je ne voudrais pas répondre ou qu'elle aille au poste de police dénoncer ce que j'ai fait subir à ces hommes en plus de dire que j'avais des étranges yeux rouges pendant la bagarre. Et d'ailleurs...je n'étais même pas sûr qu'elle soit humaine car je ne pouvais pas sentir son aura ou son odeur à cause de l'odeur de son infusion, trop d'odeurs parvenaient à mes narines et m'empêchaient de savoir ce qu'elle était réellement. A cette distance j'aurais pu le savoir tout de suite mais maintenant je ne peux pas.

Après avoir bu son infusion, je trouvais qu'elle était assez désagréable en bouche, ce que remarqua tout de suite la jeune femme.

- Vous pouvez tout boire ne vous en faites pas il n'y a que de la consoude et je le concède sont gout n'est pas des plus sympathiques, d'habitudes je rajoute d'autres choses comme du miel ou de la cassonade mais là je n'en ai pas sous la main, dit-elle pour me rassurer avant de rajouter, d'ailleurs je suis surprise que vous la buviez, vous ne me connaissez pas et je suis persuadée qu'elle ne va pas vous servir à grand chose car vous avez l'air de ne rien avoir. Mais après tout la consoude a beaucoup d'autres vertus comme l'aide aux cellules osseuses et musculaires.

Oui elle avait raison, le goût de la consoude n'était pas très sympathique. Mais maintenant j'étais certain que celle-ci en savait plus sur les plantes qu'elle n'en laissait paraître. Peut-être avait-elle fait des études en rapport avec les plantes ? Ou avait-elle un métier en lien avec la biologie des plantes ou un truc dans le genre ? Une des deux possibilités était certaine mais laquelle ? Aucune idée. Après, même si je ne la connaissais pas, croyait-elle vraiment que j'allais boire son breuvage sans l'avoir analyser au préalable ? C'est là qu'elle se mettait le doigt dans l’œil. Je réfléchis quand même avant de passer à l'action, je suis pas bête au point de me faire embobiner ou de mourir à cause d'une infusion mortelle qu'elle aurait préparé. Ensuite, pour ce qui est de l'aide à la reconstitution des cellules osseuse et musculaires, je n'en ai en aucun cas besoin. A peine suis-je blessé que celles-ci se régénèrent automatiquement. D'ailleurs les miennes étaient déjà guéries bien avant que je boives son infusion à la consoude. Mais en tous cas, celle-ci m'aidera à me régénérer beaucoup plus vite que la normale pour un loup-garou dans les jours à venir si je venais à me faire attaquer, on  ne sait jamais cette ville grouille de créatures en tout genre et surtout de chasseurs impétueux et dangereux pour mon espèce.

Je finissais d'une traite mon verre pour lui montrer que je n'avais pas peur de ce qu'il y avait à l'intérieur avant de reposer celui-ci sur le bar devant moi et de me tourner vers la jeune femme en plongeant mes yeux verts perçants dans les siens qui étaient d'ailleurs marrons.

- Vous avez raison votre infusion n'est pas très agréable à boire et oui, cela ne me sert strictement à rien car je n'ai rien. Même concernant mes cellules osseuses ou musculaires, votre breuvage ne m'ais d'aucune utilité.

J'étais maintenant assez proche d'elle pour pouvoir savoir son espèce et le fait d'avoir enfin fini son infusion me permit de renifler doucement son odeur sans qu'elle ne s'en rende compte vraiment. Une aura de magie se dégageait d'elle et j'en conclus donc que c'était une sorcière. A part Emily - une lycéenne que j'avais eu en cours -, je ne connaissais pas d'autres sorcières mais maintenant la jeune blonde en face de moi est la deuxième que je rencontre. J'espère juste ne pas avoir d'ennuis avec elle et je ferais donc tout pour ne pas qu'elle découvre ma  véritable identité.

Après un instant à la fixer, je sortis de ma poche le prix de ma bière avant de déposer les quelques pièces de monnaie sur le comptoir du bar. Je me leva en interpellant une des serveuses qui était encore traumatisée.

- Je vous conseillerais d'appeler une ambulance avant que ces quatre abrutis ne meurent des suites de leurs blessures.

J'attrapais mon manteau avant de l'enfiler sur mes épaules et de faire croiser une dernière fois mon regard avec celui de la sorcière. Ce coup d’œil était plus froid qu'autre chose. Je me dirigeais ensuite vers la sortie jusqu'au parking. La jeune femme allait-elle me suivre pour continuer notre discussion que j'avais interrompu brièvement ?


Code by AMIANTE

---------------

Like my mother used to say I'm a predator. But I don't have to be a killer.
avatar
Derek S. Hale


Alors moi c'est : Derek pour faire court.
On m'appelle aussi : Aucun DC
Je suis agé(e) de : 24 ans, et tous ses crocs.
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Jeune professeur d'EPS, en ayant marre de ses élèves.

Je suis ici depuis le : 04/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle rencontre

Message par Nina Hartwig le Ven 21 Aoû - 20:55

Je continuai de l'observer et il finit par boire d'une traite mon infusion. Il pose le verre sur le bar puis l'homme de tourna vers moi et plongea son regard vert émeraude dans le miens. C'était le moment idéal pour savoir qui se trouve en face de moi, un simple regard yeux dans mes yeux me permet de savoir si la personne en face de moi est humaine ou non. Je n'utilise que très rarement ce pouvoir car cela m'est bien égal si la personne est humaine ou non mais avec ce Mr Hale je voulais en savoir plus, surtout après la bagarre qu'il y avait eu. En conclusion la personne en face de moi n'est pas humaine et vu sa force je ne pense pas qu'il soit sorcier.

Mes pensées furent validées lorsque ce dernier prit la parole :

- Vous avez raison votre infusion n'est pas très agréable à boire et oui, cela ne me sert strictement à rien car je n'ai rien. Même concernant mes cellules osseuses ou musculaires, cela ne m'ais d'aucune utilité.

Donc voilà il n'est pas humain car normalement de la consoude est toujours bénéfique même si lon est pas blessé.

Perdu dans mes pensées je ne vis pas tout de suite qu'il était très proche de moi, il avait l'air très concentré. Peut être a-t-il du me démasquer aussi. Pour ma troisième rencontre depuis mon arrivée ça ne va pas du tout si mon découvre qui je suis déjà... Il va falloir que je reste sur mes gardes.

Après quelques instants  à se fixer dans le blanc des yeux, le brun se mît à se tortiller sur la tabouret du bar et sorti de la monnaie afin de payer sa consommation. Il se leva puis d'une voix forte il interpella une des serveuses cachées derrière la bar et lui dit :

- Je vous conseillerais d'appeler une ambulance avant que ces quatre abrutis ne meurent des suites de leurs blessures.

Il se rehabilla puis sans un mot il se dirigea vers la sortie d'un pas assez rapide et, juste avant de sortir il tourna rapidement son regard vers moi, un regard froid et sombre. Peut être voulait-il m'intimider ou alors avait-il eu peur de moi et il ne voulait pas que je m'approche. Je n'en avais au une idée et je commençais à être fatiguée pour autant réfléchir.

Il sortit du bar et l'ambiance du bar eu l'air de s'apaiser une fois l'homme disparu dans l'encadrement de la porte.

Il était tard et la nuit était bien avancée, je décida donc de payer à mon tour mes consommations, je remercia les serveuses puis en soulevant le bas de ma robe je sortit prudemment pour de pas marcher dans les quelques flaques de sangs. Je monta les escaliers puis je sortis sur le parking. Je voyais au loin l'homme avancer dans la nuit puis je commença à marcher dans sa direction qui était aussi la direction de chez moi.

Après quelques mètres, j'avais peur qu'il croit que je le suis et je n'ai pas forcément envie d'avoir des problèmes alors que je viens d'arriver et sachant qu'il n'est pas humain je décide d'arrêter de marcher. Je prend mon sac et je commence à trifouiller à l'intérieur à la recherche d'une petite fiole. Je l'ai toujours sur moi. Cette fiole contient une potion qui permet de faire disparaître l'odeur de la personne qui en met sur ses poignets. En cas de problème je peux donc disparaître olfactivement de mes ennemis potentiels. Je trouve enfin ma potion et mets quelques gouttes sur le creux de mes poignets. Je remet la fiole dans mon sac, puis je remarque sur la droite une petite ruelle sombre, je décide donc de hâter le pas et de m'engouffrer rapidement dans cette ruelle afin de disparaître dans la nuit.

---------------



Merci Cléore !:
avatar
Nina Hartwig


Alors moi c'est : Nina Hartwig
On m'appelle aussi : Tungla
Je suis agé(e) de : 26 ans
Je suis : une sorcière
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Professeur de Biologie
Je suis ici depuis le : 18/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle rencontre

Message par Derek S. Hale le Sam 22 Aoû - 0:01





Derek Hale & Nina Hartwig


Chemins différents


Même pendant notre discussion, j'avais bien compris que cette sorcière dont je ne connaissais point le nom m'avait analyser aussi durant toute la fin de notre discussion. Elle devait sûrement savoir ce que j'étais, ou peut-être pas en fin de compte. Elle semblait tout de même perplexe sur ce point là. Pour ma part je savais ce qu'elle était, son espèce n'avait pas échappé à mon odorat sur-développé. Je pensais que de toute façon elle allait sûrement découvrir ce que j'étais à un moment ou à un autre mais non, pas aujourd'hui apparemment. Je restais tout de même sur mes gardes, toujours en me méfiant d'elle et en cachant mon identité de loup-garou qu'elle n'avait pas encore trouvé ou peut-être qu'à moitié.

Après l'avoir regardé par dessus mon épaule comme pour lui dire "Fait attention à toi sorcière" et être sorti, j'étais resté tout près de ma voiture, la regardant de là où j'étais. Elle sortit quelques minutes après moi, m'ayant repérer et venant dans ma direction soit pour parler soit parce qu'elle habitait par ici. Au bout d'un moment, arrivé à quelques mètres de moi elle s'arrêta et sortit de son sac une étrange fiole au teint pâle. Je ne savais pas à quoi elle servait, ce qui me fit froncer les sourcils. C'est quand elle en mit sur ses poignets et quand je ne sentis d'un coup plus son odeur que je compris. Cette potion lui permettait de cacher son odeur à tout odorat surnaturel. Maligne la sorcière ! Elle prit ensuite une ruelle sombre, situé à ma gauche, avant de s'y engouffrer jusqu'à ce que je ne distingue plus même une parcelle de sa robe.

N'ayant aucune chance de la suivre à cause de son étrange liquide, je rentra dans ma voiture avant de mettre le contact et de démarrer en direction de chez moi. J'espérais d'un côté la revoir pour voir si elle avait découvert ma nature ou non.

THE END






---------------

Like my mother used to say I'm a predator. But I don't have to be a killer.
avatar
Derek S. Hale


Alors moi c'est : Derek pour faire court.
On m'appelle aussi : Aucun DC
Je suis agé(e) de : 24 ans, et tous ses crocs.
Je suis : un loup garou
Et j'adhère à l'alignement des : surnaturels
Mon métier c'est : Jeune professeur d'EPS, en ayant marre de ses élèves.

Je suis ici depuis le : 04/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelle rencontre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum